entretien-evaluation
L’entretien d’évaluation : un levier de remotivation pour vos salariés

Non obligatoire, quoiqu’indispensable, l’entretien d’évaluation est souvent l’occasion de faire le point avec ses salariés sur l’année qui vient de s’écouler. Mais c’est aussi une opportunité à saisir après une période de crise, ou pour préparer un virage stratégique de l’entreprise, en vue de renforcer l’implication et la cohésion de son équipe.

La motivation du salarié, pilier de l’engagement et de la performance productive

Une étude du cabinet de conseil Korn Ferry révèle qu’en France, seuls 7 salariés sur 10 seraient motivés au travail(1). Un chiffre stable d’une année sur l’autre.

Pourtant, si l’on en croit l’Observatoire de l’Engagement(2), un collaborateur motivé fait preuve de plus d’initiatives, d’un état d’esprit constructif, d’une envie de bien faire ainsi que d’un enthousiasme plus important vis-à-vis des tâches qui lui sont confiées.

Toujours selon les managers interrogés lors de cette enquête, l’implication du salarié dépend essentiellement de :

  • La reconnaissance du travail effectué (46 %) ;
  • L’ambiance régnant au sein de l’entreprise (44 %) ;
  • Son autonomie et sa responsabilisation (35 %) ;
  • Le développement de ses compétences et de son potentiel (33 %).

Autant de facteurs qu’il est bon de garder en tête durant la conduite de l’entretien d’évaluation.

Un sondage Empreinte Humaine/OpinionWay publié le 22 avril 2020, conduit auprès de 2 000 salariés, révèle que 24 % d’entre eux ont ressenti une baisse de leur motivation professionnelle dès les premières semaines de confinement. L’entretien d’évaluation peut permettre d’évoquer les difficultés imposées par cette période qui fut si particulière dans la vie de l’entreprise et dans l’expérience collaborateur. Il peut ainsi faciliter la gestion du retour au travail présentiel, et/ou renforcer la remontée en productivité de chacun.

Faire de l’entretien d’évaluation un dialogue, pour remotiver votre collaborateur

Complémentaire de l’entretien professionnel, l’entretien d’évaluation, bien que facultatif, a un rôle important à jouer dans la remotivation du salarié.

En donnant la parole au collaborateur, il permet de repérer les premiers signes d’un éventuel burn ou bore-out. Pour cela, il doit s’inscrire comme un moment d’écoute et d’échange et doit être préparé en tant que tel. Au moment de la convocation, encouragez votre salarié à le préparer de son côté, en lui donnant le déroulé de la réunion.

Le manager doit laisser le collaborateur s’exprimer tout en orientant habilement, si besoin, la conversation.

  • Quel bilan le salarié fait-il de la période écoulée ?
  • À quelles difficultés a-t-il été exposé ? Comment les a-t-il contrées ?
  • De quoi est-il fier ?
  • Que pense-t-il de l’entreprise, de son poste ?
  • De quelles ressources complémentaires a-t-il besoin ?

Autant de précisions qui permettent d’identifier rapidement les sources de démotivation et d’y remédier.

> À lire aussi : Le bilan d’intégration : un moment essentiel du recrutement

>> Pour recevoir nos conseils et les dernières actualités RH directement dans votre boite mail, abonnez-vous à la newsletter Adecco.

Le feedback positif : la clé d’un entretien d’évaluation performant

Si l’entretien d’évaluation est l’occasion de revenir sur d’éventuels manquements ou erreurs du salarié, il doit également permettre d’insuffler des émotions positives : il est nécessaire de valoriser votre collaborateur.

Et pour stimuler son engagement, rien de tel que d’établir avec lui des objectifs qui lui semblent réalisables pour l’année suivante. Il se sent sous employé ? Estime que son potentiel n’est pas assez exploité ? Une feuille de route engageante lui permettra de révéler toutes ses compétences. Pensez toutefois à faire le point régulièrement avec lui via des feedbacks.

L’entretien d’évaluation, en permettant d’identifier les potentiels des salariés, est aussi l’occasion de sonder les besoins en formation, de fidéliser et remotiver vos talents via le développement de leurs compétences. Un autre levier de mobilisation !

> À lire aussi : Vacances d’été : un moment crucial pour motiver et fidéliser vos talents

Toujours à vos côtés, Adecco et ses agences de proximité vous accompagnent dans le recrutement et l’intégration de salariés motivés en CDD, CDI, intérim, CDI intérimaire ou alternance. Une question ? Vous pouvez également vous rendre sur Mon Agence En Ligne!

(1) Étude réalisée sur les données de 90 organisations soit 170 000 salariés entre 2014 et 2018 par le cabinet de conseil Korn Ferry.

(2) Enquête conduite en 2019 auprès de 1016 managers de proximité.

Télétravail : comment gérer cette pratique amenée à grandir ?

La période de confinement du printemps 2020 a été l’occasion pour nombre d’entreprises d’expérimenter le télétravail. Un aménagement du travail certes contraint par les mesures d’urgence sanitaire, mais qui semble avoir depuis, conquis une majorité de salariés : 55 % d’entre eux souhaitent télétravailler davantage à l’avenir (1), même hors pandémie. Dans quelles conditions ? Comment l’organiser ? On vous répond !

TPE-PME : comment rédiger une offre d’emploi attirante pour un alternant ?

Recruter un salarié en alternance est, pour une entreprise, une opportunité à de multiples égards. Mais encore faut-il réussir à attirer les meilleurs candidats ! Adecco vous guide sur le chemin de l’annonce idéale qui vous permettra de faire la différence et capter l’attention de vos futurs talents.

Prévenir les risques professionnels : la formation, une solution !

Chaque année, plus d’1,2 million de salariés et d’employeurs sont formés à la prévention des risques (1) d’accidents du travail et de maladies professionnelles. Une dynamique déterminante pour sensibiliser et rendre tous les membres de l’entreprise (salariés, encadrement et employeurs), acteurs au quotidien de la santé et de la sécurité au travail.

Category

Conseils pratiques
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image