Déclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH) : on fait le point !

Êtes-vous au point concernant l’accueil de collaborateurs en situation de handicap ? Au 1er mars 2018, les entreprises concernées devront avoir rempli leur déclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH). On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

La DOETH : qu’est-ce que c’est ?

La déclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés, ou DOETH, concerne l’ensemble des entreprises de 20 salariés et plus, lesquelles sont soumises à une obligation d’embauche de personnes en situation de handicap à hauteur de 6 % de leur effectif. Celles-ci doivent déclarer, au 1er mars de chaque année, le nombre d’emplois occupés par des travailleurs en situation de handicap. Faute de satisfaire entièrement à cette obligation, elles seront appelées à verser une participation à l’Agefiph.

Vous souhaitez connaître le montant de cette participation ? Retrouvez le simulateur The Adecco Group !

Accueillir des travailleurs handicapés : quelles possibilités ?

Diverses solutions vous permettent de satisfaire cette obligation d’embauche de travailleurs handicapés.

1/ Embaucher directement des personnes en situation de handicap

Qu’ils soient en CDI, CDD, en intérim ou en CDI intérimaire, tous les collaborateurs ont vocation à être pris en compte dans la DOETH, suivant les modalités définies par le Code du travail (1).

2/ Accueillir des stagiaires

Et si, pour certains postes, quels qu’ils soient, vous intégriez de jeunes talents à former ? L’accueil de personnes en situation de handicap dans le cadre de stages ou de périodes de mise en situation professionnelle est aussi comptabilisé, dans la limite de 2 % de l’effectif global de l’entreprise.

3/ Conclure des contrats de sous-traitance avec des structures spécialisées

Pour être en accord avec la DOETH, vous pouvez également conclure des contrats de sous-traitance avec des structures spécialisées : entreprises adaptées, centres de distribution de travail à domicile (CDTD), établissement et service d’aide par le travail (ESAT) et travailleurs indépendants handicapés. De tels contrats vous permettront de réduire de 50 % maximum le montant de la contribution à l’Agefiph.

4/ Appliquer un accord collectif sur l’emploi de personnes handicapées

Enfin, vous pouvez libérer votre entreprise de son obligation d’embauche grâce à l’application d’un accord collectif, agréé par la Direccte et portant sur l’emploi de personnes en situation de handicap.

Recrutement de travailleurs en situation de handicap : faites-vous accompagner !

80 % des handicaps sont invisibles au premier abord. Il convient donc de savoir analyser correctement les CV des différents candidats que vous rencontrez. Pour cela, n’hésitez pas à vous faire assister par un professionnel du recrutement !

Chez Adecco, toutes les équipes sont sensibilisées et formées à l’accompagnement dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Le label « Emploi & Handicap » permet à 78 de nos 900 agences nationales de justifier d’une expertise particulière en la matière. La preuve ? En 2017, nous avons délégué 5 780 candidats auprès de 4 700 entreprises de divers secteurs d’activité, via tous types de contrats. Parmi eux, le CDI intérimaire est une solution particulièrement efficace !

Pour aller plus loin, découvrez comment recruter un collaborateur Asperger !

Votre entreprise est concernée par la DOETH ? Vous souhaitez embaucher des personnes en situation de handicap ? Adecco vous accompagne tout au long du processus de recrutement, et même au-delà, afin de vous permettre d'accueillir ces nouveaux collaborateurs dans les meilleures conditions.

(1) Legifrance, Code du travai
(2) Ocirp, Les chiffres-clés du handicap en France

Épargne salariale : un levier RSE à saisir pour les TPE-PME

Le partage de la valeur au sein de l’entreprise fait partie des grands projets sociaux conduits par le gouvernement cette année. La loi Pacte, adoptée de façon définitive en avril 2019, prévoit à cet effet plusieurs dispositions pour favoriser les efforts d’intéressement, de participation et d’épargne au profit des salariés. Elle s’adresse notamment aux PME-TPE, jusqu’ici peu sécurisées dans le déploiement de ce type d’accords qui peuvent pourtant constituer un véritable atout pour la gestion de leur capital humain.

Le CDI sous toutes ses coutures

CDD et contrats courts sont au cœur de l’actualité du marché du travail depuis de nombreux mois. Et pourtant : le contrat à durée indéterminée reste la norme en matière de recrutement, et il n’a pas dit son dernier mot ! Ce régime contractuel connaît plusieurs hybridations depuis quelques années et reste un moyen efficace pour attirer et fidéliser des talents.

Employee advocacy : l’attaque des posts (ép.2)

Certes, mobiliser vos collaborateurs n’est pas votre seul espoir pour gagner en visibilité dans la galaxie digitale… Mais c’est une stratégie à haute valeur ajoutée de plus en plus développée. Dans notre épisode 1 sur l’employee advocacy, nous vous présentions les principes de base pour faire de vos collaborateurs de véritables ambassadeurs… Passons maintenant à l’attaque, à travers quelques exemples concrets pour améliorer la force de post de vos troupes !

Catégorie

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image