Les clés d'un bon sourcing pour trouver les meilleurs candidats
Les 5 clés d’un sourcing efficace

Vous cherchez à embaucher de nouveaux talents ? Pour tout recruteur, le sourcing est clé ! Mais en la matière, plusieurs pratiques existent. Nous vous offrons 5 clés pour organiser votre sourcing de manière efficace.

Fabien, l’un de vos responsables de service, vient de vous transmettre une nouvelle demande de recrutement. Son besoin est clair, sa demande précise : il souhaite trouver un technicien de maintenance industrielle et vous avez écrit la fiche de poste ensemble. Vous pouvez commencer.

1) Replongez-vous dans les candidatures archivées

Avant de lancer une nouvelle offre, tournez-vous vers les candidats ayant déjà exprimé leur intérêt pour votre entreprise. Avez-vous recruté pour le même type de poste dernièrement ? Peut-être aviez-vous retenu quelques candidats intéressants, que vous aviez écarté car il vous fallait n’en retenir qu’un. C’est le moment de replonger dans votre CVthèque et de les recontacter pour vérifier leur disponibilité : vous pourriez avoir de bonnes surprises !

Pensez également à consulter les candidatures que vous aviez jugé trop peu expérimentées pour le poste. Le temps passe et cette personne pourrait bien être devenue votre profil idéal !

Pourquoi ça marche ?

Au-delà des économies réalisées sur votre recrutement en cas de succès, recontacter d’anciens candidats bénéficie aussi à votre marque employeur. S’il n’est pas disponible, cet ancien candidat que vous avez appelé se sentira tout de même valorisé et gardera un bon souvenir de son parcours de recrutement. Résultat ? Il recommandera à ses proches de postuler !

L’astuce en plus :

  • La méthode fonctionne aussi avec les candidatures spontanées !
  • Si ce n’est pas déjà fait, assurez-vous de mettre en place un feedback systématique pour vos candidats non-retenus après entretien. Appelez-les pour leur expliquer objectivement les raisons de votre choix : ils vous en seront reconnaissant et seront plus à même de répondre positivement quand vous les recontacterez.
  • Si vous ne disposez pas de votre propre CVthèque, les spécialistes de l’emploi gardent soigneusement la leur à jour ! Chez Adecco, par exemple, nous disposons de milliers de profils ! Renseignez-vous dans l’agence la plus proche de chez vous ou sur Mon Agence en Ligne.

2) Faites fonctionner votre réseau


Et si votre futur talent figurait déjà parmi vos proches ? Quand vous avez un nouveau besoin en recrutement, parlez-en.  D’abord au sein même de votre entreprise : l’un de vos collaborateurs aura peut-être un ancien camarade de classe à la recherche d’un nouveau poste ? Si pertinent, parlez-en aussi à vos fournisseurs et vos clients : eux aussi ont leur propre réseau, souvent spécialisé, et une cooptation pourrait renforcer vos liens.

Pourquoi ça marche ?

En plus de renforcer vos liens avec votre réseau, cette pratique vous permet d’obtenir des candidats recommandés par des personnes avec qui vous travaillez. Une assurance supplémentaire dans le cadre d’un recrutement !

L’astuce en plus :

  • Proposez des primes exceptionnelles pour les collaborateurs vous ayant mis en contact avec le candidat parfait : vous trouvez votre nouvelle recrue et vous ajoutez un avantage non-négligeable pour vos collaborateurs en poste.
Lire aussi : Recrutement par cooptation : comment ça marche ?

