Journée mondiale infirmiers
Infirmier(e)s, on vous aime !

Le métier d’infirmier est un travail prenant, de passionné, qui demande beaucoup de patience, pour une reconnaissance parfois faible. C’est pourquoi, à l’occasion de la journée des infirmières le 12 mai, Adecco Médical souhaite leur rendre hommage et vous livre 7 infos sur leur vie quotidienne.

  • Plus qu’une vocation, un engagement : être tourné(e) vers les autres
La proximité avec les patients, ça ne s’apprend pas. C’est une attitude… souvent innée. Pour exercer cette profession, il faut avoir le goût du social, de l’échange et de l’entraide. Bref vous êtes engagés dans tout votre métier, et c’est notamment pour cela qu’on vous aime. 

  • Une image plus que positive !
D’après une étude du Reputation Institute, plus de 9 Français sur 10 ont une excellente image des infirmiers et des infirmières. Même si, d’après certains comportements de patients, vous en doutez, les chiffres ont parlé !

  • Une journée de 9h à 18h, ça n’existe pas (ou en théorie)
On commence tard le soir, on fini tôt le matin. Ou on fait des journées de 12 heures. Dans tous les cas, les journées « normales », ce n’est pas pour vous. D’ailleurs, vos patients doivent penser que vous êtes un vampire car ils n’hésitent pas à vous solliciter à n’importe quelle heure de la nuit (et parfois pour n’importe quoi …).

  • Vous travaillez les week-end, les jours fériés et pendant les vacances (heureusement pas tout le temps)
Et oui, les patients sont aussi malades le week-end. Pendant que votre meilleure amie ou votre petit frère vous envoie des selfies de lui en vacances avec plage et mojitos, vous ne vous êtes pas arrêtés de la journée, et on est dimanche. Quand on est infirmier, on ne compte pas !

  • Vous êtes multitâches
Quand vous ne prodiguez pas des soins médicaux, vous calmez les tensions des familles, êtes à l’écoute des proches des patients, remplissez de la paperasse, etc… Qu’est ce qu’on ferait sans vous ?

  • Vous avez un self control hors du commun
Si vous vivez pour vos patients, il faut dire que ceux-ci ne vous ménagent pas toujours … Ils jouent tellement avec vos nerfs que vous pensez parfois qu’ils le font exprès. On respire un grand coup, et on repart. Une séance de yoga ne serait pas de refus.

  • Vous avez un très bon sens de l’humour
Que ce soit de la part des patients ou de vos collègues, les blagues un peu douteuses sont souvent présentes. Il faut vite s’habituer au second degré et ne pas être susceptible !

N’hésitez plus, foncez voir toutes nos dernières offres pour le métier d’infirmier !

Comment gérer les conflits au sein du personnel soignant ?

Vous avez surpris un échange de regards noirs dans un couloir ? Une discussion houleuse dans la salle de repos ? Ou des rumeurs désagréables sur le compte d’une infirmière ? Pas de doute : la tension monte entre les membres de l’équipe soignante. En tant que manager, votre rôle est de mettre un terme à ce conflit avant que la situation ne s’envenime au point de se répercuter sur la santé de vos collaborateurs et des patients. Il s’agit d’une mission délicate, certes, mais pas impossible : suivez nos conseils pour atteindre votre objectif !

Zoom sur le domaine de la rééducation et la grande diversité de ses professions

L’objectif des métiers de la rééducation ? Prévenir et guérir la baisse de nos capacités fonctionnelles qui limitent notre autonomie. La demande dans ce domaine est croissante et la grande diversité des métiers que comprend ce secteur attire de plus en plus de talents : focus sur 6 métiers pour vous aider dans votre orientation !

Réforme de l’assurance-chômage : quels impacts pour votre établissement ?

Faisant suite à la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dite Loi Pénicaud de septembre 2018, la nouvelle réforme de l’assurance chômage mettant en application le bonus-malus pour les entreprises a fait l’objet de décret d’application publiés au Journal Officiel le 28 juillet dernier. Zoom sur les évolutions liées à ces nouveaux textes.

E-santé et sécurité numérique : comment lever les craintes du patient ?

Depuis plusieurs semaines, vous étudiez l’intérêt des dispositifs médicaux connectés, des téléconsultations et des applications médicales. Si bien qu’aujourd’hui, votre conviction est faite : les innovations e-santé représentent l’avenir de votre profession et vous avez la ferme intention d’en faire profiter vos patients ! Seul souci : plusieurs d’entre eux ont exprimé des doutes sur la sécurisation de leurs données... Mais ne baissez pas les bras pour autant : suivez plutôt nos conseils pour apaiser leurs craintes.

ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image