Digitalisation et ressources humaines : le combo gagnant !
Les RH, super-héros de la digitalisation

À l’ère du numérique, la digitalisation de l’entreprise est un enjeu capital, une étape incontournable qui se doit d’être bien menée pour se transformer en succès. On vous laisse deviner qui joue le rôle principal ? Au cœur même de la transformation digitale, les ressources humaines ont du pain sur la planche !

La digitalisation de l’entreprise : pourquoi ?

Impossible d’y échapper : l’avenir est au numérique. De la PME à la multinationale, chaque entreprise devra passer par la transformation digitale… progressive, certes, mais totale !
Préparez-vous ! Bien plus qu’une simple évolution, la digitalisation est un changement en profondeur : toutes les entreprises doivent s’adapter aux outils numériques du 21e siècle, à différents niveaux : e-recrutement, vente en ligne, robotisation, réseaux sociaux, etc. C’est une étape indispensable pour ne pas se laisser distancer et gagner en productivité.
N’oubliez pas non plus que vous évoluez dans un monde où trois millions d’emplois sont menacés par la robotisation, et où 60 % des métiers de 2030 n’existent pas encore. Alors il faut savoir s’adapter et négocier l’inévitable virage numérique… sans sortie de route.

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet ? Consultez notre livre blanc Digitalisation & robotisation : réinventer les métiers ?

Téléchargez-le ici !

Les ressources humaines au cœur de la digitalisation

Vous avez un rôle dans le recrutement, la gestion du personnel ou l’encadrement des équipes de votre entreprise ? Bonne nouvelle : vous êtes le chef de file du grand changement et la digitalisation ne se fera pas sans vous. Le hic ? Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités !
Vous, professionnels RH, êtes les premiers à devoir vous digitaliser, pour être en mesure d’accompagner la transition digitale de votre entreprise et l’acculturation de vos collaborateurs. 95 % d’entre vous en sont d’ailleurs convaincus : injecter de nouveaux talents, suivre la transition des équipes en place et montrer l’exemple est votre destin. (1)
Le recruteur de demain se doit d’être curieux et friand de nouveauté, sans peur et sans reproche. On exagère ? Peut-être. Reste que les compétences informatiques, juridiques et marketing deviennent indispensables à toutes bonnes RH.

Et concrètement, comment allier RH et digitalisation ?

  • Réorganisez l’interne. Avec la culture digitale, on pense client, ouverture ou encore communication : il vous faut décloisonner les compétences et replacer l’humain au centre de l’équation.
  • Montrez l’exemple. Impossible de prêcher la digitalisation sans vous y adapter… Exploitez les nouveaux outils de recrutement, de la gestion de la marque sur le web aux logiciels Applicant Tracking System. Pensez aussi à l’employee advocacy !
  • Voyez plus loin. Restez informé·e, explorez et appropriez-vous les nouveaux métiers de la digitalisation. Mieux, anticipez-les !
  • Formez. Les collaborateurs d’hier sont aussi ceux de demain ! Formez les équipes en place aux outils numériques. Et pensez au reverse mentoring, associant juniors rompus au numérique et seniors déstabilisés.
  • Accompagnez. La digitalisation est un processus technique, organisationnel, mais également humain. Incertitudes et inquiétudes sont inévitables. Restez à l’écoute, expliquez, répandez généreusement la bonne parole. L’incompréhension et le manque de communication sont les pires virus du numérique.
  • Testez. Chaque entreprise doit ajuster sa transition numérique à ses objectifs, son mode de fonctionnement, son cœur de métier, ses équipes… L’expérimentation fait partie intégrante de la révolution digitale !

À lire également : La digitalisation au service de la formation

Et si la digitalisation de l’entreprise devenait un projet commun et passionnant au cœur de votre entreprise ? Bonne nouvelle, envie et curiosité sont terriblement contagieuses lorsque l’ambiance s’y prête. Le chef d’orchestre, c’est vous, alors donnez le ton et menez la danse !

(1) Adecco, Digitalisation & robotisation : réinventer les métiers ?, septembre 2016

Crédit photo : Pexels / Gratisography

2 dispositifs facilitant le recrutement dans les quartiers prioritaires (part.2)

Le dispositif des emplois francs et le « Paqte avec les quartiers pour toutes les entreprises » (PAQTE) incitent de plus en plus d’employeurs à recruter des collaborateurs vivant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Au-delà d’un effet d’affichage, cet engagement sociétal profite avant tout à l’efficacité des stratégies RH et à la performance des entreprises. Explications.

Quartiers prioritaires : des réservoirs de talents à recruter (part.1)

Face à des besoins de recrutement de plus en plus difficiles à satisfaire, nombreux sont les employeurs qui n’hésitent plus à réaliser un sourcing actif auprès des candidats résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Une tendance qui s’explique en partie par une employabilité croissante de leurs jeunes candidats à l’emploi, soulignée par l’Observatoire national de la politique de la ville dans son dernier rapport.

Intelligence émotionnelle : un nouveau test indispensable au recrutement

L’intelligence émotionnelle, vous connaissez ? Il s’agit de l’une de ces fameuses compétences douces (ou « soft skills ») qui confèrent une forte valeur ajoutée professionnelle, au-delà des seules compétences techniques. Une personne dotée d’intelligence émotionnelle est ainsi capable d’identifier les émotions, chez elle comme chez autrui, et d’élaborer une réaction appropriée. Des aptitudes dont l’évaluation s’avère essentielle lors du recrutement.

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image