3) Ciblez sur Internet avec précision

Vous avez décidé de passer à une recherche plus large dans votre sourcing et de cibler vos candidats sur les réseaux sociaux comme LinkedIn et Viadeo ? Pour éviter le raz-de-marée de profils inadéquats, quelques outils peuvent vous aider. A commencer par les « opérateurs boléens » :

  • L’opérateur boléen « OR » : reprenons notre exemple de « technicien de maintenance industrielle ». Votre future recrue peut éventuellement être « agent de maintenance industrielle » ou « maintenancier industriel ». Mettre un « OR » entre chacun de ces termes dans votre recherche sur les réseaux permettra d’afficher les profils mentionnant ces différents métiers.
  • L’opérateur bolééen « SAUF » et « NOT » : vous voulez que tous les collaborateurs actuels ou passés de votre entreprise n’apparaissent pas dans votre recherche ? Les opérateurs « SAUF » (pour Viadeo Recruiter) ou « NOT » (pour LinkedIn), suivi du mot à écarter, permet de filtrer vos résultats.
  • L’opérateur boléen « * » : vous cherchez un animateur ou une animatrice ? Plutôt que de taper les deux termes avec un « OR », vous pouvez taper le terme « animat* » et obtenir les résultats pour toute personne dont la fonction commence par « animat ».

Il existe de nombreux autres opérateurs boléens et outils utiles au recrutement sur LinkedIn, Viadeo ou même Google : adaptez-les à votre besoin !

Pourquoi ça marche ?

Les plateformes comme LinkedIn ou Viadeo regorgent de profils talentueux, mais souvent passifs. Une recherche précise vous permet de repérer les profils adéquats pour votre recherche.

L’astuce en plus :

  • Profitez de ce temps gagné pour consulter les profils en détails et personnaliser votre message de contact. Vous n’aimez pas recevoir des CV ou lettres de motivation « copiées-collées » qui montrent qu’un candidat n’a pas lu votre annonce ? Pour un candidat, c’est pareil avec son profil professionnel.

4) Diffusez votre offre sur les bonnes plateformes


Une fois ces trois étapes passées, vous souhaitez agrandir votre vivier de candidats. Lancer un grand coup de filet est tentant, mais vous risquez de multiplier les profils inadaptés. Alors, restons dans l’idée de recherche de précision : diffusez votre offre sur les plateformes où vous avez le plus de chances de trouver vos candidats. Job-boards spécialisés, groupes Facebook précis, écoles formant au métier recherché… Les exemples sont nombreux !

Pourquoi ça marche ?

En ciblant plus précisément la publication de vos annonces, vous obtiendrez des profils de meilleure qualité, gagnant ainsi du temps dans les premiers tris de CVs !

L’astuce en plus :

  • Pour aller plus loin, vous pouvez même faire appel aux méthodes de l’inbound recruiting. Vous réalisez un portrait-robot de votre candidat idéal et diffusez vos annonces sur les sites qu’il fréquente via des campagnes de publicité.
Lire aussi : Diffuser une annonce d’emploi via le digital : le kit du débutant

5) Gardez le contact avec vos candidats

Une fois votre recrutement terminé, vous êtes, sans le savoir, déjà en train de préparer votre prochain sourcing ! Ajoutez les candidats les plus prometteurs à votre réseau social professionnel ou incluez-les (avec leur autorisation explicite !) dans votre liste d’envoi de newsletter de votre entreprise, si vous en avez une. Ils seront les premiers avertis de votre prochaine recherche et viendront peut-être même directement vers vous.

Pourquoi ça marche ?

Garder le contact avec vos candidats améliore leur expérience avec votre entreprise et permet de renforcer votre marque employeur. Plus celle-ci se développe, plus vous avez de chance d’obtenir des profils de plus en plus qualifiés et de plus en plus nombreux au fil du temps.

L’astuce en plus :

  • Une fois votre recrutement terminé, triez soigneusement les profils reçus. Quelles candidatures pourraient convenir à d’autres postes, lesquelles manquent un peu d’expérience… Cela vous permettra de cibler vos prises de contacts et retrouver rapidement les profils les plus intéressants plus tard.

Vous êtes maintenant parés pour trouver votre prochain talent ! Vous manquez de temps ou de moyens ? Vous pouvez aussi faire appel à des professionnels du sourcing pour vous accompagner !

Découvrez 7 bonnes raisons de vous faire accompagner dans votre sourcing

Catégorie

Conseils pratiques
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image