Nouveaux métiers, nouvelles compétences... Le secteur de la bancassurance évolue
Quels sont les nouveaux métiers et compétences de la bancassurance ?

Banques 100 % mobile, discussion instantanée avec un conseiller, mobile pay… Le secteur de la bancassurance est en pleine transformation digitale : les entreprises doivent intégrer de nouveaux métiers et de nouvelles compétences… On fait un état des lieux !

Une tendance lourde, le 100 % mobile

Les habitudes et les attentes des consommateurs ont évolué de manière globale. L’heure est au 100 % mobile : plateformes en ligne, paiement sans contact, mobile pay, etc. Il faut dire que les applications iOS ou Android permettent de faire exactement ce qu’il est possible de faire sur une interface web classique… Les clients des banques veulent donc tout avoir dans leur poche : non seulement l’état de leurs comptes, mais aussi un moyen de paiement et la possibilité de contacter un conseiller dans les meilleurs délais !

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si certaines banques ne sont plus accessibles qu’en ligne et se passent totalement des conseillers « physiques » au profit de plateformes téléphoniques ou de chats, des solutions toujours plus réactives.

De nouveaux métiers…

Mais cette digitalisation des banques n’est pas possible sans une évolution de leurs métiers. On voit apparaître des postes inédits, souvent liés aux mobiles, au web ou à la gestion de données.

Citons, par exemple, celui de Data Scientist, qui se situe entre l’exploitation des données et le marketing. Avec les nouvelles plateformes digitales, les entreprises du secteur peuvent récupérer un nombre colossal de données sur leurs utilisateurs. Préférences, attentes, achats passés, demandes de devis… En analysant toutes ces informations du Big Data, le Data Scientist permet aux banques de générer de nouvelles offres et d’adapter leurs stratégies commerciales aux nouvelles attentes des clients.

Comment ne pas parler, également, des « nouveaux » chargés de clientèle ? Ils ont à leur disposition des outils digitaux pour répondre aux clients dans les meilleurs délais, à distance. Ils oublient, pour leur plus grand bonheur, les missions à faible valeur ajoutée (gestion des liquidités, signatures des contrats…) et se concentrent sur un domaine autrement plus passionnant : le conseil !

Lancer une application mobile ou un nouveau site web ne se fait pas au hasard. Il est nécessaire que ces plateformes correspondent au maximum aux attentes des clients. La solution ? Recruter des spécialistes User experience, ou expérience utilisateur. Développeurs, graphistes et autres gestionnaires de projets digitaux rejoignent massivement les rangs de la bancassurance, avec un objectif : proposer des plateformes sur-mesure pour fidéliser le client !

Découvrez aussi : 60 % des métiers de demain n’existent pas encore !

… et de nouvelles compétences

Qui dit nouveaux métiers dit forcément nouvelles compétences. La bancassurance ne fait pas exception à la règle. Une sensibilité au digital est à présent bien souvent obligatoire… accompagnée d’une dimension sociale liée au service proposé. Mais la digitalisation de la bancassurance demande aussi une bonne dose de flexibilité : les nouvelles tendances se succèdent, il serait dommage de s’enfermer dans une technologie alors que d’autres sont déjà pleines de promesses…

À lire également : Top 5 des métiers qui vont changer avec la réalité virtuelle

Les attentes des clients changent et le secteur s’y adapte. De nouvelles compétences émergent, de nouveaux métiers voient le jour… Pas facile de savoir réagir face à un tel changement ! Vous vous demandez ce que d’autres entreprises pensent de la situation ? Découvrez le point de vue de l’expert !

Utiliser l’apprentissage pour développer les compétences dans votre entreprise

Au côté du contrat de professionnalisation, le contrat d’apprentissage est un dispositif de formation alternante qui fait de plus en plus d’émules, chez les apprentis comme dans les entreprises. Pour preuve : un nombre de contrats signés en hausse constante, et des résultats d’insertion dans l’emploi très convaincants ! La raison de ce succès ? L’apprentissage développe les compétences de tous les acteurs impliqués : apprentis, tuteurs et entreprises.

TPE et PME : quelles aides face aux difficultés de recrutement ?

Pour les TPE et PME, projet de recrutement rime souvent avec… tourments ! Un constat régulièrement confirmé par les enquêtes conduites auprès des chefs d’entreprises, confrontés à un manque de candidatures adaptées. Quelles sont les pistes permettant de contourner la problématique de la pénurie de talents ? Les aides pour qualifier davantage les postulants rencontrés ? Les interlocuteurs vers lesquels se tourner ? Nos réponses à vos questions !

CDD saisonnier : mode d’emploi

Dans la famille des CDD, je demande : le contrat saisonnier ! Pensé pour s’adapter aux aléas d’activité des entreprises soumises à des contraintes extérieures fortes et régulières, il offre une vraie souplesse… en étant toutefois bien encadré, notamment depuis la loi El Khomeri de 2016 qui l’a enfin légalement défini.

Category

Conseils pratiques
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image