Recrutement par cooptation : comment ça marche ?
Recrutement par cooptation : comment ça marche ?

Et si vos collaborateurs vous aidaient à recruter ? Le recrutement par cooptation est une solution de sourcing efficace, précise et peu coûteuse… Adecco vous dit tout !

Le recrutement par cooptation, qu’est-ce que c’est ?

On l’appelle « recrutement par recommandation », « recrutement par parrainage » ou encore « recrutement participatif ». Le recrutement par cooptation est un principe simple qui consiste à recruter le bon profil grâce au carnet d’adresses de ses collaborateurs.

En bref ? Vous avez un poste à pourvoir ? Vos employés peuvent vous recommander un membre de leur réseau ! En échange, vous pouvez les récompenser par une prime. De quoi motiver sérieusement les troupes…

Chez Adecco, le système est déjà en place avec des primes qui varient en fonction du poste recherché. Ces dernières ne sont versées au coopteur qu’à la fin de la période d’essai du coopté. À condition que les deux personnes restent dans l’entreprise !

Les avantages de la cooptation

Le recrutement par cooptation, ça marche ! La preuve : chez Adecco, en 2016, 54 recrutements se sont faits par cooptation… et en 2017, plus de 100 recrutements seront effectués de cette manière ! Vous voulez savoir quels sont les avantages d’un tel système ?

  • Le recrutement par cooptation fait gagner du temps et de l’argent. Vous dépensez moins et vous rencontrez moins de candidats, mais ils sont plus qualifiés…
  • Les candidats sont plus qualifiés parce que vous piochez dans les réseaux de vos collaborateurs. La cooptation vous donne accès à un vivier de profils expérimentés, souvent invisibles sur le marché de l’emploi.
  • Vous bénéficiez de profils qui seront en adéquation avec la culture de l’entreprise. Forcément, puisqu’ils sont recommandés par quelqu’un qui la connaît bien. Résultat, les candidats cooptés ont deux fois plus de chances de bien s’intégrer !
  • La cooptation augmente l’engagement des salariés. Les coopteurs se sentent plus impliqués et les cooptés s’investissent pour ne pas décevoir.
  • Le recrutement par cooptation, c’est risque zéro : étant donné son faible coût, il peut être suivi d’un processus de recrutement classique si la méthode ne porte pas ses fruits. Banco !
Découvrez aussi : Les nouvelles méthodes des candidats pour trouver un emploi

À l’ère des réseaux professionnels en tous genres, le recrutement passe aussi par les employés. Le recrutement par cooptation est un processus qui fidélise vos meilleurs collaborateurs tout en facilitant votre sourcing… C’est un système gagnant-gagnant !

Merci à Dominique Po, Directrice développement RH The Adecco Group, pour sa contribution à cet article.

Crédit photo : Freepik / Jannoon028

Quartiers prioritaires : des réservoirs de talents à recruter (part.1)

Face à des besoins de recrutement de plus en plus difficiles à satisfaire, nombreux sont les employeurs qui n’hésitent plus à réaliser un sourcing actif auprès des candidats résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Une tendance qui s’explique en partie par une employabilité croissante de leurs jeunes candidats à l’emploi, soulignée par l’Observatoire national de la politique de la ville dans son dernier rapport.

Intelligence émotionnelle : un nouveau test indispensable au recrutement

L’intelligence émotionnelle, vous connaissez ? Il s’agit de l’une de ces fameuses compétences douces (ou « soft skills ») qui confèrent une forte valeur ajoutée professionnelle, au-delà des seules compétences techniques. Une personne dotée d’intelligence émotionnelle est ainsi capable d’identifier les émotions, chez elle comme chez autrui, et d’élaborer une réaction appropriée. Des aptitudes dont l’évaluation s’avère essentielle lors du recrutement.

Recruter en alternance : une stratégie RH porteuse de sens

En janvier 2019, près de 263 000 salariés travaillaient sous contrat de professionnalisation, et presque 450 000 sous contrat d’apprentissage (1). Des chiffres qui augmentent significativement : depuis 2017, on enregistre une évolution de + 16 % pour les contrats de professionnalisation, et de + 7 % pour l’apprentissage. L’alternance séduit donc de plus en plus les employeurs à la recherche de nouveaux talents… et pour de bonnes raisons  !

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image