Décrypter le langage corporel : le maintien assis

Nous vous parlions récemment de ce que disent les mains : le langage corporel des candidats et de vos collaborateurs en dit beaucoup sur leurs motivations cachées. Pour vous éviter de passer à côté d’une information en entretien, Adecco vous résume les incontournables du maintien assis !

Assis sur le bord de la chaise

Vous faites face à un candidat ou à un collaborateur perché au bord de sa chaise, qui ne se repose jamais contre le dossier ? Votre instinct vous le souffle déjà, avec raison : la personne manque de stabilité. Soit parce qu’il est intimidé, soit parce qu’il n’adhère pas à votre discours...

Jambes croisées

Un collaborateur étend ses jambes croisées devant lui, détendu… Bonne nouvelle, il est en confiance. Cheville gauche sur jambe droite, il est même probablement en pleine rêverie. Cheville droite sur la gauche, il exprime simplement son besoin de souffler !

Pieds cachés sous la chaise

Face à vous, le buste du candidat est bien droit, mais ses pieds se dissimulent sous la chaise. Conclusion ? Des pieds cachés indiquent généralement une attitude de fuite ou de refus, voire un réflexe de protection.

Assis droit, mains sur les cuisses

Votre interlocuteur est sagement assis, dos droit contre le dossier de sa chaise, mains sur les cuisses ? Vous faites face à un premier de la classe, un exécutant qui manque probablement d’assurance et se soumet facilement.

Penché à droite ou à gauche

Vous parlez, votre interlocuteur vous écoute en étant aussi droit que la tour de Pise, le corps basculé vers l’accoudoir. À gauche, il ne fait que révéler son sens de l’écoute et son envie de s’investir. À droite ? Il a beau vous écouter, il est noyé dans sa réflexion ou son indécision.

Buste en avant

Votre vis-à-vis est bien assis sur sa chaise, buste penché vers vous ? Si la position signale son intérêt, une inclinaison trop marquée ou des coudes sur la table dénotent plutôt une volonté de convaincre à tout prix, quitte à empiéter sur votre territoire.

Puisque les mots peuvent mentir, intéressez-vous aux indications données par le corps ! Perché, penché ou coincé, la façon de s’asseoir d’un collaborateur ou d’un candidat est loin d’être insignifiante. Que ce soit pour mieux recruter ou mieux accompagner, profitez-en !

Source : Le langage des gestes pour les nuls, par Joseph Messinger, psychologue et spécialiste de la symbolique gestuelle, également auteur de Ces gestes qui vous trahissent.

Crédit photo : Designed by Freepik

Catégorie

Conseils pratiques
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image