Hausse de la CSG en 2018 : le point côté salariés
Hausse de la CSG en 2018 : le point côté salariés !

C’est confirmé : le gouvernement va réformer la contribution sociale généralisée (CSG) en rehaussant son taux (1). Dès 2018, vous allez donc devoir revoir votre feuille de calcul pour les bulletins de paie : mieux vaut anticiper et s’informer dès maintenant sur la hausse de la CSG. Son taux va augmenter, mais savez-vous pourquoi ? Comment ? Explications.

Qu’est-ce que la CSG ?

La contribution sociale généralisée existe depuis 1991 pour financer la protection sociale (sécurité sociale, prestations familiales…). Aujourd’hui, la CSG est prélevée à la source de plusieurs revenus, à des taux différents : salaires, primes, allocations chômage, revenus du patrimoine, pensions, placements, jeux, etc.

Le taux de la CSG, qui était de 1,1 % en 1991, est désormais de 7,5 %… Au 1er janvier 2018, il augmentera de 1,7 % et s’élèvera alors à 9,2 % (2).

La hausse de la CSG compensée

Cette hausse de la CSG sera accompagnée de la suppression des cotisations chômages (actuellement de 2,4 %) et maladie (0,75 %) (3). Résultat ? Les salariés verront leur salaire net augmenter.

Vous vous demandez sans doute quel est l’objectif du gouvernement avec une telle mesure ? Il s’agit en fait de répartir plus équitablement le financement de la protection sociale et d’augmenter le pouvoir d’achat des actifs.

Retrouvez l’actu des réglementations sur notre blog

En bref, la hausse de la CSG représente un vrai bénéfice pour les employés. Vous souhaitez être les premiers informés pour mieux accompagner vos collaborateurs ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !



(1) Communiqué du gouvernement
(2) Vie publique, Qu’est-ce que la CSG ?
(3) Capital, Emmanuel Macron : ce que sa réforme des cotisations vous ferait gagner (ou perdre)

Crédit photo : Freepik / Creativeart

Coronavirus COVID-19 : des mesures immédiates de soutien aux employeurs

Mis à jour le 30 mars 2020 - Après les restaurants, les bars ou encore les cinémas, de nombreuses entreprises issues de secteurs variés sont elles aussi fortement impactées par l’épidémie de Coronavirus : la baisse importante de leur niveau d’activité et/ou la volonté de protéger leurs salariés confrontent les employeurs à des problématiques qui pèsent fortement sur leur équilibre économique. Pour accompagner les entreprises dans la négociation de ce virage incertain, le gouvernement a annoncé une série de mesures inédites. Revue de détail.

CDI intérimaire : une stratégie RH efficiente et responsable

Le CDI intérimaire (CDII) fait partie des derniers nés des contrats de travail ! Ce statut spécifique enrichit les solutions proposées par les agences d’emploi au bénéfice des salariés comme des entreprises. Un dispositif gagnant-gagnant qui a manifestement pris son envol. Il est né de la volonté de sécuriser la trajectoire professionnelle des travailleurs intérimaires, et de proposer plus de flexibilité pour les entreprises utilisatrices.

Des salaires plus élevés pour plus de productivité

Augmenter les rémunérations favoriserait une meilleure implication des salariés dans l’entreprise. Comment ? Découvrez ici 2 facteurs directement liés au salaire et qui entrent en compte de cette augmentation de la productivité.

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image