solution-emploi
Loger un salarié : quelles solutions s'offrent à vous ?

La question du logement demeure épineuse pour un grand nombre d’actifs... Et celle-ci peut avoir un impact direct sur votre entreprise en matière de recrutement ou de fidélisation. Nous faisons le point sur le sujet avec les solutions qui peuvent vous permettre de loger un salarié ou un futur collaborateur !

Le logement, un critère essentiel pour le recrutement et la fidélisation

Si les difficultés de logement d’un salarié relèvent avant tout du domaine de la vie personnelle, elles sont tout de même susceptibles d’impacter une entreprise, en entraînant le départ d’un collaborateur ou en complexifiant un recrutement.

●     Imaginez : un restaurant en bord de mer souhaite recruter en CDD pour la période estivale. Le cadre est idyllique, le climat idéal… mais les logements sont hors de prix. Il s’agit là d’une entrave qui pourrait bien influencer la décision du candidat que l’entreprise aimerait embaucher !

●     Imaginez maintenant un tout autre décor : des embouteillages à perte de vue, des transports en commun bondés… Dans les grandes villes, le prix de l’immobilier a tendance à flamber et nombre de citadins se voient contraints de vivre loin de leur lieu de travail. Une routine quotidienne faite de trajets interminables peut avoir raison de collaborateurs et les inciter à aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs…

Découvrez aussi 3 leviers de la qualité de vie au travail !

Vous l’avez compris : le sujet du logement impacte les choix professionnels de nombreux actifs. Et si, pour éviter de passer à côté d’un profil idéal lors d’un recrutement ou de regretter le départ d’un précieux élément, votre entreprise mobilisait tous les dispositifs existants en matière d’aide au logement ? Des solutions existent !


Les solutions de logement pour vos collaborateurs

Solution n°1 – Action Logement

Active depuis plus de 60 ans, Action Logement est une solution parfois sous-utilisée. Pourtant, toutes les entreprises d’au moins 10 salariés contribuent à son financement en cotisant à la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC) ! La mission d’Action Logement s’articule autour de deux axes :

●     l’accompagnement des salariés dans leur mobilité ;

●     la construction et le financement de logements sociaux et intermédiaires.

Pour aider vos collaborateurs ou futurs collaborateurs faisant face à des questions de logement – et rentabiliser votre participation à la PEEC –, vous pouvez les orienter vers les solutions proposées par Action Logement :

●     la location de logements sociaux ;

●     l’avance de dépôt de garantie et le cautionnement du paiement des loyers ;

●     le prêt immobilier à taux préférentiel pour acheter ou réaliser des travaux ;

●     l’accompagnement à la mobilité dans le parc locatif privé.

Solution n°2 – L’avantage en nature logement

Tout le monde n’est pas un « chasseur d’appart » en puissance... Avec l’avantage en nature logement, le salarié n’a même pas à courir les agences immobilières : l’entreprise s’occupe de tout ! Ce dispositif consiste à loger gratuitement le salarié dans une habitation dont l’employeur est propriétaire ou locataire. L’avantage est alors considéré comme un élément de salaire s’ajoutant à la rémunération en espèces.

Soumis au paiement des cotisations de sécurité sociale, l’avantage en nature logement doit faire l’objet d’une estimation. L’employeur peut alors choisir :

●     une évaluation forfaitaire, selon un barème échelonné en fonction du montant de la rémunération du salarié ;

●     une évaluation en fonction de la valeur locative servant de base au calcul de la taxe d’habitation.

À noter : l’option souscrite par l’entreprise peut être différente pour chaque salarié concerné et être révisée à l’issue de l’exercice comptable.

Les avantages accessoires – eau, gaz, électricité, chauffage et garage – sont pris en compte dans l’estimation du forfait ou de la valeur locative. Les autres charges assumées par l’employeur mais normalement imputées au salarié, comme la taxe d’habitation, sont assimilées à des avantages en espèces intégralement soumis à cotisations.

 

Solution n°3  – La prime au déménagement

Une mutation géographique s’accompagne souvent d’un déménagement qui peut s’avérer coûteux : location de camion, recherche d’un logement, frais de garde-meuble… Pour que vous puissiez aider vos collaborateurs face à une telle situation, certaines conventions collectives prévoient une prime au déménagement couvrant l’ensemble de ces frais. Celle-ci s’applique généralement en cas de mutation, à la demande de l’employeur, entraînant un changement de zone géographique de résidence.

À savoir : les indemnités versées par l’employeur en vue de couvrir les frais de déménagement exposés par le salarié peuvent être exonérées de cotisation de sécurité sociale à titre de remboursements de frais professionnels.

 

Solution n°4 – Les logements des salariés intérimaires

Pour que votre entreprise n’ait pas à se préoccuper de la question du logement, les intérimaires Adecco peuvent bénéficier d’aides en fonction de leur ancienneté.

●     L’aide à la location : avance de caution, garantie des loyers, logements sociaux…

●     L’accompagnement dans l’achat : conseil en financement, prêts à taux avantageux…

●     Le prêt à 1% pour la réalisation de travaux.

●     Des solutions d’hébergement d’urgence.

Vous avez un besoin et vous voulez embaucher un collaborateur sans passer trop de temps à gérer l’administratif, et notamment la question du logement ? Recrutez en intérim pour que vos collaborateurs bénéficient des avantages Adecco !

Découvrez les avantages

 

En bref ? Pour loger un salarié ou accompagner vos collaborateurs dans la recherche de logement, les solutions ne manquent pas. Qu’il s’agisse de leur fournir une aide indirecte ou de les orienter vers un tiers, ces initiatives peuvent devenir un outil précieux pour recruter ou fidéliser des talents !

Le recrutement boomerang : une formule gagnant-gagnant

Connaissez-vous le point commun entre l’ancien patron d’Apple Steve Jobs, le footballeur de Manchester United Paul Pogba, le fondateur et PDG de Twitter Jack Dorsey et l’actionnaire principal de Starbucks, Howard Schultz ? Ils ont tous quitté leur entreprise pour mieux y revenir quelques années plus tard. On parle alors de « salariés boomerang », ou de « recrutement boomerang ». Un phénomène qui se développe depuis quelques années, autant dans les grandes entreprises que les TPE et PME, et qui peut s’avérer gagnant pour toutes les parties.

La GRH repensée à l’heure du Coronavirus

Que leurs entreprises aient suspendu leur activité, qu’elles fonctionnent en mode dégradé ou qu’elles soient au contraire mobilisées tous azimuts pour assurer la continuité de la vie du pays, les acteurs des ressources humaines sont tous aux avant-postes face à cette situation inédite… La gestion de crise, comme les perspectives d’après-crise, mettent en lumière la multi dimensionnalité des responsabilités des professionnels RH et leur rôle pivot dans l’entreprise ; professionnels dont le métier avait encore parfois tendance, jusqu’ici, à être réduit à sa seule expression administrative.

Épidémie : que faire en cas de contamination ou d’exposition d’un salarié de mon entreprise ? (2/2)

Vous êtes dirigeant d’une entreprise dont l’activité est essentielle à la continuité de la vie du pays ? Vos salariés et vous-même êtes particulièrement exposés à l’épidémie de Covid-19. L’obligation qui vous incombe de protéger vos collaborateurs est d’autant plus engagée.

Category

Décryptages
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image