Peut-on interdire le téléphone personnel au travail ?

Vous avez l’impression que vos collaborateurs restent scotchés à leur téléphone personnel au travail ? Vous pensez qu’ils perdent un temps fou et que cela nuit à leur productivité ? Si vous rêvez de leur confisquer, sachez que la loi sur le sujet est délicate : avant de sévir, voici quelques règles à connaître sur l’utilisation du téléphone au travail !

Le téléphone personnel au travail peut-être interdit…

  • Quand la sécurité de vos collaborateurs est mise en cause (conduite d’engin, manipulation de produits dangereux, environnement ATEX…).
  • Si le téléphone personnel perturbe le bon fonctionnement des appareils électroniques (cela peut-être le cas en milieu médical, par exemple).
  • Lorsqu’il trouble la bonne exécution du travail d’un salarié (notamment pour les métiers de service à la clientèle, de vente directe…). Dans ce cas, l’interdiction du téléphone personnel doit être précisée dans une note de service ou spécifiée dans le règlement intérieur.

> Envie d’aller plus loin ? Découvrez bien d’autres idées et infos RH en vous abonnant à la newsletter du blog Adecco.

Le téléphone personnel au travail est autorisé…

  • Dans tous les autres cas, tant qu’il est consommé avec modération !
  • À condition que vos collaborateurs respectent la réglementation mise en vigueur et le travail des autres employés (baisser le volume, mettre son téléphone en mode vibreur, l’éteindre lors des réunions, s’isoler pour passer des appels…).
Ce que dit la loi...
Aucun employeur ne peut apporter des restrictions aux droits des salariés et à leurs libertés individuelles qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché (1).

Le règlement intérieur d’une entreprise ne peut contenir des clauses contraires aux textes de loi (2).

Retrouvez d’autres articles sur la réglementation au travail

En bref ? Si vous ne pouvez interdire l’utilisation du téléphone personnel au travail, vous pouvez en restreindre l’usage. Car pour ne pas nuire à l’environnement de travail et à la productivité des équipes, l’usage du téléphone au travail doit être fait avec parcimonie et respect d’autrui. Maintenant que vous savez tout cela, vous pouvez écouter vos messages !

(1) Article L.1121-1 du Code du travail
(2) Article L.1321-3 du Code du travail

Crédit photo : Freepik / Kues1

Coronavirus COVID-19 : des mesures immédiates de soutien aux employeurs

Mis à jour le 30 mars 2020 - Après les restaurants, les bars ou encore les cinémas, de nombreuses entreprises issues de secteurs variés sont elles aussi fortement impactées par l’épidémie de Coronavirus : la baisse importante de leur niveau d’activité et/ou la volonté de protéger leurs salariés confrontent les employeurs à des problématiques qui pèsent fortement sur leur équilibre économique. Pour accompagner les entreprises dans la négociation de ce virage incertain, le gouvernement a annoncé une série de mesures inédites. Revue de détail.

CDI intérimaire : une stratégie RH efficiente et responsable

Le CDI intérimaire (CDII) fait partie des derniers nés des contrats de travail ! Ce statut spécifique enrichit les solutions proposées par les agences d’emploi au bénéfice des salariés comme des entreprises. Un dispositif gagnant-gagnant qui a manifestement pris son envol. Il est né de la volonté de sécuriser la trajectoire professionnelle des travailleurs intérimaires, et de proposer plus de flexibilité pour les entreprises utilisatrices.

Des salaires plus élevés pour plus de productivité

Augmenter les rémunérations favoriserait une meilleure implication des salariés dans l’entreprise. Comment ? Découvrez ici 2 facteurs directement liés au salaire et qui entrent en compte de cette augmentation de la productivité.

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image