[Témoignage PME] « L’humain est la richesse de mon entreprise, je suis très fier de mes collaborateurs »

La Société Michel et Albert est une PME spécialiste du froid et de la climatisation, qui fournit des machines et équipements permettant de réguler les températures. Adrien Israel, son directeur, nous fait part de son expérience de la crise sanitaire du Covid-19 et des mesures mises en place au sein de son entreprise.

Comment allez-vous ?

Je suis assez démuni ! La gestion du gouvernement a fait que nous avons manqué beaucoup d’informations. Mes salariés m’ont posé de nombreuses de questions pour lesquelles je n’avais pas de réponse. En premier lieu, j’ai pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de mes collaborateurs. L’équipe a été soudée, nous n’avons jamais perdu le contact et nous avons réfléchi ensemble aux mesures de sécurité à adopter. C’est par exemple l’un de mes collaborateurs qui a trouvé la solution pour obtenir des masques. Chacun à donner une idée : désinfecter les poignées, condamner des portes, réaménager les bureaux différemment… Nous nous sommes recentrés autour de nous, de notre équipe car nous ne pouvions pas lâcher nos clients mais nous devions aussi nous protéger. Nous avons fait un guide de la reprise d’activité pour l’autorité compétente, en l’écrivant je me suis rendu compte du travail d’équipe réalisé avec simplement du bon sens. L’humain est la richesse de mon entreprise, je suis très fier de mes collaborateurs.

Comment se porte votre activité ?

Plutôt bien même si la demande reste plus ou moins présente, il y a des incertitudes. Nous devons passer plus de temps et dépenser plus d’énergie que d’habitude pour ne pas mettre en danger nos salariés et nos clients mais je suis confiant ! 30% de notre clientèle est à l’arrêt (cela correspond aux restaurants) mais tous ont des projets en perspective à la reprise. Nous avons également la possibilité de trouver des alternatives sur certaines demandes. Par exemple, sur le marché de la climatisation du particulier : nous faisons livrer chez le client le matériel, avec une seule voiture par technicien et en veillant à ce que le client ne soit pas dans la pièce. Nous accompagnons aussi les commerçants dans le respect des gestes barrières : drive, nouveaux services…

Comment envisagez-vous la reprise ?

Nous avons déjà repris ! Nous nous sommes arrêtés 4 semaines mais avec toujours trois dépanneurs pour le SAV. Nous nous inquiétons tous sur les mesures de sécurité après le déconfinement. Le prochain challenge sera de maintenir la sécurité chez nos clients.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Comme vous l’avez fait jusqu’à maintenant et dernièrement avec Justine : vous nous écoutez. Et vous nous comprenez afin de nous proposer les meilleur.e.s collaborateurs.rices. Je ne cherche pas « le champion du monde de la technique » et ça, Véronique chez Adecco Pme l’a parfaitement compris. Je cherche avant tout des candidats ayant un comportement professionnel adéquat. Mon partenaire RH doit faire partie intégrante de mon entreprise et connaître mes collaborateurs. Je vous demande de faire preuve de curiosité vis à vis de mon entreprise avant tout.

Vous voulez bien nous parler un peu plus de « Justine » ?

Avec plaisir. Justine est arrivée chez Michel et Albert 15 jours avant le début du confinement, en mission d’intérim sur le poste d’assistante SAV. Nous avons choisi cette solution pour remplacer une salariée volontairement écartée de l’entreprise car considérée comme personne à risque puisque enceinte. Dès la deuxième semaine, son binôme a elle aussi été écartée des bureaux en réponse à la crise sanitaire, avant la consigne nationale. L’ensemble de l’équipe encore en poste a été solidaire avec Justine et a fait son possible pour qu’elle réussisse sa mission. Et le challenge a été réussi haut la main ! Du coup, lorsque vous m’avez dit que Justine allait se retrouver sans mission à la suite des mesures de confinement, il m’est apparu comme une évidence de lui proposer un contrat. C’est ainsi que Justine a signé un contrat d’intérim pour 6 semaines, mais de chez elle. Elle a été embauchée pendant la période de confinement (depuis le 27 avril) et a rejoint mes équipes de manière définitive. Tout est bien qui finit bien.

En savoir plus sur l’entreprise :

La société Michel et Albert emploie 30 personnes à Saint-Pierre-des-Corps, près de Tours. L’entreprise, dirigée par Adrien Israel, commercialise depuis 40 ans auprès des particuliers et professionnels des dispositifs de chauffage ou de rafraichissements tels que des pompes à chaleur ou des climatisations. Spécialiste du froid et de la climatisation pour les surfaces commerciales et industrielles, chais, celliers, grande cuisine ou encore boulangerie, Michel et Albert apporte des solutions bien pensées, met en œuvre les matériels les plus fiables, et assure un SAV réactif et de qualité. La société a aussi une longueur d’avance en matière de développement durable, et l’entreprise tourangelle s’engage dans des démarches permanentes de certification et de qualification de ses équipes. Michel et Albert, c’est le chaud le froid et bien plus encore !

Vous souhaitez contacter l’entreprise ? Contacter Adrien Israel, directeur : Ou accéder aux informations sur l’entreprise :

[Témoignage TPE] « Je suis persuadé qu’il y aura un avant et un après cette crise sanitaire »

La TPE Angers Rapide Thermolaquage est implantée à Bouchemaine près d’Angers, elle produit et applique un procédé de traitement de surface destiné à protéger les supports métalliques. Olivier Perrard, dirigeant de la société, nous explique comment l’entreprise vit la crise sanitaire liée au Covid-19 et appréhende la période qui en suivra.

[Témoignage PME] « Production de masques : une démarche citoyenne qui apporte du sens »

Truck Housse Europe est une PME familiale créée en 1994. L’entreprise fabrique des housses sur mesure pour sièges de véhicules industriels, utilitaires et TP. Pour faire face à l’épidémie de covid-19, la PME a choisie de réorienter sa production habituelle vers des masques barrières. Témoignage de Cécile Chartier Castilla, sa dirigeante. 

Le handicap ne doit pas être un critère de recrutement

Adecco s’engage auprès de ses collaborateurs et de ses clients en faveur du handicap depuis plus de 30 ans. Par exemple, nous accompagnons la Caisse d’Epargne dans leur politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Nous sommes allés à la rencontre de Rémy POLICE, DRH adjoint et Catherine DEBARD responsable mission handicap de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes pour parler de leur vision sur le sujet.

Category

Témoignages
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image