Infirmière au service de santé
Une journée avec mireille, infirmière au service de santé au travail

On profite de l’été pour vous faire part de l’expérience de quelques intérimaires d’Adecco Médical. Cette semaine, c’est Mireille, infirmière au service de Santé au Travail à la Défense, qui nous présente son métier.

Etre infirmière au service de Santé au Travail, ça consiste en quoi ? 
Mireille est intérimaire pour Adecco Médical depuis maintenant 4 ans et privilégie les longues missions d’intérim. Son rôle ? Accueillir les salariés quand ils ont besoin de soins physiques ou psychologiques. « S’ils se prennent de plus en plus en charge au sein de l’entreprise, les salariés viennent surtout car ils sont stressés ou qu’ils ont besoin de parler. Nous devons donc être à l’écoute. La prise en charge a évolué car les attentes ne sont plus les mêmes. Nous sommes encore plus dans la relation avec le salarié, afin de pouvoir le rediriger vers les professionnels concernés. » 

Avez-vous une anecdote à nous partager ?
« L’un des avantages à être intérimaire est que l’on peut se fabriquer un petit réseau. Un jour, j’ai téléphoné à une collègue d’une ancienne mission d’intérim afin d’échanger sur un cas précis car j’avais besoin de son point de vue et il n’y avait pas de médecins à ce moment (bien entendu, il ne s’agissait pas d’une urgence médicale). On n’est jamais seul, on peut toujours rebondir en se servant de son réseau et on sait qui appeler en cas de besoin. Et même lorsque j’ai un questionnement par rapport à une situation, je n’hésite pas à appeler mon agence Adecco Médical : ils sont toujours à l’écoute et de bon conseil. » 

Quels sont les avantages à être intérimaire chez Adecco Médical ?
« Il y a également d’autres avantages. Par exemple, le fait de faire de nouvelles rencontres : des liens se créent tant sur le plan amical que sur le plan professionnel. Car le métier d’infirmier peut vite être très isolé en médecine du travail donc il est toujours bien de se créer un réseau. Etre intérimaire, c’est aussi être maître de son travail. Et si la mission n’est pas intéressante, on sait que c’est ponctuel. » 

Vos conseils pour une 1ère journée d’intérim ?
« Il faut être adaptable, réactif et à l’écoute. Chaque organisation de service est différente, il faut savoir faire avec les moyens du bord. Le bon sens prime quand il faut prendre des décisions. Je suis très épanouie et enthousiaste de faire mon travail et quand je débute une nouvelle mission j’essaie de m’approprier mon travail et de lui donner un sens. Il faut savoir être curieux car lorsque l’employeur voit qu’on est dynamique, des opportunités peuvent être saisies. Par exemple, j’ai été formée aux soins infirmiers et Adecco Médical avait pris en charge ma formation car l’entreprise était en train de mettre en place les entretiens infirmiers et que donc le contexte l’exigeait. Il faut savoir être acteur de son poste et force de proposition ».

Merci à Mireille pour son témoignage ainsi qu’à tous nos intérimaires pour leur travail !

Comment gérer les conflits au sein du personnel soignant ?

Vous avez surpris un échange de regards noirs dans un couloir ? Une discussion houleuse dans la salle de repos ? Ou des rumeurs désagréables sur le compte d’une infirmière ? Pas de doute : la tension monte entre les membres de l’équipe soignante. En tant que manager, votre rôle est de mettre un terme à ce conflit avant que la situation ne s’envenime au point de se répercuter sur la santé de vos collaborateurs et des patients. Il s’agit d’une mission délicate, certes, mais pas impossible : suivez nos conseils pour atteindre votre objectif !

Zoom sur le domaine de la rééducation et la grande diversité de ses professions

L’objectif des métiers de la rééducation ? Prévenir et guérir la baisse de nos capacités fonctionnelles qui limitent notre autonomie. La demande dans ce domaine est croissante et la grande diversité des métiers que comprend ce secteur attire de plus en plus de talents : focus sur 6 métiers pour vous aider dans votre orientation !

Réforme de l’assurance-chômage : quels impacts pour votre établissement ?

Faisant suite à la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dite Loi Pénicaud de septembre 2018, la nouvelle réforme de l’assurance chômage mettant en application le bonus-malus pour les entreprises a fait l’objet de décret d’application publiés au Journal Officiel le 28 juillet dernier. Zoom sur les évolutions liées à ces nouveaux textes.

E-santé et sécurité numérique : comment lever les craintes du patient ?

Depuis plusieurs semaines, vous étudiez l’intérêt des dispositifs médicaux connectés, des téléconsultations et des applications médicales. Si bien qu’aujourd’hui, votre conviction est faite : les innovations e-santé représentent l’avenir de votre profession et vous avez la ferme intention d’en faire profiter vos patients ! Seul souci : plusieurs d’entre eux ont exprimé des doutes sur la sécurisation de leurs données... Mais ne baissez pas les bras pour autant : suivez plutôt nos conseils pour apaiser leurs craintes.

ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image