Découvrez les avantages pour les salariés parents
5 avantages à proposer à vos collaborateurs parents

Avoir un enfant, un travail à plein temps ? Si vos collaborateurs parents gèrent admirablement leur carrière et leur famille, ils ne diront sûrement pas non à un petit coup de pouce de leur entreprise ! L’avantage, pour vous ? Une marque employeur boostée et des employés fidélisés. On vous donne quelques idées d’avantages pour vos collaborateurs parents.

Si vous avez-vous-même des enfants, vous l’aurez peut-être constaté : la gestion de votre quotidien entre bambins et travail à temps plein peut être compliqué. En tant que responsable de plusieurs collaborateurs parents dans votre entreprise, quelle est votre responsabilité ? Améliorer la qualité de vie au travail en faisant en sorte qu’ils puissent maintenir l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Pour cela, quelques avantages à mettre en place dans votre entreprise peuvent faire une grande différence.

1)      Instaurez des horaires plus flexibles

Si cet avantage n’est pas déjà en place dans votre entreprise, étudiez la possibilité de flexibiliser les horaires de vos collaborateurs parents. La possibilité de travailler une demi-heure plus tard ou de quitter le bureau un quart d’heure plus tôt peut faire une grande différence pour des parents faisant appel à une nourrice.

2)      Proposez des places en crèche

Ne pas obtenir de place en crèche, un cauchemar pour de nombreux parents. Et si votre entreprise prenait les choses en main ? Plusieurs options existent : réserver des places dans une crèche existante ou même, pour les entreprises pouvant se le permettre, monter une nouvelle crèche d’entreprise.

Découvrez comment mettre en place une crèche d’entreprise !

3)      Offrez des jours de congés parentaux supplémentaires

Quand on évoque congés et salariés parents, il existe trois dispositions dans la loi :

-          Le congé maternité, paternité et le congé de naissance : le congé maternité peut durer de 16 à 46 semaines. Le congé paternité dure lui entre 11 et 18 jours. Le congé de naissance dure 3 jours. A noter qu’il existe également le congé parental, qui lui dure un an mais peut être renouvelé jusqu’à 5 fois selon conditions.

-          Les jours de congés supplémentaires : les salariés parents disposent de 2 jours de congés supplémentaires par an et par enfant à charge.

-          Les congés enfant malade : Si un enfant est malade, le parent a également droit à 3 ou 5 jours de congés non-rémunérés (selon conditions) annuellement pour en prendre soin.

Si la loi définit les minima, rien ne vous empêche, en revanche, d’étoffer cette offre. Par exemple ? Rémunérez les congés enfants malades ou passez à 4 jours de congés supplémentaires par an et par enfant à charge.

4)      Mettez en place un service « SOS parents »

Vous mettez déjà une conciergerie à disposition de vos salariés ? Celle-ci pourrait également proposer des services aux parents : recherche d’une nounou, prise de rendez-vous avec un pédiatre ou suggestion de programmes de soutien scolaire… Pensez-y : délestés des inquiétudes de leur vie privée, vos salariés pourront travailler plus sereinement.

5)      Organisez des conférences spéciales parents 

Et si vous organisiez dans vos locaux des conférences dédiées aux parents ? Les thèmes sont multiples : « Comment aider mon enfant à faire ses devoirs ? », « Comment gérer les écrans dans le foyer ? », « Comment manger plus sainement ? »… Vos collaborateurs pourront poser leurs questions et échanger avec leurs collègues. Une bonne occasion de resserrer les liens entre équipes.

Il suffit parfois d’un petit avantage pour faire une grosse différence. Proposer des bonus à vos collaborateurs parents permettra d’améliorer leur qualité de vie au travail, tout en les fidélisant. Un immense avantage pour votre marque employeur !


Recruter en alternance : quelles aides pour vous accompagner ?

Vous n’avez encore jamais sauté le pas de l’embauche en alternance ? Coût, sélection des candidats, ou engagement dans le tutorat font en effet souvent partie des craintes des employeurs tentés par l’aventure de l’alternance. Savez-vous pourtant que de nombreuses aides sont à votre disposition pour chacun de ces facteurs d’appréhension ?

Recruter en TPE/PME (ép. 5) : comment bien intégrer votre nouveau collaborateur ?

Après un (plus ou moins) long processus de recrutement dont chaque étape a été guidée par nos précédents épisodes dédiés aux enjeux du recrutement dans les (très) petites et moyennes entreprises, votre nouveau salarié va enfin faire son entrée dans votre équipe. Attention, à l’heure où les collaborateurs n’hésitent plus à changer d’employeur, surtout durant les premiers mois de leurs contrats, la phase d’intégration d’un nouveau collaborateur, que l’on nomme également onboarding, est devenue un véritable enjeu de performance.

3 conseils pour recruter sans discriminer

La plupart du temps inconscients, les automatismes et les représentations participent à faire peser des risques de discrimination sur le recrutement. Aujourd’hui encore, les discriminations impactent fortement l’accès à l’emploi de certains profils… mais aussi la performance des entreprises qui passent, ainsi, à côté de talents aux compétences pourtant recherchées. Découvrez nos 3 conseils pour ouvrir le recrutement à la diversité !

Category

Conseils pratiques
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image