| Sujets

3 conseils pour préparer un entretien vidéo

Un entretien vidéo, ça se prépare au même titre qu’un entretien physique. Si le format peut faire peur, rassurez-vous, le fond reste le même. Ce type d’entretien est de plus en plus utilisé par les entreprises. La raison : un gain de temps pour le recruteur et pour le candidat. Que ce soit par Skype ou entretien différé, quelques règles sont à respecter.

Guides

Adoptez la bonne attitude

Gardez en tête que l’entretien vidéo est comme un entretien physique. L’attitude que vous adoptez se voit même à travers la caméra. Pensez à soigner votre posture. Bizarrement, vous voir étendu dans votre lit avec votre papier peint à fleurs risque de ne pas plaire au recruteur. Tenez vous droit sur votre chaise. Pensez à articuler correctement afin que le recruteur ne manque pas une seule miette de ce que vous lui dites. Et regardez droit devant vous, n’ayez pas le regard fuyant, au risque de ne pas paraître sûr de vous.

Faites attention à la forme

Placez-vous dans un lieu uni et sobre. (on vous a dit non, pas étendu dans le lit !) Installez-vous à une table avec un fond blanc par exemple. Et choisissez un moment où vous ne serez pas dérangé. Egalement, habillez-vous comme pour un entretien physique. Même si votre réveil a retenti il y a 10 minutes, le pyjama avec des oursons est à proscrire.

Et bien sûr… préparez le fond

Le format vidéo n’est pas pour autant moins sérieux. N’oubliez pas de bien vous renseigner sur l’entreprise au préalable. Comme pour tous les entretiens physiques, préparez votre discours sur vos motivations, vos qualités et vos points faibles. Il faut que vous sachiez présenter votre projet personnel. Quelqu’un d’hésitant, ça se voit, même à travers la vidéo.

Vous êtes prêt ? C’est parti, postulez ! Découvrez notre simulateur d’entretien vidéo

Contenus associés

Le feeling "Jeunes et emploi"

A quoi rêve la génération Z (moins de 20 ans) qui se prépare à entrer dans la vie active ? Comment perçoivent-ils leur premier emploi ? Quels sont les critères de leur épanouissement au travail ? Que doit faire une entreprise pour recruter les talents de demain ?

L’étude, intitulée « Le feeling Jeunes et emploi », menée par Adecco et digiSchool répond à toutes ces interrogations. Plus de 2 000 filles et garçons, de 15 à 22 ans, issus de toutes les régions de France, ont participé à cette enquête en ligne en juin 2016. Les résultats obtenus nous ont permis de déceler divers tempéraments, diverses aspirations.

Voir
Trouver un emploi, oui c’est possible !
Trouver un emploi, c’est loin d’être facile. C’est encore moins une partie de plaisir quand le marché du travail ne s’ouvre pas à nous de la même façon qu’il s’ouvre aux autres.
Voir