Gardes, horaires décalés... : comment préserver son sommeil ?

Paupières qui se ferment toutes seules, bâillements incoercibles, sensation de fatigue constante : tel est votre lot quotidien comme de nombreux infirmiers, sages-femmes, réanimateurs et autres professionnels de santé « abonnés » aux longues gardes de nuit et aux horaires décalés… Problème : à la longue, ce manque de sommeil peut autant impacter votre santé que celle de vos patients. C’est pourquoi nous vous conseillons de mettre en place de saines habitudes pour retrouver tout votre tonus !


Les bonnes pratiques quotidiennes pour préserver votre sommeil

Chez vous, vous pouvez déjà prendre de nombreuses mesures pour améliorer votre sommeil et récupérer plus facilement. Nous vous recommandons surtout de :

  • vous coucher et vous lever à la même heure le plus souvent possible. Y compris durant vos jours de repos : au lieu de vous aider à rattraper votre manque de sommeil, les grasses matinées ont plutôt tendance à dérégler votre horloge biologique ;
  • manger léger avant de vous coucher ;
  • maintenir la température de votre chambre entre 18 et 20 °C et de l’aérer régulièrement ;
  • vous entraîner à faire la sieste ;
  • respecter une routine de sommeil relaxante. Méditation, lecture ou encore dessin : vous pouvez faire appel à de nombreuses activités pour vous endormir plus facilement. En revanche, évitez les écrans (ex. : ordinateur, tablette, TV) avant de vous coucher !

Durant votre garde, café et petite sieste forment un duo gagnant !

Cumuler café et sieste, quelle drôle d’idée ! Pourtant, l’efficacité de la coffee nap n’est plus à démontrer aux Etats-Unis… Le concept ? Prendre une tasse de café avant de dormir 10 à 20 minutes : comme les effets excitants de la caféine mettent en général 20 à 30 minutes pour apparaître, votre café ne vous empêchera pas de trouver le sommeil. Mieux encore, il vous permettra de vous sentir « frais et dispo » dès votre réveil. En effet, la caféine chasse la désagréable sensation de malaise et les migraines si courantes après la sieste… Bref : c’est une bonne solution pour profiter des vertus régénérantes de la sieste tout en évitant ses inconvénients ! Remarque : des centres hospitaliers ont déjà mis en place de véritables protocoles de siestes courtes ou longues, avec succès. N’hésitez pas à en parler à votre hiérarchie en rappelant que le manque de sommeil augmente les risques d’erreur médicale.

Conseils pour bien dormir après une garde

Votre garde est terminée : c’est enfin le moment de prendre un repos bien mérité ! Encore faut-il parvenir à vous endormir… Pour y arriver, nous vous conseillons de prendre une douche fraîche ou éventuellement un bain tiède. D’accord, à première vue cela semble moins relaxant qu’un bain bien chaud, mais contrairement à une croyance populaire, ce dernier n’aide pas à s’endormir. Vous ne devez pas élever, mais abaisser votre température pour trouver le sommeil rapidement. Autre conseil : essayez de dormir au moins 7 heures dans les 24 heures suivant votre garde. Au besoin, n’hésitez pas à faire aussi une sieste d’une à deux heures : si la plage horaire 13 h-15 h est top pour replonger dans les bras de Morphée, l’essentiel est de ne pas faire de sieste après 16 h sous peine de perturber votre sommeil nocturne.

3 actions pour relancer la dynamique au sein des équipes de santé après les fêtes

Vous le savez, les débuts d’années peuvent être difficiles à la suite d’une période de fêtes chargée, parfois frustrante ou fatigante. Alors comment faire face à l’éventuelle baisse de motivation qui peut survenir parmi les soignants après cette période ? Voici quelques idées !

Infographie – Les chiffres 2019 de l'évolution de carrière des infirmiers

Comment les infirmiers et les infirmières voient-ils leur carrière ? Rêvent-ils d’évoluer, ou de se spécialiser ? Adecco Medical s’est intéressé de près à la profession d’infirmier en France en réalisant une nouvelle étude auprès d’intérimaires. Pour mieux anticiper les flux RH et pour guider ces professionnels de santé, découvrez leurs souhaits actuels de carrière. 


Managers : comment garder vos équipes soignantes motivées ?

Le taux d’absentéisme monte en flèche ? Les infirmiers "traînent des pieds" dans les couloirs en affichant une triste mine ? Vous avez surpris votre nouveau kinésithérapeute en train de consulter attentivement des offres d’emploi dans la salle de repos ?

Category

Actualités
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image