3 façons d'utiliser un chatbot rh
3 utilisations d’un chatbot pour les RH

Logiciels permettant de simuler des conversations, les chatbots s’introduisent dans de nombreux métiers. Les e-commerçants, par exemple, les utilisent pour répondre aux clients, les diriger, faciliter leurs commandes ou résoudre un problème. Et vous, dans tout ça ? On vous présente 3 façons de profiter d’un chatbot RH !

1/ Recruter de nouveaux salariés

Difficile de faire plus évident… ou plus utile ! Un chatbot de recrutement remplace les FAQ ou les pages web et renseigne les candidats tout au long de leur démarche. Il fournit des détails sur les offres d’emploi, l’entreprise, répond aux questions du postulant et l’alerte en cas de nouvelle offre. Chez Adecco, le chatbot Aloha a renseigné 60 000 utilisateurs en cinq mois. On vous laisse imaginer le temps que nous avons pu y gagner !

2/ Accompagner les collaborateurs

« Combien me reste-t-il de RTT ? La paie doit-elle bientôt tomber ? » Les collaborateurs se posent de nombreuses questions et il n’y a rien de plus normal. Sauf qu’y répondre peut s’avérer chronophage pour un responsable RH surchargé, en particulier lorsque les mêmes questions reviennent en boucle… Inspirez, expirez et simplifiez-vous la vie avec un chatbot RH : correctement programmé, il répond seul aux questions les plus courantes. Bonus : un chatbot peut même informer les collaborateurs sur les événements propres à l’entreprise. Que demander de mieux pour se libérer du temps et toujours rester zen ?

3/ Développer la marque employeur

Aujourd’hui, les messageries ont la cote ! La preuve ? 60 % des personnes ont une meilleure image des entreprises avec messagerie. Vous n’êtes pas convaincu ? Une messagerie sur votre site ou votre application offrirait 25 % de chances supplémentaires d’attirer la jeune génération. Quant au community manager ainsi soulagé par le chatbot, il – ou elle – passe plus de temps à promouvoir efficacement la marque employeur !

Utiles, pratiques et aboutis, les chatbots peuvent faire beaucoup pour les ressources humaines. Y compris alléger votre charge de travail, simplifier vos recrutements et vous propulser dans l’ère numérique. Alors, n’hésitez plus : faites confiance au chatbot RH !

Découvrez Aloha

Merci à Rémi Thorel, Social Media Manager France à The Adecco Group, pour son expertise sur le sujet.

Crédit photo : Designed by Jcomp / Freepik

2 dispositifs facilitant le recrutement dans les quartiers prioritaires (part.2)

Le dispositif des emplois francs et le « Paqte avec les quartiers pour toutes les entreprises » (PAQTE) incitent de plus en plus d’employeurs à recruter des collaborateurs vivant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Au-delà d’un effet d’affichage, cet engagement sociétal profite avant tout à l’efficacité des stratégies RH et à la performance des entreprises. Explications.

Quartiers prioritaires : des réservoirs de talents à recruter (part.1)

Face à des besoins de recrutement de plus en plus difficiles à satisfaire, nombreux sont les employeurs qui n’hésitent plus à réaliser un sourcing actif auprès des candidats résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Une tendance qui s’explique en partie par une employabilité croissante de leurs jeunes candidats à l’emploi, soulignée par l’Observatoire national de la politique de la ville dans son dernier rapport.

Intelligence émotionnelle : un nouveau test indispensable au recrutement

L’intelligence émotionnelle, vous connaissez ? Il s’agit de l’une de ces fameuses compétences douces (ou « soft skills ») qui confèrent une forte valeur ajoutée professionnelle, au-delà des seules compétences techniques. Une personne dotée d’intelligence émotionnelle est ainsi capable d’identifier les émotions, chez elle comme chez autrui, et d’élaborer une réaction appropriée. Des aptitudes dont l’évaluation s’avère essentielle lors du recrutement.

Category

Décryptages