Les 8 job perks les plus fous du moment
Les 8 job perks les plus fous du moment

Attirer les talents est un art dans lequel certaines entreprises excellent. Vous pensiez avoir tout vu ? Tout lu ? Tout entendu ? Découvrez les 8 meilleures astuces bien-être au travail, du petit plus sympathique au bonus un brin dément.

1/ Les réparations de vélo

La réparation gratuite et hebdomadaire des vélos des employés, une bonne idée ? Pour Jagex, c’est oui. Le studio de jeux vidéo entend encourager un mode de vie plus vert et économiser les deniers de ses employés, qui profitent même de paniers de fruits frais pour reprendre des forces à l’arrivée.

2/ Le studio de musique

Une salle de pause, une machine à café ? Trop facile pour Dropbox, qui propose un véritable studio de musique à ses employés. De quoi s’offrir un solo de guitare entre deux réunions. Idéal pour recharger les batteries !

3/ Le SOS dos en détresse

Google l’a bien compris, le lumbago n’offre rien de bon côté productivité. Pour éviter ce genre de désagrément, les salariés peuvent profiter de spécialistes du bien-être : médecins, chiropracteurs, masseurs, kinésithérapeutes… L’arrêt maladie ? Connais pas.

4/ Le crédit voyage

Quand on travaille dans le voyage, on voyage… Chaque année, les employés Airbnb bénéficient d’un crédit voyage de 2 000 $, avec des nuitées dans les demeures Airbnb du monde entier. Cerise sur la valise, les salariés ne travaillent pas le jour de leur anniversaire !

5/ Le congé volontariat

Spécialiste de la gestion de la relation client, Salesforce a décidé d’offrir, chaque année, sept jours payés à ses employés souhaitant s’engager dans le volontariat. De quoi attirer des talents altruistes tout en se taillant une réputation sur-mesure. C’est du win-win !

6/ Les congés sabbatiques

Chez Deloitte, cabinet international d’audit et de conseil, n’importe quel employé peut demander un congé sabbatique d’un mois non payé. Dans le cadre d’une opportunité de développement de carrière ou de volontariat, un salarié peut prendre jusqu’à six mois payés à 40 %… et, dans les deux cas, poste et salaire attendent sagement son retour !

7/ Les congés “patte-ternité”

Dans la famille des job perks qui sortent de l’ordinaire, BrewDog a trouvé sa place. La marque de bières anticonformiste accueillait déjà les compagnons canins de ses employés au bureau. Elle propose désormais une semaine de congé “patte-ternité” à tous ceux qui adoptent un chiot. Juste le temps d’apprendre à lancer la balle correctement !

8/ Les congés payés illimités

Congés illimités et horaires flexibles pour tous ? Chez Visualsoft, expert du e-commerce et chef de file d’un job perk branché, le concept n’a rien d’une plaisanterie. Mieux, il fonctionne ! Chaque employé gère son temps comme il l’entend, tant que le travail est bien fait. La confiance comme base de travail, idée folle ou avenir de l’entreprise ?

Découvrez également : Le sport en entreprise, pourquoi vous devriez vous y mettre

Gentiment étranges ou complètement fous, ces petites astuces bien-être peuvent faire pencher la balance lors d’un recrutement ou pour garder un talent. Morale de l’histoire ? Ajustez-les pour attirer les talents dont vous rêvez, ajoutez un brin d’originalité… Et vous obtiendrez une bonne pub et un recrutement sur-mesure !

Crédit photo : Unsplash / Delaney

Prévenir et surmonter les difficultés : quels organismes les TPE-PME peuvent-elles solliciter ?

Difficultés de trésorerie, marge insuffisante, problématiques de gestion du personnel, baisse d’activité… Autant de signaux d’alerte que les TPE-PME ne doivent pas négliger, mais analyser de façon très réactive pour pouvoir rebondir. Cependant, cette nécessité se heurte souvent au manque de temps, de recul, mais aussi à l’isolement de certains chefs d’entreprise. C’est justement pour les soutenir que plusieurs acteurs phares de l’activité économique mettent à leur disposition une palette d’actions et d’interventions afin de les aider à dépasser les moments critiques de leur vie d’entrepreneur.

Le recrutement boomerang : une formule gagnant-gagnant

Connaissez-vous le point commun entre l’ancien patron d’Apple Steve Jobs, le footballeur de Manchester United Paul Pogba, le fondateur et PDG de Twitter Jack Dorsey et l’actionnaire principal de Starbucks, Howard Schultz ? Ils ont tous quitté leur entreprise pour mieux y revenir quelques années plus tard. On parle alors de « salariés boomerang », ou de « recrutement boomerang ». Un phénomène qui se développe depuis quelques années, autant dans les grandes entreprises que les TPE et PME, et qui peut s’avérer gagnant pour toutes les parties.

La GRH repensée à l’heure du Coronavirus

Que leurs entreprises aient suspendu leur activité, qu’elles fonctionnent en mode dégradé ou qu’elles soient au contraire mobilisées tous azimuts pour assurer la continuité de la vie du pays, les acteurs des ressources humaines sont tous aux avant-postes face à cette situation inédite… La gestion de crise, comme les perspectives d’après-crise, mettent en lumière la multi dimensionnalité des responsabilités des professionnels RH et leur rôle pivot dans l’entreprise ; professionnels dont le métier avait encore parfois tendance, jusqu’ici, à être réduit à sa seule expression administrative.

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image