| Sujets

Les 4 règles d’or pour réussir un entretien de recrutement

Vous avez décroché un entretien ? Bravo ! Si le recruteur décide de vous rencontrer, c’est avant tout parce qu’il pense que votre profil correspond à ce qu’il recherche. Votre mission : lui montrer que vous êtes LA personne dont il a besoin. Ne sous-estimez pas l’importance de cette rencontre avec votre éventuel futur employeur. Battez-vous pour le poste de vos rêves !

Guides

Nos conseils pour décrocher le job

1/ N’oubliez pas que le recruteur est là pour vous tester.

Si vous vous sentez mal à l’aise, gardez à l’esprit que le but est de montrer que vous disposez des compétences nécessaires pour ce poste et de prouver que vous êtes motivé.

2/ Adaptez-vous à votre interlocuteur.

Les entretiens sont différents en fonction de la personne que vous avez en face de vous. C’est pourquoi vous devez faire preuve d’analyse pour vous adapter au recruteur. Faites attention aux détails comme le lieu de l’entretien, les gestes et tics du recruteur, sa posture, etc.

3/ Préparez-vous aux questions pièges ou inattendues.

Par exemple, les recruteurs de Google sont adeptes des questions du type : « Combien de ballons de baskets on pourrait faire entrer dans cette salle ? ». Réfléchissez à la question « Pourquoi avez-vous répondu à l’annonce ? ». Autre classique des entretiens : la question « Quels sont vos défauts ? ». Il faut réfléchir à nommer des défauts qu’on peut justifier et qui ne feront pas fuir le recruteur.

4/ N’interrompez pas le recruteur durant l’entretien individuel, mais ne restez pas non plus passif !

Posez des questions pertinentes et saisissez toutes les opportunités pour mettre en avant vos compétences et pour montrer votre grand intérêt pour l’entreprise. Au travail maintenant !

Vous vous sentez prêts pour un entretien ? Vous pouvez maintenant foncer voir nos offres

Contenus associés

Nos 6 conseils pour un CV efficace

Ça y est c’est décidé, vous vous lancez dans la recherche d’un nouvel emploi ! Et une candidature sans CV, c’est un peu comme prendre l’avion sans passeport : on ne risque pas de voler vers de nouveaux horizons !

Voir