combien-coute-cdd
Ça coûte combien, un CDD ?

L’un de vos salariés s’absente pour une longue période ? L’activité de votre entreprise augmente ? Vous devez pallier des congés d’été ? Pas de panique, le contrat à durée déterminée est fait pour ça. Mais combien coûte-t-il à votre entreprise ? Suivant les types de CDD, les charges varient : il faut penser à tout pour éviter les mauvaises surprises !

Les différents types de CDD

Le contrat à durée déterminée peut prendre différentes formes, selon les besoins de votre entreprise mais aussi suivant son domaine d’activité. Il faut donc bien distinguer les différents types de CDD qui s’offrent à vous :

  • le CDD de remplacement d’un salarié.
  • le CDD pour accroissement temporaire d’activité.
  • le CDD d’usage ou « contrat d’extra », qui s’adresse à certains secteurs d’activité pour lesquels il est d’usage constant de ne pas recourir au CDI.
  • le CDD saisonnier, pour les variations d’activité qui se répètent chaque année à la même période.
  • le CDD senior, pour embaucher des personnes en fin de carrière, âgées de plus de 57 ans et en recherche d’emploi depuis plus de 3 mois ou bénéficiant d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) après un licenciement économique.
  • le CDD à objet défini, qui est réservé au recrutement d’ingénieurs et de cadres et qui s’achève dès que la mission pour laquelle il a été conclu prend fin.
  • le CDD de portage salarial, proposé par des entreprises de portage salarial. Ces dernières embauchent des salariés qui effectuent des prestations pour des entreprises clientes. Une solution idéale pour partager des salariés avec d’autres entreprises !

Les coûts directs et indirects d’un CDD

Les coûts directs d’un CDD comprennent le salaire brut, les charges patronales et les indemnités de fin de contrat (IFC) ou de congés payés (ICP). En général, les IFC représentent 10 % du salaire brut, excepté pour les CDD d’usage ou saisonniers.

Il faut aussi tenir compte des coûts indirects, avec le temps consacré à la recherche de la perle rare (qui dépend notamment de votre processus de recrutement), au sourcing, au recrutement, à l’administratif, etc.

Pour savoir quel sera le coût exact d’un CDD, il faut donc analyser chacun de ces critères. Effectuer les calculs soi-même n’est pas toujours évident… C’est pourquoi The Adecco Group a mis en place le simulateur de chiffrage CDD : il suffit de connaître le salaire brut de votre CDD, le taux de charges patronales et le temps que vous voulez lui consacrer pour savoir combien cela vous coûtera.

Découvrir le simulateur

Suivant votre situation, un CDD peut être nécessaire à votre entreprise. Si un tel contrat vous semble trop coûteux et si nous n’avez ni le temps ni les ressources pour le recruter et le gérer, le contrat en intérim est aussi une solution à envisager. Si vous hésitez, prenez le temps de vous renseigner sur chaque option. Si besoin, Adecco est à votre écoute !

Crédit photo : Pixabay / Meditations

Recruter en alternance : quelles aides pour vous accompagner ?

Vous n’avez encore jamais sauté le pas de l’embauche en alternance ? Coût, sélection des candidats, ou engagement dans le tutorat font en effet souvent partie des craintes des employeurs tentés par l’aventure de l’alternance. Savez-vous pourtant que de nombreuses aides sont à votre disposition pour chacun de ces facteurs d’appréhension ?

Recruter en TPE/PME (ép. 5) : comment bien intégrer votre nouveau collaborateur ?

Après un (plus ou moins) long processus de recrutement dont chaque étape a été guidée par nos précédents épisodes dédiés aux enjeux du recrutement dans les (très) petites et moyennes entreprises, votre nouveau salarié va enfin faire son entrée dans votre équipe. Attention, à l’heure où les collaborateurs n’hésitent plus à changer d’employeur, surtout durant les premiers mois de leurs contrats, la phase d’intégration d’un nouveau collaborateur, que l’on nomme également onboarding, est devenue un véritable enjeu de performance.

3 conseils pour recruter sans discriminer

La plupart du temps inconscients, les automatismes et les représentations participent à faire peser des risques de discrimination sur le recrutement. Aujourd’hui encore, les discriminations impactent fortement l’accès à l’emploi de certains profils… mais aussi la performance des entreprises qui passent, ainsi, à côté de talents aux compétences pourtant recherchées. Découvrez nos 3 conseils pour ouvrir le recrutement à la diversité !

Category

Conseils pratiques
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image