Recrutement par cooptation : comment ça marche ?
Recrutement par cooptation : comment ça marche ?

Et si vos collaborateurs vous aidaient à recruter ? Le recrutement par cooptation est une solution de sourcing efficace, précise et peu coûteuse… Adecco vous dit tout !

Le recrutement par cooptation, qu’est-ce que c’est ?

On l’appelle « recrutement par recommandation », « recrutement par parrainage » ou encore « recrutement participatif ». Le recrutement par cooptation est un principe simple qui consiste à recruter le bon profil grâce au carnet d’adresses de ses collaborateurs.

En bref ? Vous avez un poste à pourvoir ? Vos employés peuvent vous recommander un membre de leur réseau ! En échange, vous pouvez les récompenser par une prime. De quoi motiver sérieusement les troupes…

Chez Adecco, le système est déjà en place avec des primes qui varient en fonction du poste recherché. Ces dernières ne sont versées au coopteur qu’à la fin de la période d’essai du coopté. À condition que les deux personnes restent dans l’entreprise !

Les avantages de la cooptation

Le recrutement par cooptation, ça marche ! La preuve : chez Adecco, en 2016, 54 recrutements se sont faits par cooptation… et en 2017, plus de 100 recrutements seront effectués de cette manière ! Vous voulez savoir quels sont les avantages d’un tel système ?

  • Le recrutement par cooptation fait gagner du temps et de l’argent. Vous dépensez moins et vous rencontrez moins de candidats, mais ils sont plus qualifiés…
  • Les candidats sont plus qualifiés parce que vous piochez dans les réseaux de vos collaborateurs. La cooptation vous donne accès à un vivier de profils expérimentés, souvent invisibles sur le marché de l’emploi.
  • Vous bénéficiez de profils qui seront en adéquation avec la culture de l’entreprise. Forcément, puisqu’ils sont recommandés par quelqu’un qui la connaît bien. Résultat, les candidats cooptés ont deux fois plus de chances de bien s’intégrer !
  • La cooptation augmente l’engagement des salariés. Les coopteurs se sentent plus impliqués et les cooptés s’investissent pour ne pas décevoir.
  • Le recrutement par cooptation, c’est risque zéro : étant donné son faible coût, il peut être suivi d’un processus de recrutement classique si la méthode ne porte pas ses fruits. Banco !
Découvrez aussi : Les nouvelles méthodes des candidats pour trouver un emploi

À l’ère des réseaux professionnels en tous genres, le recrutement passe aussi par les employés. Le recrutement par cooptation est un processus qui fidélise vos meilleurs collaborateurs tout en facilitant votre sourcing… C’est un système gagnant-gagnant !

Merci à Dominique Po, Directrice développement RH The Adecco Group, pour sa contribution à cet article.

Crédit photo : Freepik / Jannoon028

Prévenir et surmonter les difficultés : quels organismes les TPE-PME peuvent-elles solliciter ?

Difficultés de trésorerie, marge insuffisante, problématiques de gestion du personnel, baisse d’activité… Autant de signaux d’alerte que les TPE-PME ne doivent pas négliger, mais analyser de façon très réactive pour pouvoir rebondir. Cependant, cette nécessité se heurte souvent au manque de temps, de recul, mais aussi à l’isolement de certains chefs d’entreprise. C’est justement pour les soutenir que plusieurs acteurs phares de l’activité économique mettent à leur disposition une palette d’actions et d’interventions afin de les aider à dépasser les moments critiques de leur vie d’entrepreneur.

Le recrutement boomerang : une formule gagnant-gagnant

Connaissez-vous le point commun entre l’ancien patron d’Apple Steve Jobs, le footballeur de Manchester United Paul Pogba, le fondateur et PDG de Twitter Jack Dorsey et l’actionnaire principal de Starbucks, Howard Schultz ? Ils ont tous quitté leur entreprise pour mieux y revenir quelques années plus tard. On parle alors de « salariés boomerang », ou de « recrutement boomerang ». Un phénomène qui se développe depuis quelques années, autant dans les grandes entreprises que les TPE et PME, et qui peut s’avérer gagnant pour toutes les parties.

La GRH repensée à l’heure du Coronavirus

Que leurs entreprises aient suspendu leur activité, qu’elles fonctionnent en mode dégradé ou qu’elles soient au contraire mobilisées tous azimuts pour assurer la continuité de la vie du pays, les acteurs des ressources humaines sont tous aux avant-postes face à cette situation inédite… La gestion de crise, comme les perspectives d’après-crise, mettent en lumière la multi dimensionnalité des responsabilités des professionnels RH et leur rôle pivot dans l’entreprise ; professionnels dont le métier avait encore parfois tendance, jusqu’ici, à être réduit à sa seule expression administrative.

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image