infirmier-infographie-2019
Infographie – Les chiffres 2019 de l'évolution de carrière des infirmiers

Comment les infirmiers et les infirmières voient-ils leur carrière ? Rêvent-ils d’évoluer, ou de se spécialiser ? Adecco Medical s’est intéressé de près à la profession d’infirmier en France en réalisant une nouvelle étude auprès d’intérimaires. Pour mieux anticiper les flux RH et pour guider ces professionnels de santé, découvrez leurs souhaits actuels de carrière. 

Avec 52 368 salariés, hors fonctionnaires, le secteur infirmier affiche une évolution de 0,2% depuis 2017. Et pour la suite ? Les recruteurs prévoyaient 11 653 embauches sur 2019 dont 47% en CDI avec 5 289 offres publiées. Des chiffres prometteurs qui n’empêchent pas une forte hétérogénéité, notamment en termes de parité. Traditionnellement féminine, la carrière d’infirmier compte encore 88% des femmes, dont 5% de moins de 26 ans.  

L’état du marché dépend, quant à lui, de la région. Si certaines zones sont à l’équilibre entre l’offre et la demande, d’autres penchent particulièrement : Bordeaux, Paris, Lyon et la Côte d’Azur sont en forte tension, alors qu’à l’inverse, Nantes et Bayonne présentent des risques de chômage pour les infirmiers, l’offre étant inférieure à la demande. 

Quelle évolution souhaitée par les infirmiers (h/f) ? 

Près de 59%  du personnel interrogé annonce envisager une évolution de carrière dans les 12 mois à venir. Dans ce contexte, certains services attirent plus que d’autres : alors que 25% des sondés travaillent actuellement en gériatrie, seulement 8 % d’entre eux veulent y entrer. À l’opposé, le libéral, les urgences ou la petite enfance attirent et représentent plus de volontés d’arrivées que de départs. Et si 69 % des infirmiers interrogés comptent évoluer dans le secteur privé, 31 % visent le secteur public, ce qui représente 4% de plus par rapport aux 27 % des sondés qui y travaillent actuellement. Peut-être parce que 47% d’entre eux rêvent de CDI ! 

Plus de la moitié des infirmiers interrogés révèlent, au passage, vouloir se spécialiser ou monter en grade : 

  • 23 % envisagent une spécialisation d’infirmier en pratiques avancées  
  • 20 % en cadre de santé
  • 20 % en infirmier de santé au travail.  

Ces évolutions sont espérées dans un délai allant d’un à deux ans pour 39 % d’entre eux. Comment ? pour 63 % des sondés ils ne savent pas, pour 12% par leur employeur ou par le financement personnel. Quant aux motivations évoquées, elles concernent avant tout l’élargissement des compétences, suivie par la volonté d’une meilleure rémunération. 

Qui sont les infirmiers interrogés sur leur évolution ? 

L’enquête a concerné 620 infirmiers et infirmières intérimaires répartis aux quatre coins de la France : 24% exerçaient dans le Sud Est, 23 % dans le Sud-Ouest, 24 % dans le Nord-Ouest et 28 % dans le Nord-Est. Parmi les répondants et répondantes, 87 % étaient des femmes, 13 % des hommes. Leur niveau d’expérience allait de 0 à 2 ans pour 36 % d’entre eux, et était de plus de 10 ans pour 37 %. Quant à leur âge ? La majorité, soit 35 %, avaient entre 20 et 29 ans. Les 30-39 ans représentaient 24% des sondés, les 40-49 ans 21 %, les 50-59 ans 15 % et les plus de 60 ans, 5 %

Gardes, horaires décalés... : comment préserver son sommeil ?

Paupières qui se ferment toutes seules, bâillements incoercibles, sensation de fatigue constante : tel est votre lot quotidien comme de nombreux infirmiers, sages-femmes, réanimateurs et autres professionnels de santé « abonnés » aux longues gardes de nuit et aux horaires décalés… Problème : à la longue, ce manque de sommeil peut autant impacter votre santé que celle de vos patients. C’est pourquoi nous vous conseillons de mettre en place de saines habitudes pour retrouver tout votre tonus !

Managers : comment garder vos équipes soignantes motivées ?

Le taux d’absentéisme monte en flèche ? Les infirmiers "traînent des pieds" dans les couloirs en affichant une triste mine ? Vous avez surpris votre nouveau kinésithérapeute en train de consulter attentivement des offres d’emploi dans la salle de repos ?

Plan blanc : tout savoir en 4 questions sur ce dispositif d’urgence des hôpitaux

Une situation d’urgence, de nombreuses victimes, différents interlocuteurs à réunir… Comment faire, d’autant plus quand il faut agir vite ? C’est pour répondre à cette question que les plans blancs ont été conçus. Focus en 4 questions-réponses sur ce dispositif et sa mise en place.

Category

Actualités
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image