[Témoignage PME] Se réinventer et travailler ensemble : les inspirations de 3MO Performance lors de la crise sanitaire

Basé à Laval, 3MO Performance est une startup industrielle née il y a plus de 11 à l'initiative de Stéphane Rogeon, et spécialisée dans la transmission mécanique. Julien Defoy, son responsable commercial, nous explique comment la PME a traversé la crise sanitaire du covid-19, en adaptant sa production pour fournir les hôpitaux.

Comment se porte votre activité ?

À la suite de la première allocution présidentielle, les équipes de 3MO Performance ont dans un premier temps été renvoyées chez elles par mesures de sécurité. Nous avons rouvert le lundi suivant en appliquant des mesures sanitaires strictes, avec des équipes de production sur site et des équipes en télétravail. Malgré le contexte, nos deux usines ont fonctionné à 92%.

Peu de temps après notre reprise, nous avons décroché un marché en Espagne, à Barcelone (le 3 avril) pour développer un système de transmission utilisé dans les respirateurs. Nous avons mobilisé nos équipes sous 24H pour réorganiser la production et produire ces pièces si précieuses afin d’approvisionner les services de réanimation des hôpitaux. Adapter notre production était aussi pour nous un bon moyen de se rendre davantage utile en cette période de crise.

Quelles dispositions spéciales avez-vous mises en place pendant cette période ?

Notre première disposition a été de construire un plan de crise avec différentes actions stratégiques :

Commerciales : nous avons établi des actions ciblées sur les marchés court terme, lancé les ventes de pièces sur étagères mais aussi de séries de programmes jusqu’alors en phase de prototype. En somme, nous avons eu une démarche très proactive avec nos clients. Certes, la crise est présente mais nous avons connaissance de leurs besoins futurs. Il nous parait donc important de les inviter à se positionner dans la période afin d’être prêt pour la reprise, au risque de subir l’effet de retard à l’allumage. Dans l’ensemble, nos clients ont apprécié cette démarche transparente et entreprenante qui démontre notre force d’accompagnement.

Communicationnelles : nous avons communiqué via les relations presse, les médias sociaux, des campagnes emailings et SMS et des publicités en ligne. Nous avons eu beaucoup de retours positifs et avons réussi à générer suffisamment de nouveaux leads entrants au regard de la période.

Organisationnelles : nous avons développé le télétravail, mis en place les règles sanitaires, ré-organisé en magasin les pièces détachées et établi des actions 5S dans chaque service pour améliorer l’espace de travail.

R&D et méthodes : les AVP ont été accélérés et les programmes FAO et les catalogues techniques mis à jour.

Supply : nous avons veillé à ce qu’il n’y est pas de rupture de la chaine d’approvisionnement, afin de ne pas pénaliser notre taux de service client.

Et bien sûr, nous avons mis en place un espace de travail respectant les consignes de sécurité et les gestes barrières. Les employés étaient motivés de participer au projet pour les respirateurs et il s’en est dégagé un vrai esprit de cohésion avec une sensation de se sentir vraiment utile.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Comme jusqu’à présent, en accompagnant nos 3 intérimaires en poste jusqu’à la fin de l’année. Le lien et la proximité a perduré même en cette période difficile, cela nous a aidé. Par ailleurs, 3MO Performance est une entreprise qui a vécu quelques difficultés avant la crise sanitaire et Adecco a été présent pour nous, nous avons pu travailler ensemble.

Comment envisagez-vous la reprise ?

La reprise sera nécessairement compliquée, rien ne sera simple pour personne. Il subsiste de nombreuses inconnues qui vont être fonction de la courbe de reprise. Il sera important de verrouiller les projets en cours de négociation et assurer les livraisons des commandes en cours, car elles seules vont nous permettre de passer la tempête. Nous sommes optimistes car le travail effectué par l’ensemble des équipes ces deux derniers mois a été important et ciblé pour traverser la crise de la meilleure des manières. Tous les collaborateurs ont parfaitement joué le jeu dans cette période délicate et le tout en bonne santé ! Nous avons actuellement une vision à moyen terme à minima pour les 3 prochains mois.

En savoir plus sur l’entreprise :
Stéphane Rogeon, fondateur de 3MO

Basée à Laval, 3MO Performance est une startup industrielle née il y a plus de 11 ans à l'initiative de Stéphane Rogeon. La spécialité de la société est la transmission mécanique, la production de boîtes à vitesses pour les marchés de l’automotive et de la compétition automobile. La PME emploie aujourd’hui 62 salariés basés sur 3 sites.


Vous souhaitez contacter l’entreprise ?

[Témoignage PME] Simplifier et alléger les process de formation avec le contrat de professionnalisation intérimaire

FP environnement est une entreprise basée à St Pierre des Corps, spécialiste des travaux de désamiantage, déplombage et sablage depuis une vingtaine d’années. Nadine Fontaine, cadre dirigeante, nous fait part de son retour d’expérience sur le contrat de professionnalisation intérimaire. Contrat de 6 à 24 mois, le CPI alterne des périodes de formation, a minima à hauteur de 15%, et des périodes d’application en entreprise. Il s’adresse à la fois à des jeunes en quête d’une première expérience professionnelle ou bien aux personnes en reconversion.

[Témoignage PME] Face à la crise sanitaire : « je suis fier de notre agilité et de notre créativité »

Rafael Martin est directeur général de IDMC, PME lorraine spécialisée dans l’usinage thermoplastique et matériaux composites. Il nous raconte son expérience de la crise sanitaire et comment son entreprise s’y est adaptée en remodelant sa production.

[Témoignage PME] De la tôlerie fine au distributeur de gel hydroalcoolique, il n'y a qu'un pas !

Pour faire face à la crise sanitaire et au confinement associé, la société Stival, qui travaille le métal depuis 40 ans pour l’industrie, a décidé de réorienter son activité sur les distributeurs de gel hydroalcoolique. Yvon Hamet, directeur général et actionnaire Stival et Yannick Sevestre, propriétaire et président nous expliquent quel a été l’impact de la crise sur l’entreprise et comment cette transition a été possible. 

Témoignages
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image