Recrutement : 6 bonnes raisons de faire des tests de personnalité
Recrutement : 6 bonnes raisons de faire des tests de personnalité

Un test de personnalité comme outil de recrutement ? Une idée qui peut paraître surprenante, mais ô combien payante ! De nombreux experts ont planché sur l’élaboration de ces tests, tels que Badenoch & Clark, cabinet de conseil en recrutement et évaluation de cadres et dirigeants, ou encore Talentoday. Qu’il soit question de performances ou de savoir-être, un bon test peut vous en apprendre beaucoup sur vos candidats… Et vous aider à dénicher la perle rare !

1/ Simplifier le recrutement

Un test de personnalité pour affiner votre sélection ? Et pourquoi pas ? S’il ne fournit aucune réponse définitive, il permet de se faire une idée plus précise des candidats et éventuellement de les départager. Cela peut vous éviter de jouer à pile ou face entre deux profils à compétences égales !

2/ Orienter un entretien

Avant un entretien, un simple test peut apporter des réponses à des questions que vous ne pensiez même pas poser. Ou auxquelles le candidat lui-même serait incapable de répondre. Loin d’être une boule de cristal ou une science exacte, le test de personnalité s’avère néanmoins être un outil très pratique pour avoir un complément d’information. Un petit plus qui peut vous aider à orienter un entretien et, au passage, vous faire gagner un temps précieux !

3/ Limiter les échecs

Non, le risque zéro n’existe pas lors d’un recrutement. La réduction des risques, si ! Le secret ? En évaluant différents traits de caractère, le test de personnalité fournit des informations indispensables pour savoir si un profil correspond bien à ce que vous cherchez. Ainsi, vous diminuez vos chances d’effectuer un mauvais recrutement !

4/ Réussir l’intégration du candidat

Les lignes aseptisées d’un CV et les réponses préparées d’un entretien ne révèlent pas toujours la vraie personnalité d’un candidat : c’est à vous de la démasquer. Comment savoir si le candidat sera efficace avec l’équipe en place ? Comment savoir si sa personnalité sera compatible avec la culture de votre entreprise ? Parce que le savoir-être est tout aussi important que le savoir-faire pour mener votre entreprise dans la bonne direction, le test de personnalité permet de trouver le candidat qui s’adaptera le mieux à l’ambiance locale.

5/ Anticiper les performances d’un candidat

On ne vous parle pas de lire l’avenir, mais simplement d’avoir des réponses à certaines de vos questions… et c’est déjà beaucoup. Un test de personnalité ou de quotient émotionnel peut révéler le mode de fonctionnement d’un candidat, déterminer sa rigueur, son autonomie… En bref, sa capacité à être performant pour un poste précis. Comment gère-t-il le stress et la pression ? Est-il créatif, motivé, organisé ? Replacez ces éléments dans le bon contexte. Bingo !

6/ Réduire le turnover

Optimiser le recrutement et gagner du temps durablement, que demander de mieux ? En approfondissant votre connaissance d’un candidat, le test de personnalité augmente vos chances de choisir le bon profil pour le bon poste. Un profil qui s’épanouit et qui s’investit dans l’entreprise pour favoriser sa productivité. Un profil qui vous évitera de répéter le processus de recrutement quelques mois plus tard !

Découvrez également : Les principales raisons du turnover en entreprise

Les tests psychométriques – comportementaux, d’aptitude, de raisonnement ou encore de valeurs – peuvent aussi vous aider à mieux comprendre un employé, à lui fournir les bonnes formations, au bon moment, pour le faire monter en compétences. Mais ce n’est qu’un outil parmi tant d’autres, à ajouter à votre panoplie pour mieux recruter et mieux accompagner ! Quant à la façon d’en tirer parti sans vous tromper ? Appuyez-vous sur des experts, tout simplement !

Découvrez nos offres

Crédit photo : Pexels / Gratisography

2 dispositifs facilitant le recrutement dans les quartiers prioritaires (part.2)

Le dispositif des emplois francs et le « Paqte avec les quartiers pour toutes les entreprises » (PAQTE) incitent de plus en plus d’employeurs à recruter des collaborateurs vivant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Au-delà d’un effet d’affichage, cet engagement sociétal profite avant tout à l’efficacité des stratégies RH et à la performance des entreprises. Explications.

Quartiers prioritaires : des réservoirs de talents à recruter (part.1)

Face à des besoins de recrutement de plus en plus difficiles à satisfaire, nombreux sont les employeurs qui n’hésitent plus à réaliser un sourcing actif auprès des candidats résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Une tendance qui s’explique en partie par une employabilité croissante de leurs jeunes candidats à l’emploi, soulignée par l’Observatoire national de la politique de la ville dans son dernier rapport.

Intelligence émotionnelle : un nouveau test indispensable au recrutement

L’intelligence émotionnelle, vous connaissez ? Il s’agit de l’une de ces fameuses compétences douces (ou « soft skills ») qui confèrent une forte valeur ajoutée professionnelle, au-delà des seules compétences techniques. Une personne dotée d’intelligence émotionnelle est ainsi capable d’identifier les émotions, chez elle comme chez autrui, et d’élaborer une réaction appropriée. Des aptitudes dont l’évaluation s’avère essentielle lors du recrutement.

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image