Recruter des travailleurs seniors : quels avantages pour votre entreprise ?
Ce que les travailleurs seniors apportent à votre entreprise

Vous cherchez des profils qualifiés mais hésitez à recruter des travailleurs seniors : vous les pensez moins ambitieux que des jeunes, moins dynamiques, peut-être moins motivés, trop proches de la retraite… Détrompez-vous : un travailleur senior peut apporter de nombreux avantages à votre entreprise. En voici six !

1/ De l’expertise

C’est le premier avantage de l’arrivée d’un travailleur senior dans votre entreprise. Celui-ci aura connu diverses structures, différents secteurs et types de clientèle. Il se sera sans doute spécialisé. En tous cas, il saura se montrer incontournable sur un domaine particulier. Ce n’est pas négligeable !

2/ De la polyvalence

Issu d’une génération pour laquelle l’apprentissage de terrain compte – au moins – autant que les études, un travailleur senior va savoir se montrer polyvalent. Il n’aura pas peur d’apprendre de nouveaux gestes, d’avoir de nouvelles responsabilités et de rencontrer de nouvelles personnes. Mieux, il sera demandeur de nouveaux savoir-faire !

3/ Une collaboration sur le long terme

Plus mûr, plus responsable, moins carriériste, un travailleur senior va chercher à rester dans la durée. Certes, c’est peut-être un peu parce qu’il a conscience des difficultés qu’il pourrait avoir à retrouver un emploi. Mais c’est aussi parce qu’il veut s’investir, se montrer reconnaissant et fidèle !

4/ Un carnet d’adresses précieux

Vous venez de recruter un travailleur senior qui évoluait déjà dans votre secteur d’activité ? Excellente nouvelle : il va pouvoir vous faire profiter de son carnet d’adresses qui s’est étoffé au fil des années. Nouveaux clients, nouveaux partenaires, nouveaux collaborateurs… Qui sait quelles opportunités commerciales ou stratégiques se cachent dans les pages de ce cahier ?

Gare aux idées reçues !
Un travailleur senior ne partira pas si vite à la retraite
 
C’est une idée reçue qui a la vie dure : il ne faudrait pas recruter de travailleurs seniors parce qu’ils risqueraient de partir à la retraite sous trois ans. Rappelons donc que, en dehors des cas de pénibilité et de régimes spéciaux, la retraite a été fixée à 63 ans. Autrement dit, un senior de 50 ans peut rester jusqu’à 13 ans au sein de votre entreprise !

5/ Des apprentissages

Que ce soit via un contrat de génération ou du mentoring, de nouvelles relations intergénérationnelles vont s’établir dans votre entreprise. Ainsi, un travailleur senior va pouvoir partager son expérience avec vos jeunes talents et, en même temps, se faire former. Aux outils numériques, par exemple ! Cela pourrait bien vous faire économiser quelques plans de formation
 
Comme quoi, recruter des travailleurs seniors peut apporter énormément à une entreprise : il suffit de leur faire confiance. Et si vous redoutez le management intergénérationnel, voici ce qu’il faut savoir pour que les performances de vos équipes restent au top !
 

Crédit photo : Freepik / Kues

Heures supplémentaires : à utiliser avec ou sans modération ?

En période d’augmentation d’activité ou plus régulièrement dans l’année, vous avez recours aux heures supplémentaires, comme beaucoup d’autres employeurs ? Bonne nouvelle : leur défiscalisation partielle, en vigueur depuis le 1er janvier 2019 pourrait bien motiver vos salariés à les effectuer. Reste à voir si ce levier de productivité se révèle gagnant à tous les coups.

L’alternance professionnelle fait peau neuve

Besoin de collaborateurs formés à vos méthodes spécifiques de travail, et dont la montée en compétences progressive profitera au développement de vos activités ? Pensez alternance ! D’autant que la loi Avenir professionnel a notablement modifié les modalités de ses différents dispositifs. On vous explique.

Déclaration sociale : votre effectif est-il bien au complet ?

Changement d’échelle, développement sur de nouveaux marchés ou augmentation d’activité : de nombreuses circonstances conduisent à recruter… au risque parfois de changer de seuil d’effectif salarié, et de voir donc le poids de ses charges sociales augmenter. La loi PACTE devrait toutefois participer à réduire significativement l’impact de ces franchissements. En attendant, faisons le point sur les salariés qui comptent, ou non, dans vos déclarations.

Catégorie

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image