Hausse de la CSG en 2018 : le point côté salariés
Hausse de la CSG en 2018 : le point côté salariés !

C’est confirmé : le gouvernement va réformer la contribution sociale généralisée (CSG) en rehaussant son taux (1). Dès 2018, vous allez donc devoir revoir votre feuille de calcul pour les bulletins de paie : mieux vaut anticiper et s’informer dès maintenant sur la hausse de la CSG. Son taux va augmenter, mais savez-vous pourquoi ? Comment ? Explications.

Qu’est-ce que la CSG ?

La contribution sociale généralisée existe depuis 1991 pour financer la protection sociale (sécurité sociale, prestations familiales…). Aujourd’hui, la CSG est prélevée à la source de plusieurs revenus, à des taux différents : salaires, primes, allocations chômage, revenus du patrimoine, pensions, placements, jeux, etc.

Le taux de la CSG, qui était de 1,1 % en 1991, est désormais de 7,5 %… Au 1er janvier 2018, il augmentera de 1,7 % et s’élèvera alors à 9,2 % (2).

La hausse de la CSG compensée

Cette hausse de la CSG sera accompagnée de la suppression des cotisations chômages (actuellement de 2,4 %) et maladie (0,75 %) (3). Résultat ? Les salariés verront leur salaire net augmenter.

Vous vous demandez sans doute quel est l’objectif du gouvernement avec une telle mesure ? Il s’agit en fait de répartir plus équitablement le financement de la protection sociale et d’augmenter le pouvoir d’achat des actifs.

Retrouvez l’actu des réglementations sur notre blog

En bref, la hausse de la CSG représente un vrai bénéfice pour les employés. Vous souhaitez être les premiers informés pour mieux accompagner vos collaborateurs ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !



(1) Communiqué du gouvernement
(2) Vie publique, Qu’est-ce que la CSG ?
(3) Capital, Emmanuel Macron : ce que sa réforme des cotisations vous ferait gagner (ou perdre)

Crédit photo : Freepik / Creativeart

Épargne salariale : un levier RSE à saisir pour les TPE-PME

Le partage de la valeur au sein de l’entreprise fait partie des grands projets sociaux conduits par le gouvernement cette année. La loi Pacte, adoptée de façon définitive en avril 2019, prévoit à cet effet plusieurs dispositions pour favoriser les efforts d’intéressement, de participation et d’épargne au profit des salariés. Elle s’adresse notamment aux PME-TPE, jusqu’ici peu sécurisées dans le déploiement de ce type d’accords qui peuvent pourtant constituer un véritable atout pour la gestion de leur capital humain.

Le CDI sous toutes ses coutures

CDD et contrats courts sont au cœur de l’actualité du marché du travail depuis de nombreux mois. Et pourtant : le contrat à durée indéterminée reste la norme en matière de recrutement, et il n’a pas dit son dernier mot ! Ce régime contractuel connaît plusieurs hybridations depuis quelques années et reste un moyen efficace pour attirer et fidéliser des talents.

Employee advocacy : l’attaque des posts (ép.2)

Certes, mobiliser vos collaborateurs n’est pas votre seul espoir pour gagner en visibilité dans la galaxie digitale… Mais c’est une stratégie à haute valeur ajoutée de plus en plus développée. Dans notre épisode 1 sur l’employee advocacy, nous vous présentions les principes de base pour faire de vos collaborateurs de véritables ambassadeurs… Passons maintenant à l’attaque, à travers quelques exemples concrets pour améliorer la force de post de vos troupes !

Catégorie

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image