Les pôles de compétences partagées pour trouver vos futurs talents
Pôles de compétences partagées : la nouvelle clé pour trouver ses talents

Selon le baromètre trimestriel Bpifrance LeLab (1), 3 PME sur 5 rencontrent des difficultés de recrutement. La raison ? Principalement le manque de profils ayant les qualifications ou l’expérience requises. Et si les pôles de compétences partagées apportaient une solution à la pénurie de talents ? Explications.

Les ressources humaines face à la pénurie de talents

L’enquête 2018 des besoins en main d’œuvre de Pôle Emploi le prouve : les entreprises recrutent ! L’agence prévoit plus de 2 millions de projets de recrutement au cours de l’année. Mais parmi ces projets, 44% sont jugés comme « difficiles ». Les métiers concernés en priorité ?

  • Charpentiers (bois) : 86,30%
  • Régleurs : 79,60%
  • Couvreurs : 79,50%
  • Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons : 78,50%
  • Dentistes : 78,40%
  • Tuyauteurs : 78,30%
  • Carrossiers automobiles : 78,10%
  • Dessinateurs en électricité et en électronique : 77,80%
  • Personnels navigants de l'aviation : 76,90%
  • Aides à domicile et aides ménagères : 76,80%

Les raisons de ces difficultés ? La pénurie de candidats qualifiés pour les besoins des entreprises. Ces dernières éprouvent des difficultés à dénicher les bons profils pour leurs besoins. Les CV reçus manquent d’expérience et/ou de qualifications.

Et si vous partagiez les futurs talents ?

L’enquête Pôle Emploi met également en lumière une autre donnée : 48% des intentions d’embauche sont justifiées par un accroissement ponctuel d’activité. Résultat : ces recrutements longs doivent être régulièrement renouvelés pour trouver de nouveaux talents, faute de pouvoir réengager les anciens, partis pour de nouvelles aventures. Pour le candidat, c’est aussi la contrainte de retrouver un nouvel emploi à chaque fin de contrat.

Pour résoudre ces problématiques, Adecco a créé les pôles de compétences partagées. Le principe ? Ces talents pénuriques sont engagés en tant que CDI Intérimaire par Adecco. Leur emploi du temps sur l’année est ensuite partagé entre les différentes entreprises requérant leur expertise et selon leur période de besoin.

La formation pour monter en compétences

Les pôles de compétences partagées visent également à prendre le problème à son origine : le manque de qualifications. C’est pourquoi les CDI Intérimaires des pôles de compétences partagées reçoivent les formations nécessaires pour monter en compétences sur le métier choisi. Ils peuvent ensuite mettre en pratique ces connaissances dans les entreprises dans lesquelles ils sont délégués.

Pour lutter contre la pénurie de profils qualifiés, les pôles de compétences partagées proposent une relation tripartite : CDI Intérimaire, entreprise utilisatrice et entreprise de travail temporaire travaillent main dans la main pour trouver les talents de demain. Contactez votre agence Adecco pour plus de renseignements.

Sources :

(1) Bpifrance-LeLab, printemps 2018, Baromètre trimestriel sur les PME - Printemps 2018

CDD ou intérim : comment choisir un contrat court ?

Remplacement d’un collaborateur absent, accroissement temporaire de votre activité… Les raisons susceptibles de vous mener à un contrat court sont nombreuses. Vous avez alors la possibilité de choisir entre le CDD et l’intérim, deux contrats à durée limitée qui présentent plusieurs similitudes... tout en étant très différents. Pour vous aider à faire le bon choix, Adecco fait le point sur ces deux solutions.

Pro, perso, bureau, cadeaux : les secrets d’une fin d’année réussie

La ville scintille, les sapins s’installent et votre boîte mail déborde de promotions de Noël ? La plus belle période de l’année peut aussi être la plus stressante : nous vous donnons quelques astuces pour vous aider à tout mener de front sans laisser de côté votre équilibre vie privée / vie professionnelle !

Quel est l’impact des couleurs sur la qualité de vie au travail ?

Le cadre de travail est important, aussi bien pour le bien-être de vos collaborateurs que pour leur productivité. Ça, vous le savez déjà : vous avez décoré vos bureaux pour que chacun puisse y travailler dans les meilleures conditions. Mais avez-vous pensé aux couleurs ? Celles-ci ne sont pas sans influence : productivité, détente ou créativité, à chaque bureau sa couleur pour une meilleure qualité de vie au travail !

Comment réagir face à un mauvais recrutement ?

Nul n’est à l’abri d’une erreur de recrutement, même les meilleurs des DRH. Le candidat vous semblait parfait mais, une fois en poste, le nouveau collaborateur n’est pas à la hauteur de vos espérances ? Soyez vigilant, un collaborateur qui ne correspond pas aux attentes pourrait impacter négativement son équipe... Mais comment réagir et gérer un mauvais recrutement pour éviter les dégâts ? Voici trois conseils pratiques pour rebondir !

Catégorie

Conseils pratiques
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image