retenir talents entreprise
Vacances d’été : un moment crucial pour motiver et fidéliser vos talents

La période estivale est parfois propice aux départs définitifs de certains collaborateurs. Les vacances de plusieurs semaines peuvent en effet être l’occasion d’une remise en question personnelle, d’une prise de recul… et de temps disponible pour rencontrer d’autres employeurs potentiels. Pour ceux qui ne prennent pas de congés, l’été est, là aussi, une saison soulevant des interrogations liées à la surcharge de travail et à la démotivation.Il est donc temps de donner un signal fort avant d’entamer cette période délicate. Au programme : fi-dé-li-sa-tion !

Mettre votre entreprise à la mode estivale

Les températures qui montent et le temps d’ensoleillement qui augmente… L’ambiance a déjà un parfum de vacances ! Pour motiver vos collaborateurs jusqu’à leur départ en congé — et plus encore ceux qui n’en prendront pas cet été —, laissez souffler un air de détente dans votre entreprise.

Votre activité ralentit un peu, les réunions sont moins fréquentes ? Pourquoi ne pas utiliser ce temps pour flexibiliser les horaires de travail ? Par exemple en allongeant la durée de la pause-déjeuner afin de permettre à vos collaborateurs de décompresser en terrasse ensoleillée ou autour d’un pique-nique improvisé. Ou au contraire en les autorisant à venir travailler plus tôt le matin, aux heures fraîches, et à profiter de leurs fins de journée ?

Changer un peu les habitudes avant les vacances est souvent bénéfique : cela permet à vos équipes, alors moins stressées que le reste de l’année, de nouer des relations différentes au travail et d’envisager autrement leur collaboration.

> À voir également : Motivation au travail, 7 solutions pour combattre la frustration d’un collaborateur

Profiter des beaux jours pour organiser une soirée d’entreprise

Vous le faites déjà traditionnellement pour Noël ? N’hésitez pas à l’expérimenter en été ! Ce genre d’évènement festif est souvent plus détendu et convivial qu’en fin d’année, d’autant plus s’il est organisé en plein air : par exemple, autour d’un barbecue dans un esprit ginguette ou d’un cocktail dinatoire version champêtre. Vous pouvez aussi y convier éventuellement les conjoints et enfants de vos salariés.

Rien de tel pour souder vos collaborateurs, et leur permettre de se créer des souvenirs communs avant de prendre chacun la route des vacances.

Envie d’aller plus loin ? Découvrez bien d’autres idées et infos RH en vous abonnant à la newsletter du blog Adecco .

Offrir des Chèques-Vacances : le petit + qui fait la différence

La plupart des salariés d’entreprises de moins de 50 salariés ne bénéficient pas des avantages d’un comité d’entreprise. Mais vous pouvez les compenser, notamment grâce aux Chèques-Vacances .

Ils sont utilisables auprès de plus de 200 000 établissements de tourisme et de loisirs : restaurants, campings, hôtels, parcs d’attractions, musées, location de voiture… D’un montant 10 à 60 € chacun (et utilisables sur Internet), ils représentent un vrai coup de pouce au budget de l’été qui permettra à vos talents de s’autoriser quelques extras… et de penser à vous en utilisant leurs coupons ;-)

Ces chèques doivent être cofinancés par l’employeur et le salarié :

    - 80 % par l’employeur, pour les salariés dont la rémunération n’excède pas le plafond mensuel de la Sécurité sociale (soit 3 377 € en 2019), avec une majoration de 5 % par enfant à charge et de 10 % par enfant en situation de handicap ;
    - 50 % par l’employeur pour les salariés dont la rémunération est supérieure à ce plafond, assortis des mêmes majorations.

Ces parts de financement sont exonérées de charges sociales et déductibles du bénéfice imposable, dans la limite de 450 € par an et par salarié. Raison de plus pour en profiter !

Faire un bilan motivant, pour préparer positivement la rentrée

Fixez dès à présent l’horizon de la rentrée. En mode collectif ou individuel, proposez un petit arrêt sur image aux membres de votre équipe, pour féliciter leurs succès et valoriser leurs efforts. Rien de tel qu’un compliment et de la reconnaissance pour se projeter sereinement dans une nouvelle année de collaboration.

Résultats obtenus, prochains défis à relever, grandes orientations à privilégier… L’objectif est de propulser vos troupes et de motiver chacun de ses membres à rejoindre votre bastion après l’été. Sans trop en faire, évidemment, histoire qu’ils ne passent pas leurs vacances à appréhender de devoir faire face à des challenges démesurés…

> À lire aussi : Retour de vacances, les 10 réflexes à garder au bureau

Baisse d’effectifs durant l’été ? Pour garder le cap, sans surcharger vos collaborateurs encore en place, avez-vous pensé à compléter temporairement votre main-d’œuvre grâce à l’intérim ou le CDD ? Sourcing, sélection, formation… Chez Adecco, on s’occupe de tout .

Quiz - Déconnecter du travail pendant vos congés : cap’ ou pas cap’ ?

Le droit à la déconnexion, vous connaissez ? Il garantit un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, en vous autorisant à couper toute communication digitale avec votre entreprise en dehors de votre temps de travail : soirées, week-end, jours fériés et bien sûr, périodes de congé. Mais encore faut-il que vous y soyez prêt ! C’est en effet un challenge parfois difficile à relever pour les digital addicts, les fanatiques du travail ou les chefs d’entreprise. Et vous, cap’ ou pas cap’ ? Un quiz pour cerner votre profil de vacancier !

Tabous liés à l’hygiène : comment les évoquer avec vos collaborateurs ?

Un collaborateur se présente au travail les cheveux gras, il ne semble pas changer souvent de vêtements et dégage dans l’open-space une forte odeur de transpiration ou une haleine chargée qui dérange ses collègues… comment lui signaler de manière bienveillante ?

Absentéisme et entreprise : prévenir plutôt que subir

11 millions d’Américains avaient prévu de se faire porter pâles au travail le lundi 20 mai. Motif : la diffusion la veille au soir de l’ultime épisode de l’épopée Game of Thrones ! Un phénomène également fréquemment observé durant les grands évènements, tels que la Coupe du monde de foot ou le Super Bowl. Au-delà de ces extrêmes, l’absentéisme « ordinaire » est certes moins massif, mais il constitue une problématique complexe et coûteuse pour l’entreprise. Focus.

Category

Conseils pratiques
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image