| Sujets

3 conseils pour préparer un entretien vidéo

Un entretien vidéo, ça se prépare au même titre qu’un entretien physique. Si le format peut faire peur, rassurez-vous, le fond reste le même. Ce type d’entretien est de plus en plus utilisé par les entreprises. La raison : un gain de temps pour le recruteur et pour le candidat. Que ce soit par Skype ou entretien différé, quelques règles sont à respecter.

Guides

Adoptez la bonne attitude

Gardez en tête que l’entretien vidéo est comme un entretien physique. L’attitude que vous adoptez se voit même à travers la caméra. Pensez à soigner votre posture. Bizarrement, vous voir étendu dans votre lit avec votre papier peint à fleurs risque de ne pas plaire au recruteur. Tenez vous droit sur votre chaise. Pensez à articuler correctement afin que le recruteur ne manque pas une seule miette de ce que vous lui dites. Et regardez droit devant vous, n’ayez pas le regard fuyant, au risque de ne pas paraître sûr de vous.

Faites attention à la forme

Placez-vous dans un lieu uni et sobre. (on vous a dit non, pas étendu dans le lit !) Installez-vous à une table avec un fond blanc par exemple. Et choisissez un moment où vous ne serez pas dérangé. Egalement, habillez-vous comme pour un entretien physique. Même si votre réveil a retenti il y a 10 minutes, le pyjama avec des oursons est à proscrire.

Et bien sûr… préparez le fond

Le format vidéo n’est pas pour autant moins sérieux. N’oubliez pas de bien vous renseigner sur l’entreprise au préalable. Comme pour tous les entretiens physiques, préparez votre discours sur vos motivations, vos qualités et vos points faibles. Il faut que vous sachiez présenter votre projet personnel. Quelqu’un d’hésitant, ça se voit, même à travers la vidéo.

Vous êtes prêt ? C’est parti, postulez ! Découvrez notre simulateur d’entretien vidéo

Contenus associés

Nos 6 conseils pour un CV efficace

Ça y est c’est décidé, vous vous lancez dans la recherche d’un nouvel emploi ! Et une candidature sans CV, c’est un peu comme prendre l’avion sans passeport : on ne risque pas de voler vers de nouveaux horizons !

Voir