Comment réagir face à une démission ?
Comment réagir face à une démission ?

Un collaborateur présente sa démission ? C’est le moment de se poser les bonnes questions ! Souhaitez-lui bonne chance… et analysez la situation pour améliorer l’ambiance ou prévenir d’autres départs !

La démission, un risque à rentabiliser

Verre à moitié vide ou verre à moitié plein ? La démission d’un collaborateur peut être un coup dur pour vous… mais aussi une formidable occasion de prendre du recul. Ne l’ignorez pas, mais ne la dramatisez pas non plus !

Une démission mal gérée peut envoyer un signal négatif et provoquer d’autres départs dans la foulée. En revanche, elle peut être utilisée comme un tremplin, vous aider à identifier certaines failles et vous permettre de les corriger pour un fonctionnement plus efficace. Mieux vaut agir plutôt que de subir le changement !

Bien réagir à une démission : mode d’emploi

1/ Dialoguez, sans jugement ni reproche

Laissez de côté les émotions et profitez de l’opportunité pour échanger et faire le point sur la situation de façon objective : quelles sont les motivations du démissionnaire ? Un meilleur salaire ? De meilleures conditions de travail ? Un problème dans le poste actuel ?

2/ Terminez en beauté

Pourquoi vous quitter en mauvais termes ? Privilégiez la gentillesse et l’encouragement. Ainsi, vous éviterez un potentiel retour de bâton… et cela ne vous coûtera qu’un sourire !

3/ Tirez des conclusions

Analysez les informations recueillies lors de l’échange avec le collaborateur qui démissionne. Les salaires sont-ils trop bas ? Les possibilités d’évolutions trop rares ? Les conditions de travail difficiles ? S’il est parfois compliqué de trouver l’équilibre entre les moyens de l’entreprise et la valorisation d’un salarié, il suffit souvent de peu pour faire la différence…

4/ Organisez

Le terrain est préparé : les conclusions tirées, vous êtes calme et posé… il est temps de décider. Pouvez-vous, avec le temps et les moyens qui vous sont impartis, remédier à un éventuel problème mis à jour par la démission ? Réorganiser l’équipe pour une meilleure productivité, proposer des formations ou organiser un évènement pour recréer des liens ? Créer une salle de repos ? Enfin, posez-vous une question essentielle : est-il nécessaire de recruter pour combler le poste vacant ?

5/ Donnez le ton

En faisant de la démission un tabou, vous véhiculerez un message d’échec et de défiance. Diffusez l’information avec les bons mots, organisez un pot de départ joyeux et vous transformerez la démission en un épisode constructif pour tout le monde !

6/ Communiquez

On ne le répètera jamais assez, un salarié informé est un salarié confiant. Expliquez à l’équipe en place la nouvelle organisation ou les projets de recrutement. Montrez-vous leader, mais rassurant, et présentez le changement comme une opportunité… N’y aurait-il pas, dans l’équipe, un talent motivé en attente de promotion ?

Découvrez aussi : Quelles sont les principales raisons du turnover ?

Manager, responsable du personnel, RH ou chef d’entreprise, réagir à une démission est une étape primordiale qu’il ne faut pas négliger ! Avec un minimum d’optimisme et beaucoup de recul, le départ d’un collaborateur peut vous donner quelques clés pour améliorer la productivité et l’ambiance de l’entreprise…

Crédit photo : Pixabay / Alexas_Fotos

Dénicher des talents grâce aux candidatures spontanées : bonne idée ?

Besoin de recruter ? Et si vous tiriez parti de ces dizaines de candidatures spontanées reçues ? Ces postulants ont fait la démarche de vous solliciter sans répondre spécifiquement à une offre : voilà qui prouve leur motivation ! Voici de quoi vous convaincre des avantages de ce vivier de candidats et vous guider sur la meilleure façon de l’exploiter.

Vacances d’été : un moment crucial pour motiver et fidéliser vos talents

La période estivale est parfois propice aux départs définitifs de certains collaborateurs. Les vacances de plusieurs semaines peuvent en effet être l’occasion d’une remise en question personnelle, d’une prise de recul… et de temps disponible pour rencontrer d’autres employeurs potentiels. Pour ceux qui ne prennent pas de congés, l’été est, là aussi, une saison soulevant des interrogations liées à la surcharge de travail et à la démotivation. Il est donc temps de donner un signal fort avant d’entamer cette période délicate. Au programme : fi-dé-li-sa-tion !

Quiz - Déconnecter du travail pendant vos congés : cap’ ou pas cap’ ?

Le droit à la déconnexion, vous connaissez ? Il garantit un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, en vous autorisant à couper toute communication digitale avec votre entreprise en dehors de votre temps de travail : soirées, week-end, jours fériés et bien sûr, périodes de congé. Mais encore faut-il que vous y soyez prêt ! C’est en effet un challenge parfois difficile à relever pour les digital addicts, les fanatiques du travail ou les chefs d’entreprise. Et vous, cap’ ou pas cap’ ? Un quiz pour cerner votre profil de vacancier !

Category

Conseils pratiques
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image