Comment aider un collaborateur victime de bore-out ?
Comment aider un collaborateur victime de bore-out ?

Si tout le monde a déjà entendu parler du burn-out, le bore-out reste, parmi les différentes pathologies professionnelles, encore méconnu. Mais comme l’excès d’activité, l’excès d’inactivité peut mener à un épuisement moral et physique important : le bore-out, syndrome de l’ennui profond au travail, peut avoir des conséquences graves. Si l’un de vos collaborateurs en est affecté, quelques solutions simples vous permettront de l’aider !

Parler du bore-out

Parler du bore-out est une première étape essentielle pour espérer arranger la situation. Si vous repérez le moindre symptôme chez l’un de vos collaborateurs, ou que l’un d’entre eux évoque le sujet de lui-même, n’hésitez pas à en discuter afin de comprendre ce qui est à l’origine du mal-être. Consulter son supérieur hiérarchique pour l’informer du problème est également indispensable.

Proposer des formations

La plupart du temps, repenser l’organisation de travail peut suffire à résoudre le problème. Pour cela, vous pouvez proposer la mise en place de formations et faire évoluer le poste de la personne voire celui d’autres collaborateurs. En bénéficiant d’une formation, le salarié victime de bore-out peut, par exemple, devenir expert dans un domaine précis et apporter une nouvelle compétence à l’ensemble d’une équipe : il sera ainsi valorisé et retrouvera sa motivation.

Découvrez aussi comment fidéliser vos meilleurs collaborateurs !

Réorganiser la répartition des tâches

Faire le point sur la répartition du travail peut aussi permettre d’équilibrer les tâches. N’y a-t-il pas une équipe surchargée qui mériterait que sa masse de travail soit allégée ? Pensez à réorganiser vos équipes, que ce soit au niveau des postes ou des prestations effectuées. Votre collaborateur victime de bore-out peut ainsi obtenir de nouvelles responsabilités… et avoir un nouveau challenge à relever !

Enfin, ne pensez pas qu’imposer un congé à votre collaborateur victime de bore-out va l’aider à se remettre sur pied. Bien au contraire ! Il a avant tout besoin de se sentir utile, d’être actif et productif. Un congé ne fera que renforcer le mal-être dans lequel il se trouve. Un collaborateur qui souffre de bore-out a surtout besoin d’évoluer professionnellement !

Crédit photo : Freepik

Le bilan d’intégration : un moment essentiel du recrutement

Offre d’emploi, pré-sélection, entretien de recrutement, embauche puis, accueil au sein de vos équipes : toutes ces étapes du recrutement font évidemment partie de votre boîte à outils de recruteur. Mais attention à ne pas relâcher trop tôt vos efforts ! L’organisation d’un bilan d’intégration, voire de plusieurs, peut s’avérer indispensable pour sécuriser votre recrutement.

Dénicher des talents grâce aux candidatures spontanées : bonne idée ?

Besoin de recruter ? Et si vous tiriez parti de ces dizaines de candidatures spontanées reçues ? Ces postulants ont fait la démarche de vous solliciter sans répondre spécifiquement à une offre : voilà qui prouve leur motivation ! Voici de quoi vous convaincre des avantages de ce vivier de candidats et vous guider sur la meilleure façon de l’exploiter.

Vacances d’été : un moment crucial pour motiver et fidéliser vos talents

La période estivale est parfois propice aux départs définitifs de certains collaborateurs. Les vacances de plusieurs semaines peuvent en effet être l’occasion d’une remise en question personnelle, d’une prise de recul… et de temps disponible pour rencontrer d’autres employeurs potentiels. Pour ceux qui ne prennent pas de congés, l’été est, là aussi, une saison soulevant des interrogations liées à la surcharge de travail et à la démotivation. Il est donc temps de donner un signal fort avant d’entamer cette période délicate. Au programme : fi-dé-li-sa-tion !

Category

Conseils pratiques
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image