Pallier aux congés d'été
Comment pallier les congés d’été ?

L’été approche… avec la promesse d’un repos bien mérité pour nombre de vos collaborateurs. Seulement, le manager ou le DRH que vous êtes sait que l’organisation des congés payés estivaux peut vite tourner au casse-tête. Découvrez plusieurs solutions pour pallier les congés d’été de vos meilleurs éléments !

Entre le 1er mai et le 31 octobre, vos salariés doivent cumuler au moins 12 jours ouvrables consécutifs d’absence (1). Votre entreprise ne peut pas fermer ? Il vous reste la possibilité de mettre en place des congés par roulement. Mais comment assurer la production alors que vos salariés sont absents les uns après les autres ?

1/ Réorganisez les équipes

Avant de recruter des remplaçants, faites le point sur vos effectifs déjà en place : réorganiser les équipes pour l’été peut vous permettre d’intégrer de nouveaux collaborateurs dans les meilleures conditions.

Un exemple ? Plutôt que de remplacer cinq absents sur une chaîne de production par de nouvelles recrues, recrutez quatre personnes et intégrez un salarié expérimenté d’une autre chaîne à cette équipe. Ce dernier pourra former les nouveau venus en leur transmettant les ficelles du métier !

Et si l’été était aussi l’occasion de tester vos talents ? Profitez de l’absence de vos chefs d’équipes pour proposer quelques nouvelles responsabilités à leurs subalternes. Une bonne idée, pour une future promotion !

2/ Faites appel aux CDD dédiés

Pour remplacer un collaborateur en congé d’été, le recours à un salarié en contrat à durée déterminée est tout à fait envisageable. Sachez que la recrue peut arriver dès le premier jour d’absence du collaborateur concerné, mais aussi quelques jours avant son départ pour que vous puissiez mettre en place une passation efficace. En outre, la personne en CDD peut enchaîner le remplacement de deux postes.

Vous voulez encore plus de souplesse ? Le remplacement « en cascade » permet de recruter un CDD pour remplacer un salarié qui n’est pas absent mais qui assure temporairement les missions de l’un de ses collègues en congé. Pratique pour associer réorganisation et recrutement temporaire !

3/ Déléguez votre recrutement estival à un expert

Entre gérer les congés d’été et conduire la production estivale, il est parfois compliqué de s’occuper du recrutement de personnel supplémentaire. C’est normal si vous êtes au four et au moulin !

Pour être sûr de pallier les congés d’été sans négliger votre production, vous pouvez faire appel à la souplesse du contrat intérimaire et confier votre recrutement à Adecco.

Il suffit de lister vos besoins précis et de vous adresser à l’agence la plus proche, elle s’occupera du reste ! Besoin d’intérimaires confirmés ? Les candidats en CDI intérimaire bénéficient d’une large expérience à leur poste. Votre production augmente fortement pendant l’été ? Notre agence pourra vous orienter vers l’intérim volumique !

Cerise sur le gâteau : faire appel à des intérimaires vous permettra d’identifier des jeunes talents ayant, certes, peu d’expérience, mais étant capables de se former et de répondre aux besoins de votre entreprise sur du long terme. C’est peut être l’opportunité de bénéficier des avantages d’un CDI intérimaire !

Découvrez notre infographie : L’intérim, ce sont les intérimaires qui en parlent le mieux !

Au moment de la période estivale, les maîtres-mots sont « organisation » et « anticipation ». En travaillant à l’avance sur les solutions qui permettent de pallier la baisse des effectifs, vous serez à même de respecter les délais légaux pour éviter que votre belle mécanique interne ne se grippe. Si une réorganisation en interne ne suffit pas, le recours à des ressources externes peut être l’occasion de découvrir de potentiels futurs collaborateurs !

Besoin de notre expertise ? Contactez-nous !

(1) Ministère du Travail

Crédit photo : Pexels / Scott

Quiz : selon vous, où en est-on côté diversité dans l’entreprise ?

Égalité femme-homme, intégration du handicap, mixité culturelle… La promotion de la diversité est au-dessus de la pile de vos dossiers à traiter, comme beaucoup d’autres DRH ? Mais quelles sont, concrètement, ses réelles avancées ? Et quels sont les indicateurs disponibles sur lesquels appuyer votre projet ? Rien de tel qu’un petit quiz pour se mettre les idées en place…

Top 5 des formes d’emploi qui font parler d’elles en 2019

Fin des contrats aidés, expérimentations, évolutions du droit et des usages du travail… L’univers de l’emploi va connaître de profonds changements en 2019, portés notamment par la montée en charge de nouveaux dispositifs. Coup de projecteur sur les 5 tendances phares de cette année sociale.

Job d’été : quel contrat de travail choisir pour recruter ?

« Dans la famille des contrats de travail, je demande le plus adapté pour embaucher cet été » : nombreux sont les employeurs concernés par cette incantation annuelle. Pic d’activité, départs en congé de salariés, ou au contraire période de calme permettant de lancer de nouveaux projets… Dans l’entreprise, la saison estivale est en effet souvent propice à des « mouvements du personnel » qui l’engage à embaucher de façon ponctuelle, sous différents types de statuts contractuels.

Intérim et handicap : un pari ? Non, une réalité !

Depuis 2016, Prism’Emploi a engagé de nombreuses actions afin de faire du secteur du travail temporaire un des acteurs phares de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Un défi humain et social de taille, soutenu par de nouvelles mesures tant émancipatrices que facilitatrices.

Catégorie

Conseils pratiques
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image