Le Compte Personnel de Formation (CPF) : une opportunité à saisir pour votre entreprise !
Le Compte Personnel de Formation (CPF) : une opportunité à saisir pour votre entreprise !

Le verbe « former » se conjugue au présent pour donner des résultats d’avenir. Une bonne raison de capitaliser dès aujourd’hui sur le Compte Personnel de Formation (CPF) et permettre à vos collaborateurs de progresser pour qu’ils fassent avancer l’entreprise. Le CPF fait encore partie des acronymes RH qui vous laissent perplexes ? Adecco vous dit tout sur le sujet !

Le Compte Personnel de Formation (CPF), comment ça marche ?

Le 1er janvier 2015, le Droit Individuel à la Formation (DIF) a laissé place au Compte Personnel de Formation (CPF), qui fonctionne comme un compte bancaire que le salarié crédite avec des heures de formation.

Le but ? Donner à chaque collaborateur les moyens d’être acteur de son parcours professionnel – même s’il passe par des périodes de chômage –, sécuriser et maintenir son employabilité. Tout un chacun lance le compteur de son CPF en entrant dans la vie active et peut s’en servir à tout moment pour bénéficier de formations certifiantes et qualifiantes.

Accompagnez vos collaborateurs vers la formation

Vos collaborateurs n’ont pas forcément le réflexe de se prendre en main et de se former ? Peut-être ne sont-ils pas assez informés. C’est à vous de jouer !

Avec le Compte Personnel de Formation, vous avez l’opportunité d’inscrire votre entreprise dans une démarche de co-construction et de partage avec les collaborateurs, pour les faire monter en compétences sur des aspects généraux ou des aspects métiers.

La liste des formations disponibles est longue : bilan de compétences, langues étrangères, brevet de secourisme, permis de conduire, permis poids lourd, préparation de commandes… Autant de compétences qui peuvent intéresser vos collaborateurs et être utiles au sein de votre entreprise !

Quels financements pour le CPF ?

Le financement du CPF est assuré via la contribution à la formation professionnelle, ces 0,2 % de charges que vous versez à l’OPCA. Et si un collaborateur manque d’heures pour bénéficier d’une formation, vous pouvez compter sur des abondements de l’OPCA, d’institutions, de l’entreprise ou du personnel. Sans oublier que les heures de DIF accumulées par vos collaborateurs sont utilisables jusqu’au 31 décembre 2020 !

Le CPF, c’est du gagnant-gagnant : une formation pour vos employés, un investissement d’avenir pour vous. Alors, pourquoi attendre ? C’est le moment de communiquer et d’informer vos collaborateurs ! Et si vous avez besoin d’un coup de pouce pour mener cet avion à bon port, Adecco peut jouer les copilotes avec son offre Adecco Training !

À lire également : La digitalisation au service de la formation

Merci à Karine Di Folco, coordinatrice de formation de The Adecco Group pour sa contribution sur ce sujet !

Prévenir et surmonter les difficultés : quels organismes les TPE-PME peuvent-elles solliciter ?

Difficultés de trésorerie, marge insuffisante, problématiques de gestion du personnel, baisse d’activité… Autant de signaux d’alerte que les TPE-PME ne doivent pas négliger, mais analyser de façon très réactive pour pouvoir rebondir. Cependant, cette nécessité se heurte souvent au manque de temps, de recul, mais aussi à l’isolement de certains chefs d’entreprise. C’est justement pour les soutenir que plusieurs acteurs phares de l’activité économique mettent à leur disposition une palette d’actions et d’interventions afin de les aider à dépasser les moments critiques de leur vie d’entrepreneur.

Le recrutement boomerang : une formule gagnant-gagnant

Connaissez-vous le point commun entre l’ancien patron d’Apple Steve Jobs, le footballeur de Manchester United Paul Pogba, le fondateur et PDG de Twitter Jack Dorsey et l’actionnaire principal de Starbucks, Howard Schultz ? Ils ont tous quitté leur entreprise pour mieux y revenir quelques années plus tard. On parle alors de « salariés boomerang », ou de « recrutement boomerang ». Un phénomène qui se développe depuis quelques années, autant dans les grandes entreprises que les TPE et PME, et qui peut s’avérer gagnant pour toutes les parties.

La GRH repensée à l’heure du Coronavirus

Que leurs entreprises aient suspendu leur activité, qu’elles fonctionnent en mode dégradé ou qu’elles soient au contraire mobilisées tous azimuts pour assurer la continuité de la vie du pays, les acteurs des ressources humaines sont tous aux avant-postes face à cette situation inédite… La gestion de crise, comme les perspectives d’après-crise, mettent en lumière la multi dimensionnalité des responsabilités des professionnels RH et leur rôle pivot dans l’entreprise ; professionnels dont le métier avait encore parfois tendance, jusqu’ici, à être réduit à sa seule expression administrative.

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image