| Sujets

Les dispositions légales du CDI Intérimaire

Le CDI Intérimaire est la dernière révolution du monde de l’emploi. Vous en avez certainement entendu parler, mais ce qui se cache derrière reste encore flou ? Pas de panique, on vous explique tout !

Guides

Le CDI Intérimaire est un contrat à durée indéterminée conclu entre un collaborateur intérimaire et une entreprise de travail temporaire pour la réalisation de missions successives. Il permet ainsi aux salariés intérimaires de sécuriser leur vie professionnelle.

Alternance de période de missions et d’intermissions

L'intérimaire est tenu d'accepter les missions confiées telles que prévues dans les clauses définies du contrat CDI Intérimaire.

L'intermission est assimilée à du temps de travail effectif pour les droits liés à l'ancienneté (durée du travail, CP ...). L'intérimaire doit se tenir à disposition d'Adecco et pouvoir intervenir en mission dans la demi-journée. Des congés ou des formations sont possibles pendant cette période.

Garantie minimale de rémunération

La rémunération des personnes en CDI Intérimaire englobe à la fois les temps de travail effectif des missions et les périodes non travaillées des intermissions.

En mission, le salaire appliqué sera celui de l’entreprise utilisatrice pour l’emploi considéré.

En intermission, la Garantie Minimum de Rémunération (GMMR) se déclenchera si besoin pour assurer le minimum de rémunération prévu dans le contrat CDI Intérimaire.

Mobilité

Une zone de mobilité est définie dans le cadre du CDI Intérimaire (à minima 50 km ou 1h30 de trajet aller retour entre son domicile et le lieu de mission). Le périmètre peut être différent en cas d’entente entre le salarié intérimaire et Adecco, qui sera alors précisé dans le contrat CDI Intérimaire.

Description des emplois

Le contrat CDI Intérimaire présente au maximum 3 emplois que l’intérimaire en CDI Intérimaire peut être amené à exercer dans le cadre de ses lettres de mission. Ces emplois sont définis à partir de la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles.

Ces 3 emplois peuvent être amenés à évoluer dans les temps, en fonction des parcours et formations suivies.

Congés payés

Le régime des congés payés est celui du droit commun applicable au CDI.

Le collaborateur acquiert 2.08 jours ouvrés par mois entier soit 25 jours de congé par an.

Conditions de rupture

Les règles du droit commun propre au CDI s’appliquent également au CDI Intérimaire.



Consultez la FAQ sur le CDI Intérimaire

À lire également

Les principes de base de la durée du travail

Parce que tout le monde passe un certain nombre d’heures au travail, il est important de savoir décrypter ce que dit la loi sur la durée du travail.

Voir