10 soft skills que vous devez repérer dès l’embauche !
10 soft skills que vous devez repérer dès l’embauche !

Recruter des collaborateurs, c’est comme bâtir une équipe sportive : vous aurez beau choisir les meilleurs dans leur domaine respectif, si les joueurs ne s’entendent pas sur le terrain, c’est la défaite assurée ! Pour viser la cohésion d’équipe et l’intelligence collective, il n’y a pas de mystère : il faut regarder au-delà du CV et traquer le soft skill, ce talent personnel qui va infuser dans l’entreprise comme le sachet de thé dans l’eau chaude.

Saviez-vous que 31 % des recruteurs privilégient les qualités personnelles des candidats, selon une étude LinkedIn (1) ? Faites comme eux : laissez de côté les seuls hard skills (les compétences « vérifiables ») pour préférer les soft skills. Et à compétences égales, placez vos paris sur la personnalité ! Vous ne savez pas quelles aptitudes viser ? Adecco vous a concocté une liste des 10 soft skills à repérer dès l’embauche.

Vous vous demandez que faire face à une candidature originale ? Allez voir notre article !

1/ La motivation

7 diplômes et 10 ans d’expérience dans un poste équivalent… Mais le candidat est déjà en train de vous expliquer qu’il est là pour faire ce qu’on lui dit et c’est tout. Vous n’avez pas envie d’un tel profil : privilégiez plutôt un candidat prêt à donner de sa personne, qui apporte de nouvelles idées et l’envie d’avancer !

2/ La bienveillance

Vous voulez créer une bonne ambiance dans les étages ? Visez la bienveillance chez vos candidats. Une personne à l’écoute, empathique – mais, attention, pas bonne poire ! – sera présente pour aider ses collègues et vous verrez la productivité s’épanouir comme une fleur au printemps !

3/ La délégation

Vous recrutez un chef d’équipe, un manager, un responsable ? Vérifiez qu’il soit capable de déléguer. Vous éviterez ainsi burn out et ambiance délétère – tout en produisant confiance et efficacité.

4/ L’esprit d’équipe

Sans esprit d’équipe, pas de points de marqués sur le terrain ! Alors scrutez la capacité du candidat à s’intégrer à un collectif.

5/ L’adaptabilité

Vous avez besoin de collaborateurs qui sachent s’adapter aux évolutions (des besoins, des technologies) et avancer au même rythme que la société : de l’adaptabilité, toujours de l’adaptabilité !

6/ La créativité

Au sein d’une entreprise, la créativité donne de l’autonomie aux collaborateurs, permet l’innovation et encourage l’intelligence collective.

7/ La prise d’initiative

Favoriser la prise d’initiative parmi les collaborateurs permet d’aller vers plus d’efficacité. Mais il ne suffit pas de créer le terreau pour qu’elle pousse : il faut encore choisir le bon engrais (donc le bon candidat).

8/ La réactivité

« Réactivité, efficacité ». Ça rime, et pour cause : l’un ne va pas sans l’autre. Car la réactivité consiste à intégrer rapidement les nouveautés et à savoir les inscrire dans une cohésion d’ensemble. Bref : à avoir une vision.

9/ La flexibilité cognitive

La flexibilité cognitive, c’est ce qui permet à un collaborateur d’analyser un problème sous plusieurs angles… Et de trouver des solutions inédites ! Cette pensée divergente sera l’alliée de vos collaborateurs au moment de relever de nouveaux challenges.

10/ L’esprit critique

Un collaborateur émet des critiques ? Ne le condamnez pas au placard : ça veut dire qu’il est impliqué dans la vie de son entreprise. N’oubliez pas : avec l’esprit critique viennent la motivation, la créativité et la prise d’initiative !

Pour aller plus loin, découvrez aussi 7 étapes à suivre pour mieux recruter !

Vous craignez de passer à côté des soft skills essentiels ? Adecco vous recommande deux solutions : le test de QE (Quotient Émotionnel) élaboré par Badenoch & Clark, et l’outil développé par Talentoday. Faites-nous confiance : avec ces solutions, vous parviendrez à développer votre soft power de recruteur !

(1) Le Monde

Crédit photo : Pexels

Catégorie

Conseils pratiques
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image