bases-de-donnees
Dénicher des talents grâce aux candidatures spontanées : bonne idée ?

Besoin de recruter ? Et si vous tiriez parti de ces dizaines de candidatures spontanées reçues ? Ces postulants ont fait la démarche de vous solliciter sans répondre spécifiquement à une offre : voilà qui prouve leur motivation ! Voici de quoi vous convaincre des avantages de ce vivier de candidats et vous guider sur la meilleure façon de l’exploiter.

Pourquoi avoir recours aux candidatures spontanées ?

La Dares, organisme de statistique du ministère du Travail, a mené une étude* en 2017 indiquant que 21% des embauches se faisaient via des candidatures spontanées . C’est donc un biais de recrutement à ne pas négliger pour trouver la perle rare !

En plus d’être efficace, exploiter ces viviers a de nombreux avantages : tout d’abord, cela engendre un coût de recrutement quasiment nul .

Ensuite, cette méthode permet une grande réactivité et une meilleure gestion des absences étant donné que de nombreux profils sont déjà à votre disposition, qu’il ne reste plus qu’à traiter. C’est donc un réel avantage, notamment dans les cas de remplacements avec des délais courts.

Enfin, analyser ses viviers de candidatures spontanées engendre une bonne connaissance des profils disponibles, des compétences proposées par les postulants et des formations diplômantes, ce qui pourra vous aider à préciser de futures offres d’emploi.

Comment être attrayant aux yeux des candidats ?

Afin d’attirer de nouveaux talents, il est essentiel de travailler votre marque employeur , c’est-à-dire l’image de marque que vous renvoyez auprès de toutes les personnes susceptibles de postuler dans votre entreprise. La marque employeur sera véhiculée d’une part par votre communication mais aussi en grande partie directement par vos collaborateurs . En effet, ils seront de véritables ambassadeurs de votre entreprise mais également les plus convaincants pour parler de vous !

>> Retrouvez ici tous nos articles dédiés à la marque employeur .

Il est par ailleurs conseillé, que l’on soit un grand groupe comme une petite PME, de toujours laisser la possibilité de postuler spontanément. Pourquoi ? Cela sera l’occasion d’une part de montrer votre disponibilité mais également d’attirer vos talents sur votre site et donc de davantage vous faire connaitre. Mais attention, il sera ensuite d’autant plus important de traiter les CV ainsi reçus afin de ne pas décevoir vos postulants.

Veillez également à toujours envoyer un mail accusant réception des candidatures et informant qu’elle sera traitée. Ce mail pourra par ailleurs être l’occasion de garder le contact, quelle que soit la réponse envoyée, en proposant aux candidats de s’inscrire à votre newsletter ou encore de suivre votre entreprise sur les réseaux sociaux. Et pourquoi pas saisir cette opportunité pour faire d’une pierre deux coups en les tenant informés des prochaines perspectives d’embauche ?

>> Inscrivez-vous à la newsletter du blog Adecco pour ne rater aucun secret des RH !

Comment avoir un vivier de candidatures exploitables ?

Première étape : ne brouillez pas votre base de données avec des dossiers qui ne sont pas qualifiés. Pour ce faire, soyez transparent dès le départ : affichez les domaines qui sont susceptibles de recruter, les compétences qui vous intéressent et les métiers qui composent votre organisation.

Ensuite, pour pouvoir exploiter de manière efficace les candidatures reçues, ne négligez pas l’importance de réaliser un premier tri dès réception. Cela vous permettra de ne conserver dans le vivier que les CV qui ne correspondent pas actuellement à un poste ouvert mais qui pourraient convenir à terme à votre entreprise.

Elément également essentiel : la structuration de votre base de données. L’idéal est de classer les dossiers selon un ou plusieurs des facteurs suivants :

    - Le type de poste
    - Le secteur
    - L’expérience
    - Le niveau d’études
    - Les compétences

Enfin, dernier conseil : automatisez le processus de tri avec une solution de gestion des candidatures qui les classera en fonction de mots clés, vous gagnerez ainsi beaucoup de temps sur votre recrutement !

Conclusion : oui, exploiter son vivier de candidatures spontanées est une bonne idée ! Et pour encore plus d’efficacité, faites appel à Adecco et découvrez toutes les solutions pour recruter en intérim , CDI , CDD , CDI intérimaire et alternance .

*La Dares est la Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques du ministère du Travail. Etude menée en 2017 et portant sur un échantillon de 8 510 questionnaires complétés.

Recruter en TPE/PME (ép. 5) : comment bien intégrer votre nouveau collaborateur ?

Après un (plus ou moins) long processus de recrutement dont chaque étape a été guidée par nos précédents épisodes dédiés aux enjeux du recrutement dans les (très) petites et moyennes entreprises, votre nouveau salarié va enfin faire son entrée dans votre équipe. Attention, à l’heure où les collaborateurs n’hésitent plus à changer d’employeur, surtout durant les premiers mois de leurs contrats, la phase d’intégration d’un nouveau collaborateur, que l’on nomme également onboarding, est devenue un véritable enjeu de performance.

3 conseils pour recruter sans discriminer

La plupart du temps inconscients, les automatismes et les représentations participent à faire peser des risques de discrimination sur le recrutement. Aujourd’hui encore, les discriminations impactent fortement l’accès à l’emploi de certains profils… mais aussi la performance des entreprises qui passent, ainsi, à côté de talents aux compétences pourtant recherchées. Découvrez nos 3 conseils pour ouvrir le recrutement à la diversité !

Recruter en TPE-PME (ép.4) : comment contractualiser ?

Vous y voilà ! Il ne reste plus qu’à finaliser l’arrivée de votre nouveau collaborateur, puisqu’en ayant suivi nos précédents épisodes sur le recrutement des (très) petites et moyennes entreprises, vous avez réussi à l’attirer et le sélectionner. Pour autant, tout n’est pas terminé : avant de l’intégrer dans l’entreprise, vous devez contractualiser votre accord. Une étape à réaliser sans précipitation…

Category

Conseils pratiques
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image