Réforme de l’assurance-chômage : quels impacts pour votre entreprise ?

Faisant suite à la loi “pour la liberté de choisir son avenir professionnel” (dite Loi Pénicaud) de septembre 2018, la nouvelle réforme de l’assurance chômage a fait l’objet de décrets d’application publiés au Journal Officiel le 28 juillet dernier. Cette nouvelle réforme met en œuvre un bonus-malus pour les entreprises : zoom sur les évolutions liées à ces nouveaux textes.

Deux volets sont mis en place dans cette réforme :

Une modification des règles d’indemnisation pour encourager le retour à l’emploi, Ainsi que la mise en place d’un bonus-malus.

Les différentes dates d’entrée en vigueur s’étaleront de novembre 2019 à avril 2020. A noter qu’en 2021, ce sont les résultats de l’année N-1 qui serviront à calculer le taux applicable à votre entreprise. Dès 2023, la moyenne des 3 dernières années sera prise en compte.

Focus sur le bonus-malus

Le bonus-malus instauré par la réforme impacte les cotisations d’ assurance chômage des entreprises . Vous serez concernés si votre organisation a plus de 11 salariés et relève de l’un de ces 7 secteurs d’activité  :

  1. La fabrication des denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac,
  2. La production et distribution d’eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution,
  3. L’hébergement et la restauration,
  4. Les transports et l’entreposage,
  5. La fabrication de produits en caoutchouc et en plastique et d’autres produits non métalliques,
  6. Le travail du bois, l’industrie du papier et l’imprimerie,
  7. Les autres activités spécialisées, scientifiques et techniques.

Ces secteurs d’activité sont ceux dont le taux de rupture des contrats/effectifs est le plus élevé, soit supérieur à 150%. L’affectation de votre entreprise à un secteur est effectuée en fonction de l’activité que vous exercez ou de votre objet social.

Notez ainsi qu’à partir du 1er janvier 2020, un nouveau système de calcul des cotisations patronales pour l’assurance chômage va se mettre en place pour les entreprises concernées.

>> Vous avez la volonté d’optimiser la flexibilité de vos recrutements de manière responsable ? Vous souhaitez connaître les solutions qui s’offrent à vous ? N’hésitez pas à contacter nos agences et votre contact commercial !

Besoin de plus d’informations ? Rendez-vous sur notre page dédiée pour connaître toutes les modalités de la réforme, le détail du calcul du bonus-malus, la taxation des CDD d’usage et les dates de l’entrée progressive de ce nouveau texte.

Téléchargez notre livret

Coronavirus COVID-19 : des mesures immédiates de soutien aux employeurs

Mis à jour le 30 mars 2020 - Après les restaurants, les bars ou encore les cinémas, de nombreuses entreprises issues de secteurs variés sont elles aussi fortement impactées par l’épidémie de Coronavirus : la baisse importante de leur niveau d’activité et/ou la volonté de protéger leurs salariés confrontent les employeurs à des problématiques qui pèsent fortement sur leur équilibre économique. Pour accompagner les entreprises dans la négociation de ce virage incertain, le gouvernement a annoncé une série de mesures inédites. Revue de détail.

CDI intérimaire : une stratégie RH efficiente et responsable

Le CDI intérimaire (CDII) fait partie des derniers nés des contrats de travail ! Ce statut spécifique enrichit les solutions proposées par les agences d’emploi au bénéfice des salariés comme des entreprises. Un dispositif gagnant-gagnant qui a manifestement pris son envol. Il est né de la volonté de sécuriser la trajectoire professionnelle des travailleurs intérimaires, et de proposer plus de flexibilité pour les entreprises utilisatrices.

Des salaires plus élevés pour plus de productivité

Augmenter les rémunérations favoriserait une meilleure implication des salariés dans l’entreprise. Comment ? Découvrez ici 2 facteurs directement liés au salaire et qui entrent en compte de cette augmentation de la productivité.

Category

Décryptages
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image