Les travailleurs des autres pays sont-ils ponctuels ?
Les travailleurs des autres pays sont‑ils ponctuels ?

Cela fait déjà 30 minutes que vous attendez un client mexicain quand il débarque sans le moindre mot d’excuse ? Votre interlocuteur japonais vous jette un regard froid suite à un retard de 3 minutes ? Bienvenue dans le monde de la ponctualité au travail, une notion qui peut changer d’un pays à l’autre !

La ponctualité au travail ? Tout est relatif !

Très en retard ou presque à l’heure ?

Une minute de retard est un affront pour un Suisse, alors qu’une heure de retard est un délai normal en Malaisie. Pourquoi ? Parce que la perception de la ponctualité dépend du pays dans lequel vous vivez. Si la révolution industrielle a fait de la société allemande une accro à l’horloge, la tradition agricole du Kenya est à l’origine d’une grande souplesse horaire. Et ce ne sont que des exemples…

Linéaire ou flexible, à chacun son temps

Vous vivez dans un pays industrialisé, adepte des deadlines et des plannings précis ? Votre temps est linéaire, vous privilégiez l’organisation et la rigueur. Au contraire, vous vivez dans un pays où l’on travaille au rythme des opportunités ? Votre temps est flexible et la souplesse indispensable. D’un côté, l’Allemagne et la Suisse ; de l’autre, l’Inde ou l’Arabie Saoudite. Les premiers se plaignent du manque de ponctualité des seconds et les seconds, de la rigidité des premiers !

En bref ? La ponctualité au travail dépend des pays et de leurs habitudes culturelles. Voici un classement des pays les plus ponctuels… et de ceux qui le sont le moins ! (1)

Découvrez les top :

Top 5 des pays les plus ponctuels
  1. L’Allemagne
  2. La Suisse
  3. Le Japon
  4. La Suède
  5. Les Pays-Bas
Top 5 des pays les moins ponctuels
  1. L’Arabie Saoudite
  2. L’Inde
  3. Le Nigeria
  4. Le Kenya
  5. La Chine

Et la ponctualité française, dans tout ça ?

La France, ni vraiment à l’heure ni franchement en retard, se situe au beau milieu du spectre, entre temps linéaire et flexible. Nos compatriotes évaluent le retard moyen toléré à 15 minutes dans la vie privée, 5 dans la vie professionnelle.

Arriver en retard dans le monde du travail, c’est tout de même prendre le risque d’être mal vu… Vous êtes plutôt rigoureux et voulez faire bonne impression ? Faites mieux qu’être à l’heure et présentez-vous avec 5 minutes d’avance !

Au Brésil, réclamez « l’heure anglaise » pour vous assurer de la ponctualité de votre interlocuteur. Au Maroc, gare à « l’heure marocaine », un retard potentiel de 24 heures… Avec un temps plutôt linéaire au nord, plutôt flexible au sud, mieux vaut se renseigner avant de partir en voyage professionnel !

(1) L’express, Voici les pays les plus et les moins ponctuels du monde

Crédit photo : Pixabay / Jarmoluk

Intelligence émotionnelle : un nouveau test indispensable au recrutement

L’intelligence émotionnelle, vous connaissez ? Il s’agit de l’une de ces fameuses compétences douces (ou « soft skills ») qui confèrent une forte valeur ajoutée professionnelle, au-delà des seules compétences techniques. Une personne dotée d’intelligence émotionnelle est ainsi capable d’identifier les émotions, chez elle comme chez autrui, et d’élaborer une réaction appropriée. Des aptitudes dont l’évaluation s’avère essentielle lors du recrutement.

Recruter en alternance : une stratégie RH porteuse de sens

En janvier 2019, près de 263 000 salariés travaillaient sous contrat de professionnalisation, et presque 450 000 sous contrat d’apprentissage (1). Des chiffres qui augmentent significativement : depuis 2017, on enregistre une évolution de + 16 % pour les contrats de professionnalisation, et de + 7 % pour l’apprentissage. L’alternance séduit donc de plus en plus les employeurs à la recherche de nouveaux talents… et pour de bonnes raisons  !

Prêt et mutualisation de main-d’œuvre : les conditions du recrutement collaboratif

Transport, hébergement, loisirs… Les codes des différents secteurs de la consommation ont été bouleversés ces dernières années par la montée en charge du nouveau référentiel collaboratif. Et le monde du recrutement et de la gestion des ressources humaines ne fait pas exception ! Partager, mutualiser, coopérer : voici les maîtres-mots d’une nouvelle logique qui séduit de plus en plus les employeurs en quête de profils en pénurie et de souplesse contractuelle. Sous quelles modalités concrètes ? Explications.

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image