| Sujets

5 conseils et 5 erreurs à éviter pour réussir un entretien téléphonique

Le téléphone peut devenir votre allié dans la recherche d’emploi, à condition de maîtriser l’entretien téléphonique. Il vous promet rapidité, efficacité et proximité. Malgré tout, ces atouts peuvent se retourner contre vous. Une conversation trop rapide n’aura aucun effet. Le recruteur peut être efficace… en vous refoulant d’emblée.

Guides

Voici cinq conseils pour réussir votre entretien téléphonique…

1. Efficacité rime avec préparation

« Bonjour, je cherche à joindre monsieur X », « Désolé mais il n’y a pas de monsieur X ici », « Ah bon bah … ». En trente secondes chrono, vous êtes passé à côté du premier contact avec l’entreprise. Il faut bien vous informer sur le nom et les coordonnées de la personne que vous voulez joindre. Exercez-vous pour apprendre à vous vendre par téléphone, notez sur une feuille les éléments utiles. Si besoin, simulez un entretien téléphonique avec un ami.

2. Le lieu et le moment de l’appel téléphonique sont importants

Evitez les endroits bruyants où il n’y a pas de réseau. L’entretien dans le train n’est pas la chose la plus facile qui soit. Installez-vous de façon à prendre des notes. Tenez votre agenda à portée de main. Evitez le lundi matin, vendredi en fin d’après-midi, et l’heure du déjeuner.

3. Soignez les premières secondes de votre entretien

Votre interlocuteur aussi est occupé et n’a sans doute pas beaucoup de temps à vous consacrer. Présentez-vous clairement et rapidement. Expliquez en quelques mots l’objet de votre appel. « Bonjour, M. X, je vous appelle à propos de l’annonce parue… / de l’offre d’emploi… ».

4. Valorisez-vous sans monopoliser la parole

L’entretien ne doit pas être un roman autobiographique. Donnez vos arguments et vos points forts mais laissez votre interlocuteur s’exprimer. Montrez votre intérêt en posant des questions : « Quels sont les effectifs de l’équipe ? » ; « Quelles sont les missions exactes du poste ? » Souriez (oui ! le sourire, ça s’entend) et parlez d’une voix ferme : cette attitude témoignera de votre dynamisme et de votre motivation.

5. Conclure en beauté

Pour conclure l’entretien, négociez une rencontre et donnez vos disponibilités. Terminez votre appel par une formule de remerciement. « Je vous remercie pour votre temps. Pouvez-vous me donner votre e-mail pour que je vous envoie mon CV et mes coordonnées ? »

  Notre bon tuyau :
Prenez des notes pendant l’entretien téléphonique. Ainsi, elles serviront de piqûre de rappel pour les points essentiels. Vous pourrez vous en resservir si vous avez besoin de relancer l’entreprise.

…et cinq erreurs à éviter

1. Se laisser déstabiliser

Ne vous laissez pas abattre par un interlocuteur difficile à joindre ou une assistante un peu sèche. Si on vous dit « pas maintenant », demandez quel est le meilleur moment pour rappeler. Insistez en restant très professionnel dans vos propos : « pouvez-vous m’indiquer quand Madame Y sera joignable ? ». Il faut montrer votre motivation et détermination.

2. Être désagréable avec le standardiste ou l’assistant(e)

Même épuisé et agacé par des recherches interminables, ne prenez personne de haut. Ce sont eux vos premiers alliés. Si vous êtes irrespectueux, ils n’hésiteront pas à faire barrage à vos demandes. Un ton désagréable, des plaisanteries déplacées ou des exigences exagérées et ça peut vous coûter un entretien en moins.

3. Être timide

Evitez les formules embarrassées d’excuse inutiles : « je ne vous dérange pas ? ». Ne soyez pas hésitant dans le choix de vos mots : votre interlocuteur croira que vous ne savez pas vous-même ce que vous voulez. Soyez sûr de vous et affirmez-vous !

4. Faire autre chose pendant l’entretien

Si vous lisez un magazine, que vous consultez vos mails ou que vous répondez à vos SMS, cela s’entendra à l’autre bout du fil. Au mieux, vous donnerez l’impression de ne pas être motivé, au pire, vous paraîtrez grossier.

5. Être trop familier

Si le contact passe bien, il ne faut pas oublier que gentil ne veut pas dire ami. Choisissez bien vos termes et attention aux formules familières, ou vous risquez de vous griller.

  Notre bon tuyau :
Sur le répondeur de votre téléphone portable ou votre ligne fixe, évitez toutes les formules familières (« coucou », « bisous » …), la musique, les messages codés. Privilégiez un message simple et clair !

Contenus associés

Salariés en situation de handicap ? Soyez acteurs de votre vie professionnelle !

C’est le moment idéal pour aborder le sujet avec votre agence en toute transparence !

Vous êtes en situation de handicap mais n’avez pas encore abordé le sujet avec votre agence ?
Vous avez besoin d’un aménagement de votre poste de travail ou d’une formation ?

Se faire reconnaître travailleur handicapé est une démarche personnelle et volontaire auprès de la MDPH de votre ville. Ce statut vous donne des droits et nous permet de vous accompagner dans votre parcours.
Adecco s’engage depuis 30 ans en faveur de l’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap sur tout type de métier. Car ce qui compte pour nous ce sont vos compétences.

Ne pas parler de votre handicap à votre agence Adecco, c’est comme rouler sans ceinture : on se met en danger et on ne sécurise pas son parcours.

Voir
Nos outils d'évaluation : la garantie d'une bonne adéquation profil/poste.

C’est le moment idéal pour mieux vous connaître !

Comment nos recruteurs valident vos compétences ? Qu’est-ce qui nous permet de vous positionner au bon poste, dans la bonne entreprise ?

L’analyse du poste proposé par notre client est essentielle. L’objectif est de comprendre les connaissances indispensables, l’expérience nécessaire, les qualités requises, l’évolution possible, etc…
À partir de ces éléments, nos recruteurs choisissent différentes méthodes pour valider vos compétences (tests, entretiens, mises en situation, questionnaires…) et vous font un retour sur les résultats obtenus : cela vous permet de mieux vous connaître (points forts et axes de progrès).

Utiliser nos outils d’évaluation c’est comme rouler avec la direction assistée : on négocie mieux les virages et on évite les obstacles.



Voir