Découvrez les métiers de demain !
60 % des métiers de demain n’existent pas encore !

Eh oui ! S’il est difficile de savoir de quoi demain sera fait, il est encore plus compliqué de deviner ce que sera après-demain ! Par exemple, saviez-vous que 60 % des métiers de demain n’existent pas encore ? La cause : une modification en profondeur de l’univers professionnel, impulsée notamment par l’automatisation. Décryptage made in Adecco.

Des emplois menacés…

Aujourd’hui, la digitalisation atteint tous les secteurs d’activités. De plus en plus d’outils numériques se créent pour répondre aux besoins des entreprises, les aider à gagner en efficacité et à se développer. Et cela a un impact direct sur les métiers et leurs compétences.

Sur dix métiers que l’on pourra voir en 2030, six n’existent pas encore. Mais ce n’est pas tout : selon le cabinet de conseil Roland Berger, 42 % des emplois – soit la bagatelle de trois millions de jobs – seraient menacés d’ici 2035. Vous commencez à vous inquiéter ? L’OCDE nous donne des chiffres (un peu) plus rassurants :

  • seuls 9 % des métiers présentent un risque élevé d’automatisation (avec plus de 70 % de tâches automatisées) ;
  • 25 % des métiers sont susceptibles d’être considérablement modifiés par l’automatisation (avec plus de 50 % de tâches automatisées).

Le marché du travail a déjà changé, mais le processus est loin d’être terminé.

… mais un monde du travail renouvelé !

Alors, faut-il être inquiet pour le monde du travail de demain ? Non ! Cette évolution peut également être une source de formidables opportunités. La robotisation n’est pas votre ennemie. Au contraire, il faut la voir comme une alliée !

Cette nouvelle ère permettra, d’une part, d’offrir de meilleures conditions de travail, en supprimant les tâches difficiles et/ou répétitives. D’autre part, elle pourra créer des emplois, plus qualifiés et plus innovants. Résultat ? Une meilleure productivité ! En bref, les mutations qui vont bouleverser le monde professionnel ne présentent pas que des inconvénients pour les entreprises… à condition de savoir s’adapter.

Pour aller plus loin : 7 changements majeurs dans la vie du DRH de demain

Vous êtes recruteur ? Puisque 60 % des métiers de demain n’existent pas encore, chacun d’entre vous doit rester en alerte permanente sur l’évolution du marché du travail. Pour cela, Adecco vous propose deux outils : Adecco Analytics, solution ergonomique qui analyse l’évolution de l’emploi dans différents secteurs professionnels, et Ma Carte Emploi, pour suivre les métiers les plus représentés, secteur par secteur.

Vous souhaitez déjà en savoir plus ?

Téléchargez notre livre blanc « Digitalisation et robotisation : réinventer les métiers ? »

Chiffres : Adecco, Digitalisation et robotisation : réinventer les métiers, septembre 2016

Crédit photo : Pexels / freestockpro.com

Prévenir et surmonter les difficultés : quels organismes les TPE-PME peuvent-elles solliciter ?

Difficultés de trésorerie, marge insuffisante, problématiques de gestion du personnel, baisse d’activité… Autant de signaux d’alerte que les TPE-PME ne doivent pas négliger, mais analyser de façon très réactive pour pouvoir rebondir. Cependant, cette nécessité se heurte souvent au manque de temps, de recul, mais aussi à l’isolement de certains chefs d’entreprise. C’est justement pour les soutenir que plusieurs acteurs phares de l’activité économique mettent à leur disposition une palette d’actions et d’interventions afin de les aider à dépasser les moments critiques de leur vie d’entrepreneur.

Le recrutement boomerang : une formule gagnant-gagnant

Connaissez-vous le point commun entre l’ancien patron d’Apple Steve Jobs, le footballeur de Manchester United Paul Pogba, le fondateur et PDG de Twitter Jack Dorsey et l’actionnaire principal de Starbucks, Howard Schultz ? Ils ont tous quitté leur entreprise pour mieux y revenir quelques années plus tard. On parle alors de « salariés boomerang », ou de « recrutement boomerang ». Un phénomène qui se développe depuis quelques années, autant dans les grandes entreprises que les TPE et PME, et qui peut s’avérer gagnant pour toutes les parties.

La GRH repensée à l’heure du Coronavirus

Que leurs entreprises aient suspendu leur activité, qu’elles fonctionnent en mode dégradé ou qu’elles soient au contraire mobilisées tous azimuts pour assurer la continuité de la vie du pays, les acteurs des ressources humaines sont tous aux avant-postes face à cette situation inédite… La gestion de crise, comme les perspectives d’après-crise, mettent en lumière la multi dimensionnalité des responsabilités des professionnels RH et leur rôle pivot dans l’entreprise ; professionnels dont le métier avait encore parfois tendance, jusqu’ici, à être réduit à sa seule expression administrative.

Category

Décryptages
ADD_COMMENT
Confirmez que vous n'êtes pas un robot en recopiant le texte que vous voyez dans l'image