CDI-i-et-strategie-RH
CDI intérimaire : une stratégie RH efficiente et responsable

Le CDI intérimaire (CDII) fait partie des derniers nés des contrats de travail ! Ce statut spécifique enrichit les solutions proposées par les agences d’emploi au bénéfice des salariés comme des entreprises. Un dispositif gagnant-gagnant qui a manifestement pris son envol. Il est né de la volonté de sécuriser la trajectoire professionnelle des travailleurs intérimaires, et de proposer plus de flexibilité pour les entreprises utilisatrices.

Le CDI intérimaire : un nouveau contrat de travail basé sur le principe de Flexibilité Responsable

Déployé en 2014 à titre expérimental, et désormais inscrit dans le code du travail depuis septembre 2018, le CDII est un contrat à part entière. En voici quelques caractéristiques :

  • Après une sélection rigoureuse en fonction de leurs compétences, leur professionnalisme et de leur polyvalence, les CDI intérimaires sont recrutés selon un process spécifique et signent un contrat à durée indéterminée, de droit commun avec leur agence d’emploi sur 3 qualifications.
  • Ils réalisent ainsi des missions au sein des entreprises en fonction des besoins de flexibilité.
  • En période d’intermission, les CDI intérimaires continuent d’être employés par leur agence et restent donc rémunérés : un gage de sécurité pour eux.
  • La durée d’une mission réalisée par un collaborateur en CDII peut aller jusqu’à 36 mois incluant 2 renouvellements possibles au sein d’une même entreprise (contre 18 mois en contrat d’intérim classique). Il n’y a plus de délai de carence à respecter entre 2 lettres de mission. C’est donc plus de souplesse pour les entreprises utilisatrices au service d’une flexibilité responsable !

CDII : un levier pour la politique RSE à saisir par les entreprises

En décembre 2019, on comptabilise plus de 82 000 CDII intérimaires signés depuis l’entrée en vigueur de ce dispositif (1). Un chiffre qui a augmenté de 60 % sur les seuls 12 derniers mois ! En cause, les entreprises elles-mêmes, notamment. Tous secteurs d’activité confondus, elles sont en effet fortement demandeuses auprès des agences d’emploi, et à l’origine directe de 28 % des recrutements en CDII (et jusqu’à 31 % des CDII les plus récents) (2).

Qu’est-ce qui encourage les entreprises à utiliser le CDII ? Les nombreux avantages qui lui sont associés : garder les talents plus longtemps, capter de nouveaux candidats aux compétences recherchées, les fidéliser en attendant de pouvoir les recruter…

Mais le CDI intérimaire n’est pas seulement un moteur d’efficience. Il représente aussi une opportunité de s’inscrire dans une logique de responsabilité sociétale d’entreprise.

  • En se saisissant d’une mesure favorable à l’emploi durable, et en soutenant ainsi la déprécarisation du statut des collaborateurs en intérim ;
  • En enrichissant le dialogue social de l’entreprise autour de la question de la sécurisation des parcours professionnels et de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).

>>À lire également : Le CDI intérimaire, une relation de confiance assurée

Employabilité, compétences, aptitudes… Nos collaborateurs en CDI intérimaire répondent avec efficacité à vos besoins, quelles que soient leurs durées. Besoin de recruter avec flexibilité ? Venez nous rencontrer dans une de nos agences de proximité ou rendez-vous sur votre Agence en ligne 100% digitale.



(1) Baromètre Prism'emploi, février 2020.

(2) Étude relative au CDI Intérimaire, Observatoire de l’intérim et du recrutement, janvier 2020 (conduite auprès de 1 500 salariés intérimaires).

Les éléments à connaître sur la durée d’un contrat d’intérim

Recruter en intérim oui, mais comment ? Le travail temporaire permet une certaine flexibilité, notamment parce que la durée du contrat est modulable, mais qu’en est-il de la période d’essai ou du renouvellement ? Toutes les réponses ici.

Prévenir et surmonter les difficultés : quels organismes les TPE-PME peuvent-elles solliciter ?

Difficultés de trésorerie, marge insuffisante, problématiques de gestion du personnel, baisse d’activité… Autant de signaux d’alerte que les TPE-PME ne doivent pas négliger, mais analyser de façon très réactive pour pouvoir rebondir. Cependant, cette nécessité se heurte souvent au manque de temps, de recul, mais aussi à l’isolement de certains chefs d’entreprise. C’est justement pour les soutenir que plusieurs acteurs phares de l’activité économique mettent à leur disposition une palette d’actions et d’interventions afin de les aider à dépasser les moments critiques de leur vie d’entrepreneur.

Le recrutement boomerang : une formule gagnant-gagnant

Connaissez-vous le point commun entre l’ancien patron d’Apple Steve Jobs, le footballeur de Manchester United Paul Pogba, le fondateur et PDG de Twitter Jack Dorsey et l’actionnaire principal de Starbucks, Howard Schultz ? Ils ont tous quitté leur entreprise pour mieux y revenir quelques années plus tard. On parle alors de « salariés boomerang », ou de « recrutement boomerang ». Un phénomène qui se développe depuis quelques années, autant dans les grandes entreprises que les TPE et PME, et qui peut s’avérer gagnant pour toutes les parties.

Décryptages
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image