Les travailleurs des autres pays sont-ils ponctuels ?
Les travailleurs des autres pays sont‑ils ponctuels ?

Cela fait déjà 30 minutes que vous attendez un client mexicain quand il débarque sans le moindre mot d’excuse ? Votre interlocuteur japonais vous jette un regard froid suite à un retard de 3 minutes ? Bienvenue dans le monde de la ponctualité au travail, une notion qui peut changer d’un pays à l’autre !

La ponctualité au travail ? Tout est relatif !

Très en retard ou presque à l’heure ?

Une minute de retard est un affront pour un Suisse, alors qu’une heure de retard est un délai normal en Malaisie. Pourquoi ? Parce que la perception de la ponctualité dépend du pays dans lequel vous vivez. Si la révolution industrielle a fait de la société allemande une accro à l’horloge, la tradition agricole du Kenya est à l’origine d’une grande souplesse horaire. Et ce ne sont que des exemples…

Linéaire ou flexible, à chacun son temps

Vous vivez dans un pays industrialisé, adepte des deadlines et des plannings précis ? Votre temps est linéaire, vous privilégiez l’organisation et la rigueur. Au contraire, vous vivez dans un pays où l’on travaille au rythme des opportunités ? Votre temps est flexible et la souplesse indispensable. D’un côté, l’Allemagne et la Suisse ; de l’autre, l’Inde ou l’Arabie Saoudite. Les premiers se plaignent du manque de ponctualité des seconds et les seconds, de la rigidité des premiers !

En bref ? La ponctualité au travail dépend des pays et de leurs habitudes culturelles. Voici un classement des pays les plus ponctuels… et de ceux qui le sont le moins ! (1)

Découvrez les top :

Top 5 des pays les plus ponctuels
  1. L’Allemagne
  2. La Suisse
  3. Le Japon
  4. La Suède
  5. Les Pays-Bas
Top 5 des pays les moins ponctuels
  1. L’Arabie Saoudite
  2. L’Inde
  3. Le Nigeria
  4. Le Kenya
  5. La Chine

Et la ponctualité française, dans tout ça ?

La France, ni vraiment à l’heure ni franchement en retard, se situe au beau milieu du spectre, entre temps linéaire et flexible. Nos compatriotes évaluent le retard moyen toléré à 15 minutes dans la vie privée, 5 dans la vie professionnelle.

Arriver en retard dans le monde du travail, c’est tout de même prendre le risque d’être mal vu… Vous êtes plutôt rigoureux et voulez faire bonne impression ? Faites mieux qu’être à l’heure et présentez-vous avec 5 minutes d’avance !

Au Brésil, réclamez « l’heure anglaise » pour vous assurer de la ponctualité de votre interlocuteur. Au Maroc, gare à « l’heure marocaine », un retard potentiel de 24 heures… Avec un temps plutôt linéaire au nord, plutôt flexible au sud, mieux vaut se renseigner avant de partir en voyage professionnel !

(1) L’express, Voici les pays les plus et les moins ponctuels du monde

Crédit photo : Pixabay / Jarmoluk

Prévenir et surmonter les difficultés : quels organismes les TPE-PME peuvent-elles solliciter ?

Difficultés de trésorerie, marge insuffisante, problématiques de gestion du personnel, baisse d’activité… Autant de signaux d’alerte que les TPE-PME ne doivent pas négliger, mais analyser de façon très réactive pour pouvoir rebondir. Cependant, cette nécessité se heurte souvent au manque de temps, de recul, mais aussi à l’isolement de certains chefs d’entreprise. C’est justement pour les soutenir que plusieurs acteurs phares de l’activité économique mettent à leur disposition une palette d’actions et d’interventions afin de les aider à dépasser les moments critiques de leur vie d’entrepreneur.

Le recrutement boomerang : une formule gagnant-gagnant

Connaissez-vous le point commun entre l’ancien patron d’Apple Steve Jobs, le footballeur de Manchester United Paul Pogba, le fondateur et PDG de Twitter Jack Dorsey et l’actionnaire principal de Starbucks, Howard Schultz ? Ils ont tous quitté leur entreprise pour mieux y revenir quelques années plus tard. On parle alors de « salariés boomerang », ou de « recrutement boomerang ». Un phénomène qui se développe depuis quelques années, autant dans les grandes entreprises que les TPE et PME, et qui peut s’avérer gagnant pour toutes les parties.

La GRH repensée à l’heure du Coronavirus

Que leurs entreprises aient suspendu leur activité, qu’elles fonctionnent en mode dégradé ou qu’elles soient au contraire mobilisées tous azimuts pour assurer la continuité de la vie du pays, les acteurs des ressources humaines sont tous aux avant-postes face à cette situation inédite… La gestion de crise, comme les perspectives d’après-crise, mettent en lumière la multi dimensionnalité des responsabilités des professionnels RH et leur rôle pivot dans l’entreprise ; professionnels dont le métier avait encore parfois tendance, jusqu’ici, à être réduit à sa seule expression administrative.

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image