Analyse de CV : comment lire entre les lignes ?
Apprenez à lire entre les lignes d’un CV !

Vous rêvez de dénicher les meilleurs talents cachés ? Apprenez à décrypter ces détails qui feront la différence ! Adecco vous livre quelques astuces à connaître pour pousser plus loin l’analyse de CV et repérer le candidat idéal au premier coup d’œil, ou presque !

1/ Des paragraphes courts, mais clairs

La juste mesure et la capacité de synthèse sont deux qualités précieuses. Vous parcourez facilement le contenu d’un CV et trouvez les informations utiles en quelques secondes ? Vous tenez une candidature prometteuse. Si ledit CV est également composé d’un projet professionnel clair énoncé d’entrée, qu’il est vierge de fautes et de coquilles, il ne vous reste qu’à l’encadrer. Ou mieux, à rencontrer son auteur !

2/ Des expériences aux quatre coins du pays…

Un candidat ayant effectué un stage à Paris, puis un autre à Marseille avant de décrocher un premier emploi à Rennes, vous révèle deux choses. Lesquelles ? D’une, le candidat sait s’adapter. De deux, aucune météo ne l’effraie. Nouvelle équipe, nouvelle entreprise, nouvelle ville… Pas de doute : un tel candidat aime les challenges et vous n’avez pas à vous soucier de ses capacités à s’intégrer !

3/ …ou des aventures à l’étranger !

Vous peinez à départager deux jeunes candidats qui manquent encore d’expérience ? Fouillez les stages, les jobs d’été ou même les voyages : un postulant prêt à tout quitter pour acquérir de nouvelles connaissances est un postulant qui mérite votre attention. Indépendance et esprit d’initiative sont deux qualités qui peuvent faire la différence entre deux CV prometteurs mais peu garnis.

4/ Une présentation originale

Certes, la frontière est mince entre candidature originale et candidature hors-sujet. Mais un CV décalé en adéquation avec le poste visé peut vous en apprendre beaucoup sur son auteur, de sa motivation à sa personnalité. En clair ? Réaliser un CV qui sort de l’ordinaire implique une bonne dose d’audace, une capacité à prendre des initiatives, un tempérament créatif… et un profil à ne pas laisser filer si le résultat remplit l’impossible défi d’être à la fois original, clair et qualifié.

5/ Des hobbies précis

La catégorie « hobbies » est généralement bâclée par les candidats, ce qui vous pousse à la négliger. Et pourtant ! Les amateurs de rugby révèlent leur esprit d’équipe, les accros du point de croix leur méticulosité, les fans d’échecs leurs capacités analytiques… Seul hic, certains se prétendent sans honte cavaliers émérites après une séance de poney. La solution ? Utilisez les hobbies comme une information précieuse en plus, mais vérifiez les dires du candidat si vous le rencontrez !

Le diable se cache dans les détails, la perle rare aussi. Pour dénicher le candidat idéal, allez plus loin dans votre démarche : une analyse de CV un brin créative et quelques astuces de recruteur suffisent à lire entre les lignes. Personnalité, capacités ou qualités transparaissent entre deux mots et deux paragraphes. De quoi faire pencher la balance en faveur d’un candidat… ou pas !

Le bilan d’intégration : un moment essentiel du recrutement

Offre d’emploi, pré-sélection, entretien de recrutement, embauche puis, accueil au sein de vos équipes : toutes ces étapes du recrutement font évidemment partie de votre boîte à outils de recruteur. Mais attention à ne pas relâcher trop tôt vos efforts ! L’organisation d’un bilan d’intégration, voire de plusieurs, peut s’avérer indispensable pour sécuriser votre recrutement.

Dénicher des talents grâce aux candidatures spontanées : bonne idée ?

Besoin de recruter ? Et si vous tiriez parti de ces dizaines de candidatures spontanées reçues ? Ces postulants ont fait la démarche de vous solliciter sans répondre spécifiquement à une offre : voilà qui prouve leur motivation ! Voici de quoi vous convaincre des avantages de ce vivier de candidats et vous guider sur la meilleure façon de l’exploiter.

Vacances d’été : un moment crucial pour motiver et fidéliser vos talents

La période estivale est parfois propice aux départs définitifs de certains collaborateurs. Les vacances de plusieurs semaines peuvent en effet être l’occasion d’une remise en question personnelle, d’une prise de recul… et de temps disponible pour rencontrer d’autres employeurs potentiels. Pour ceux qui ne prennent pas de congés, l’été est, là aussi, une saison soulevant des interrogations liées à la surcharge de travail et à la démotivation. Il est donc temps de donner un signal fort avant d’entamer cette période délicate. Au programme : fi-dé-li-sa-tion !

Category

Conseils pratiques
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image