teletravail
Télétravail : comment gérer cette pratique amenée à grandir ?

La période de confinement du printemps 2020 a été l’occasion pour nombre d’entreprises d’expérimenter le télétravail. Un aménagement du travail certes contraint par les mesures d’urgence sanitaire, mais qui semble avoir depuis, conquis une majorité de salariés : 55 % d’entre eux souhaitent télétravailler davantage à l’avenir (1), même hors pandémie. Dans quelles conditions ? Comment l’organiser ? On vous répond !

Télétravailler : que dit le droit commun du travail ?

Depuis 2017, la pratique du télétravail a été considérablement facilitée : sa formalisation dans le contrat de travail n’est plus nécessaire, et elle peut être négociée entre employeur et salarié de façon occasionnelle en fonction des nécessités.

Autre règle applicable en la matière : l’accord du salarié, comme de l’employeur, est nécessaire pour pratiquer le travail à distance. L’un comme l’autre peuvent valablement s’y opposer, en dehors de circonstances exceptionnelles dans le cadre desquelles l’employeur est en droit de l’imposer (en période épidémique ou en cas de force majeure, notamment).

Vous n’êtes donc pas obligé de répondre positivement aux demandes de vos salariés souhaitant augmenter leur temps de travail à distance. Pour autant, y réfléchir et bien l’organiser peut représenter parfois un atout non négligeable pour l’entreprise comme pour la motivation de vos collaborateurs.

>> Aller plus loin : 3 points pour comprendre la réglementation du télétravail

Quels peuvent être les avantages du télétravail pour l’entreprise ?

Selon l’enquête conduite par la chaire universitaire Management et Santé au Travail (1), 42 % des salariés estiment que le gain de temps (lié à l’absence de déplacements pendulaires) constitue l’un des principaux avantages du télétravail. 40 % déclarent aussi que leur expérience de travail à distance lors du confinement leur a permis de gagner en tranquillité et en concentration, et d’avoir ainsi amélioré la qualité de leur travail de fond.

Des arguments en faveur de la productivité de votre entreprise et de la qualité de vie au travail de vos collaborateurs ! Ces atouts se doublent de plus d’éventuelles opportunités en matière d’optimisation de vos charges locatives ou de gestion du patrimoine immobilier de votre entreprise.

Ces avantages sont toutefois à examiner au cas par cas. Situation familiale, conditions de logement, fonctions exercées ou encore personnalité influent directement sur le confort et l’appétence de chacun pour le télétravail… donc sur son efficacité et son intérêt global pour l’entreprise. L’instaurer sur la durée suppose en amont une évaluation fine de ses possibilités et potentialités, avec chacun de vos salariés.

Actualités RH, droit social, décryptages et conseils… Faites le plein d’informations en profitant de la newsletter Adecco, disponible deux fois par mois dans votre boîte mail !

Repenser le management et le travail d’équipe : les clés pour faire du télétravail un levier de productivité

Autre condition essentielle pour miser sur le télétravail de façon efficace : garantir une véritable cohésion entre vos collaborateurs, malgré la distance.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 61 % des salariés interrogés dans le cadre de l’enquête de la chaire Management et Santé au Travail (1) reconnaissent s’être sentis isolés, avoir manqué de liens et d’échanges professionnels, à l’occasion de leur télétravail pendant le confinement.

Adapter les dynamiques de management s’avère donc essentiel, en les orientant vers un management de proximité indispensable pour compenser la distance physique. Celui-ci suppose l’écoute, la confiance, le feedback positif et la régularité des échanges, au-delà du seul contrôle formel d’atteinte des objectifs.

>> Pour aller plus loin : Encadrer des collaborateurs à distance : les bonnes pratiques

Travailler à distance implique aussi de pouvoir s’appuyer sur un environnement de travail propice à la cohésion d’équipe. Communication quotidienne, instauration de rituels partagés (par exemple une machine à café virtuelle pour échanger à distance pendant la pause), valorisation collective des réalisations et des succès de chacun… en font notamment partie. Et peuvent être efficacement mis en œuvre grâce aux outils RH ou managériaux digitaux qui foisonnent sur le marché !

>> À lire aussi : L’expérience employé, grande gagnante de l’innovation digitale RH

Sourcing, évaluation, présélection, intégration… Appuyez-vous sur l’expertise d’Adecco pour recruter plus simplement, et vous concentrer sur votre activité et l’encadrement de vos salariés. Une question ? Un besoin ? Un conseil ? Contactez-nous via Mon Agence En Ligne!

(1) Enquête réalisée en avril et mai 2020 auprès de 5000 salariés (Chaire Management et Santé au Travail, Grenoble IAE - Grenoble INP, CERAG, Université Grenoble Alpes).

Intérim : quelles sont les responsabilités associées ?

Vous souhaitez accueillir un intérimaire dans votre entreprise ? Félicitations ! Mais êtes-vous au fait des responsabilités liées à ce recrutement, par exemple, savez-vous s’il est possible d’embaucher l’intérimaire à la suite de sa mission ? Toutes les explications ici !

RH : plongeon dans les innovations digitales

Aujourd’hui, recruter et gérer ses collaborateurs rime avec « inbound », « data », « chat », « MOOC », « serious games »… tous ces termes ne vous évoquent pas grand-chose ? Retours sur ces évolutions en matière de ressources humaines pour être à l’aise dans la GRH comme un poisson dans l’eau !

Formation professionnelle en TPE-PME : quelles sont les aides mobilisables ?

Développer les compétences de ses salariés, s’adapter aux évolutions économiques et technologiques, changer d’échelle ou encore prendre de vitesse les mutations des modes de consommation… Autant d’enjeux qui font de la formation professionnelle un tremplin essentiel pour les TPE-PME, qui disposent à cet effet de nombreuses aides financières privilégiées.

Conseils pratiques
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image