idmc-temoignage
[Témoignage PME] Face à la crise sanitaire : « je suis fier de notre agilité et de notre créativité »

Rafael Martin est directeur général de IDMC, PME lorraine spécialisée dans l’usinage thermoplastique et matériaux composites. Il nous raconte son expérience de la crise sanitaire et comment son entreprise s’y est adaptée en remodelant sa production.

Pouvez-vous nous parlez de vous et de votre entreprise ?

IDMC a 130 ans ! Je suis arrivé en 1984 en charge de développer les thermoplastiques et thermodurcissables pendant 5 ans. Ensuite je suis parti travailler en Ile-de-France au sein d’une autre entreprise. Je suis ensuite revenu en Lorraine, en tant que directeur commercial d’une entreprise allemande, pour mettre en place un réseau de distribution sur toute la France en thermoplastique. Puis un jour, le gérant d'IDMC m'a fait part de son souhait de revendre sa société.

J’ai saisi l’opportunité et j’ai racheté IDMC en 1998. J’ai ensuite choisi de changer totalement d’orientation. Nous avons arrêté les produits métallurgiques et les produits chimiques. Nous avons déménagé en 2002 dans des locaux adaptés à notre nouvelle stratégie : le développement de l'usinage et la transformation des matériaux plastiques. Nous sommes aujourd’hui présents en France et à l'export. Nous réalisons 80% de notre CA hors Grand Est. Je suis fier de travailler auprès de 20 collaborateurs passionnés dont certains sont là depuis 18 ans.

Comment avez-vous vécu ses derniers mois ?

Au début du confinement, nous ne savions pas comment réagir. Afin de rassurer mes collaborateurs, j'ai commencé à mettre en place des protections au sein de mon entreprise. IDMC est sous-traitant d’équipementiers dans le domaine agroalimentaire et médical, ces domaines ont été particulièrement sollicités au plus fort de la crise, nous nous devions donc d’être présents pour accompagner nos clientset poursuivre notre activité.

J’ai rapidement pris la décision de dédier une machine de production aux protections contre le Covid pour les besoins locaux. Ensuite, nous avons collaboré avec des plateformes régionales pour diffuser nos produits plus largement. Nous avons priorisé une petite partie de la production vers les écrans de protection et les visières. Nous avons fait fonctionner notre réseau professionnel et privé ainsi que les écoles et les mairies. Nous avions envie de participer à l'élan de solidarité qui est né dans cette pandémie et nous avons choisi de proposer des produits de protection autour de nous. Ce n'est pas notre cœur de métier mais nous avons souhaité contribuer avec notre stock de matière (le plexi) et nos machines à sécuriser la reprise d'activités dans les écoles, les entreprises, les commerces…

Et si l’on souhaite en commander ?

Rien de plus simple, rendez-vous sur notre site ou écrivez-moi directement je me ferais un plaisir de vous répondre :

Aujourd’hui, vous trouvez facilement des collaborateurs ?

Non, nos métiers sont en forte tension et c’est encore plus difficile aujourd’hui qu’avant la crise. Heureusement, grâce au plan de relance de l’apprentissage initié par le gouvernement nous allons avoir 3 apprentis dès le mois de septembre. Chez IDMC, nous sommes conscients de l'importance du passage de témoin. La connaissance appartient à l'entreprise et non à un collaborateur. La personne qui détient la connaissance doit la partager, il ne doit pas avoir de rupture.

Est-ce que cette crise sanitaire va changer quelque chose dans votre façon de travailler ?

Il y aura un après pour nous ! La crise sanitaire nous a permis de réfléchir sur la façon dont nous devons agir face à une crise : comment une société peut se remettre en question et faire en sorte d'éviter les dégâts. Nous avons impliqué l'ensemble de nos collaborateurs en instaurant une communication quotidienne avec chacun d’entre eux.

Cette situation nous a donné envie de continuer d’innover. Nous menons aujourd’hui une réelle stratégie de développement. Le Covid nous a permis de mener une réflexion sur notre capacité à rebondir. Aujourd’hui IDMC souhaite s'investir dans l'impression 3D et le développement durable énergétique ou de matériaux. Cette période a aussi été l’occasion d’accélérer la numérisation de notre outil production et plus largement de notre façon de travailler. De l’appel entrant jusqu'au recouvrement de la facture, tout doit être tracé et sans papier. Nous avons su créer les opportunités, je suis fier de notre agilité et de notre créativité.

Quelles sont vos relations avec Adecco PME ?

Adecco est notre partenaire et il nous aide au quotidien dans notre démarche RH de recrutement sur les métiers de notre société. Bien souvent, nos intérimaires deviennent des permanents de l’entreprise. Je travaille depuis 3-4 ans avec l’agence Adecco PME de Nancy. J'ai travaillé avec vos concurrents mais aujourd'hui un lien fort s'est créé entre Adecco PME et IDMC. Comme un réel partenaire, Adecco PME connait nos besoins, anticipe à notre place, et nous propose des candidats avant que nous les demandions. Demain nous allons devoir recruter de nouvelles compétences et nous comptons sur Adecco PME. Nous travaillons en toute confiance et en exclusivité avec Adecco PME.



En savoir plus sur l’entreprise IDMC est spécialiste de l'usinage des thermoplastiques et matériaux composites.
  • 1889, l'année de l'exposition universelle, SCMJ (Société Chimique et métallurgique de Jarville) prend part à ce remarquable essor de l'industrie métallurgique lorraine.
  • 1981, SCMJ devient SCPJ et intègre dans son catalogue les matériaux du futur que sont les thermoplastiques et les thermo dures.
  • 2015, SCPJ devient IDMC. Résolument tournée vers l'avenir, IDMC intervient dans les secteurs à la pointe de l'industrie.
Site internet de l’entreprise 
Découvrez tous les témoignages TPE et PME sur le blog le RV des RH !

[Témoignage PME] Se réinventer et travailler ensemble : les inspirations de 3MO Performance lors de la crise sanitaire

Basé à Laval, 3MO Performance est une startup industrielle née il y a plus de 11 à l'initiative de Stéphane Rogeon, et spécialisée dans la transmission mécanique. Julien Defoy, son responsable commercial, nous explique comment la PME a traversé la crise sanitaire du covid-19, en adaptant sa production pour fournir les hôpitaux.

[Témoignage PME] De la tôlerie fine au distributeur de gel hydroalcoolique, il n'y a qu'un pas !

Pour faire face à la crise sanitaire et au confinement associé, la société Stival, qui travaille le métal depuis 40 ans pour l’industrie, a décidé de réorienter son activité sur les distributeurs de gel hydroalcoolique. Yvon Hamet, directeur général et actionnaire Stival et Yannick Sevestre, propriétaire et président nous expliquent quel a été l’impact de la crise sur l’entreprise et comment cette transition a été possible. 

[Témoignage PME] « L’humain est la richesse de mon entreprise, je suis très fier de mes collaborateurs »

La Société Michel et Albert est une PME spécialiste du froid et de la climatisation, qui fournit des machines et équipements permettant de réguler les températures. Adrien Israel, son directeur, nous fait part de son expérience de la crise sanitaire du Covid-19 et des mesures mises en place au sein de son entreprise.           

Category

Témoignages
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image