Jeunes diplômés : comment bien les intégrer dans votre équipe ?

Les mois de juin et juillet sont synonymes d'une nouvelle promotion de jeunes diplômés dans le domaine médical : autant dire que c’est LE moment le plus important de l’année pour recruter les nouveaux infirmiers, aide-soignants, kinésithérapeutes ou sages-femmes qui viendront consolider votre équipe. Du moins s’ils parviennent à trouver leur place aux côtés des autres membres du personnel soignant, ce qui est loin d’être toujours acquis : suivez nos conseils pour bien intégrer vos nouvelles recrues !

Pourquoi la phase d’intégration des jeunes diplômés est-elle si importante ?

L’intégration d’un jeune infirmier, kiné ou autre soignant « fraîchement émoulu » doit toujours être préparée soigneusement en amont. Sinon c’est tout le travail de l’équipe qui risque d’en pâtir, avec ce que cela implique pour les patients. Sans parler du fait que votre nouveau collaborateur risque de vouloir rapidement abandonner ses fonctions, vous forçant à consacrer à nouveau du temps, de l’énergie et de l’argent pour recruter son remplaçant… Bref : il est dans l’intérêt de tous que l’intégration des jeunes diplômés se déroule bien !

Comment préparer son intégration ?

Nous vous conseillons de : 

  • préparer les membres du service ou de l’unité médicale que votre nouveau collaborateur doit rejoindre. Indiquez-leur le jour de son arrivée en précisant bien son nom, les fonctions qu’il occupera, qui devra éventuellement superviser son travail, etc. ;
  • faire en sorte que votre nouvelle recrue se sente attendue et bien accueillie le jour de son arrivée. Sans aller jusqu’à lui confectionner un collier de fleurs et le lui passer autour du cou en signe de bienvenue – charmante coutume hawaïenne par ailleurs –, vous avez quand même beaucoup de choses à organiser. Qui va l’accueillir ? Lui remettre les clés de son casier ? Lui faire visiter le service ? L’essentiel est qu’il ne se sente pas livré à lui-même le jour J !

Que faire quand le jeune diplômé a pris ses fonctions ?

L’écoute, la bienveillance et l’empathie seront vos meilleures armes pour aider votre nouveau collaborateur à s’intégrer rapidement. N’hésitez pas à lui demander comment se sont déroulés ses premiers jours, si son travail correspond à ce qu’il s’était imaginé durant ses études, s’il s’entend bien avec les autres infirmiers ou aide-soignants… Vous pouvez même proposer des activités pour l’aider à s’intégrer au sein de l’équipe, un escape game par exemple.

Conseils pour les candidats : comment s’intégrer dans une équipe déjà constituée ?

Vous avez peur de ne pas trouver votre place parmi les « anciens » ? Rassurez-vous : en adoptant la bonne attitude, vous pouvez rapidement vous intégrer. Veillez surtout à : 
 
  • bien observer le fonctionnement de l’équipe. Comment se comporte chacun de vos collègues et quel est son rôle ? Où et quand prennent-ils leur pause ? Au besoin, posez des questions pour mieux cerner certains points ;  
  • mémoriser rapidement le nom de vos collaborateurs et utilisez-les pour vous adresser à eux. Cela facilite le rapprochement ! En revanche, évitez de les tutoyer avant d’y être invité(e).  
Vous n’êtes pas le seul « nouveau » ? Surtout, ne restez pas entre vous : essayez de vous mêler aux anciens et de discuter avec eux autant que possible pour mieux les connaître. Vous intéresser sincèrement à eux est encore le meilleur moyen de vous intégrer !

Comment gérer les conflits au sein du personnel soignant ?

Vous avez surpris un échange de regards noirs dans un couloir ? Une discussion houleuse dans la salle de repos ? Ou des rumeurs désagréables sur le compte d’une infirmière ? Pas de doute : la tension monte entre les membres de l’équipe soignante. En tant que manager, votre rôle est de mettre un terme à ce conflit avant que la situation ne s’envenime au point de se répercuter sur la santé de vos collaborateurs et des patients. Il s’agit d’une mission délicate, certes, mais pas impossible : suivez nos conseils pour atteindre votre objectif !

Réforme de l’assurance-chômage : quels impacts pour votre établissement ?

Faisant suite à la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dite Loi Pénicaud de septembre 2018, la nouvelle réforme de l’assurance chômage mettant en application le bonus-malus pour les entreprises a fait l’objet de décret d’application publiés au Journal Officiel le 28 juillet dernier. Zoom sur les évolutions liées à ces nouveaux textes.

Vers quelle évolution de carrière s’orientent les aides-soignants ?

Quels services les aides-soignants et aides-soignantes favorisent ? Dans quels délais souhaitent-ils évoluer ? Avec quel contrat ? Chaque année, nous interrogeons nos candidats pour connaitre leurs attentes et mieux les anticiper. Notre enquête Evolutions RH révèle les données clés sur l’évolution des aides-soignants pour pouvoir toujours mieux les accompagner.

Comment conserver la "bonne" distance dans la relation soignant-patient ?

« Trouvez la bonne distance avec les patients » : c’est probablement l’un des premiers conseils qu’on donne à tout(e) jeune soignant(e) débutant sa carrière ! Un conseil très avisé certes mais pour le moins succinct alors que les infirmier(e)s, auxiliaires de santé, sages-femmes et autres membres de l’équipe soignante attendent des recommandations concrètes pour résoudre cet épineux problème de distance. Cela tombe bien : nous avons justement plusieurs solutions à vous proposer !

Category

Actualités
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image